RD Congo : un ancien Premier ministre appelle « à faire la guerre au Rwanda »


Video player

Adolphe Muzito lance un appel fort contre l’État Rwandais. Il exhorte à faire la guerre à son voisin de l’Est.

 

Le sujet de la sécurité se fait plus considérable ces derniers temps sur le plan mondial. Et ce n’es pas le Congo qui s’en fera exclue. La région Est de la République démocratique du Congo est depuis environ 25 ans déjà sous le joug des violences faites aux citoyens. C’est en quête de solutions adéquates à ce fléau croissant que le nouveau coordinateur de la plateforme d’opposition Lamuka a appelé lundi 23 décembre à « faire la guerre au Rwanda » pour résoudre le problème de l’insécurité dans l’Est.

 

Cette déclaration a suscité la polémique jusque dans son propre camp.

 

Lors de sa première conférence de presse depuis sa succession à Jean-Pierre Bemba à la tête du présidium de Lamuka, le 2 décembre, Adolphe Muzito a largement usé de quelques puissants propos pour causer tout un remue-ménage inouï.

 

« Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région. Ce pays influe sur la politique congolaise. L’Ouganda aussi. Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda, en occupant son territoire si possible. Ce n’est pas un objectif en soi, c’est une posture si rien ne change », a martelé l’ancien Premier ministre de Joseph Kabila (2008-2012), qui exerce aujourd’hui la coordination de la plateforme d’opposition.

 

« Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda, en occupant son territoire, si possible annexer le Rwanda » à la RDC, a-t-il ajouté.

 

Autres leaders de Lamuka, la principale plateforme politique d’opposition en République Démocratique Du Congo n’ont pas hésité à réagir suite à cette allégation d’Adolphe Muzito. Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, se sont déclarés « surpris » par cette mesure « perfide » de laquelle ils se « désolidarisent », à en croire un communiqué parvenu à l’AFP et à l’agence Belga.

 

Bien avant de céder l’intervention à quiconque, les deux leaders de Lamuka ont appelé l’actuel coordinateur à « revenir sur ses propos ».

 

Selon des médias locaux, Delly Sesanga, un autre député d’opposition s’est ingéré de l’affaire pour souligner que « la guerre contre les voisins n’est ni un discours ni une vision d’avenir. La vocation de la RDC est d’être une puissance forte au service de la paix et de la stabilité en Afrique », avant d’ajouter que « L’enfer, ce n’est pas les autres ».

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - RD Congo : un ancien Premier ministre appelle "à faire la guerre au Rwanda" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire