Qui est Ghettovi, le premier rappeur togolais certifié sur Facebook


Video player

Le rappeur Ghettovi, connu sous le pseudonyme Bannou ou Achaobécherie, a tenu des standards élevés depuis l’émergence du Covid-19 au Togo. Le succès consiste à influencer le monde qui vous entoure, à penser comme vous, à vivre comme vous. À cet égard, Ghettovi est le rappeur le plus rare, capable de satisfaire tous les aspects de lui.

Il faut voir l’essence des choses, pas la surface. Ici, nous discutons avec vous strictement de la qualité du travail de l’artiste, pas de ses frustrations sur toile. Nul ne peut nier que même si son visage ne plaît pas à certaines personnes, l’artiste est actuellement le seul rappeur populaire sur le web et dans l’actualité.

Pourquoi le rappeur pense qu’il est le meilleur de sa génération

 

De plus, l’artiste est très actif, jamais froid, que ce soit en conflit, en défi ou même face à face avec un adversaire (dans une même œuvre), il est toujours prêt à partir au combat. Pas de jargon, c’est le seul rappeur qui a réussi à tenir le public hip-hop en haleine depuis l’émergence du Covid-19.

Son tout dernier sortie Mikpomoda

Le rappeur rassemble toute la classe culturelle à chaque sortie, mais en tant que jeu, il y a toujours eu une rivalité autoproclamée et un manque de respect inutile.

 

certificat facebook

Au moment d’écrire ces lignes, il est le premier rappeur togolais à être certifié sur Facebook. La certification lui a valu de nombreux honneurs, ainsi que des critiques. Dans une guerre ouverte avec d’autres rappeurs, Ghettovi s’est vanté quotidiennement de ses réalisations, appelant le rappeur Pikaluz le rappeur Cantor.

gheto - Qui est Ghettovi, le premier rappeur togolais certifié sur Facebook
Qui est Ghettovi, le premier rappeur togolais certifié sur Facebook doingbuzz

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Qui est Ghettovi, le premier rappeur togolais certifié sur Facebook Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire