RD Congo : Les ministres ont encore une semaine pour déclarer leurs biens


Video player

Le premier ministre de la république démocratique du Congo (RDC) Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a demandé à tous les membres du gouvernement de faire leurs déclarations de patrimoine dès leur entrée en fonction.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba s’est rendu, lui-même à la Cour constitutionnelle pour faire la déclaration de son patrimoine familial. Il a invité par ailleurs les autres ministres à le faire avant le 6 octobre 2019.

  • Sylvestre Illunga - RD Congo : Les ministres ont encore une semaine pour déclarer leurs biens

Les textes donnent un délai d’un mois à partir du jour de l’investiture et le même exercice doit être fait à l’issue du mandat. Toutefois, la consigne n’a jusque-là pas été suivie très sérieusement.

Le Premier ministre a déjà rappelé à tous les autres membres de son équipe l’obligation pour eux de se soumettre à cet exercice dès leur entrée en fonction. Selon la Constitution de 2006, cette déclaration doit être faite dans un délai d’un mois à compter du jour de l’investiture. Concernant son gouvernement, le chef de l’exécutif a ainsi rappelé que ce délai expirait le dimanche 8 octobre prochain.

À cette date, celui qui n’aura pas fait la déclaration de patrimoine familial devra être poursuivi par la justice avec possibilité de perdre son mandat, a expliqué à RFI un ancien juge de la Cour constitutionnelle, qui assure avoir recensé plusieurs personnes qui n’ont jamais fait de déclaration ni à l’entrée en fonction, ni à la fin du mandat, et qui n’ont jamais été inquiétées.

Pour le journal Forum des As, il ne s’agit que d’un simple rituel qui ne subit aucun contrôle à l’expiration du mandat. Pourtant, dans l’opinion, cette déclaration du patrimoine familial est perçue comme un moyen de lutter contre l’impunité et la corruption.

Photo: RFI

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire