Actualités Entreprenariat Togo

Qui est Gervais Djondo, un des milliardaires les plus discrets du Togo ?

Qui Est Gervais Djondo, Un Des Milliardaires Les Plus Discrets Du Togo ?

Gervais Koffi Djondo est le père d’Ecobank et d’Asky Airlines, deux grandes œuvres à succès africaines de ces dernières années. Il n’a pas manqué de se démarquer du secteur privé, du marché panafricain et des compétences africaines.

Le milliardaire est d’une localité appelée Djondo-Condji, une localité située à soixante kilomètres de Lomé en passant par Aného, non loin de la frontière béninoise. Djondo-Condji est la terre natale de l’homme d’affaires togolais Gervais Gbondjidè Koffi Djondo. Il est carrément impossible que vous ne soyez tant surpris qu’émerveillé par les ornements et décorations exotiques que vous commencerez à admirer depuis l’entrée, le jardin qui abrite de multiples espèces animales,  jusqu’aux salons enjolis d’objets d’arts d’Afrique contemporaine du maître des lieux. 

Gervais Koffi Djondo est un octogénaire discret et peu connu du grand public en dehors du Togo. Il est pourtant devenu une légende dans le milieu des affaires en Afrique. Il a cofondé Ecobank, le premier groupe bancaire privé panafricain, et est le père de la compagnie aérienne Asky.

À lire aussi :   Togo : Ce qu'il faut savoir du 21 juin (Fête des martyrs)

L’aventure africaine de Djondo commence dans les années 1950 à Niamey, au Niger. Il fut alors expert-comptable et travaillait à la Régie générale des chemins de fer et travaux publics du Niger. Puis il devint directeur administratif et financier de la société française Sotra. C’est alors après des complications inouïes de la situation politique à l’époque que le Togolais se retrouva licencié par sa société.

Ce fut le début d’une nouvelle séquence de son parcours. Il décidait de rentrer au Togo, quand l’administrateur de la ville de Niamey, un socialiste français du nom de Joude, lui proposa de s’inscrire à l’Ecole nationale de la France d’outre- mer, à Paris. Entre-temps, le Togo est devenu indépendant. « Nous étions quatre Togolais dans cette école », raconte-t-il. Pourtant, suite à quelques empêchements, ce n’est qu’après 1963 que Gervais Djondo a pu intégrer ladite école, pour enfin obtenir son diplôme.

À lire aussi :   Le Togolais Elom Paul Kpelly devient Mentor de Tony Elumelu Foundation

Il reprend ensuite sa vie professionnelle en occupant un poste au sein de la compagnie aérienne UTA.  « Je n’y reste pas longtemps, car au cours d’un séjour à Paris, le président Grunitzky décide de me ramener avec lui au Togo, où je suis nommé directeur général de la Caisse d’allocations familiales. » Nous sommes en 1964. Il crée le régime des accidents de travail, la retraite obligatoire, la pension vieillesse. En 1968, l’institution change de nom pour devenir la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).  On voit jusqu’ici un homme intègre et de rigueur.

A en croire ce dernier, la  concrétisation de tous ses projets passe par la rigueur et l’esprit d’unité. « Vous voyez la force africaine réside dans l’unité ; ce que nous pouvons appeler  se mettre ensemble », déclare M. Djondo.Et c’est d’ailleurs sa passion pour l’intégration économique africaine qui l’a conduit à mettre sur pied la banque panafricaine et la compagnie aérienne, deux projets ambitieux qui font bouger aujourd’hui le continent.

De 10 passagers lors des premiers vols en 2011, Asky Airlines enregistre de nos jours plus de 8 000 passagers par semaine sur ses différentes lignes (Afrique de l’Ouest et Afrique centrale), avec un taux de remplissage de 80%.

À lire aussi :   Togo : La présidente de la CNDH sera inhumée le 04 septembre

Comme pour dire, tout ce que les mains de M Djondo touchent, se transforment en or. L’homme de « vision et d’action » qui a un parcours professionnel bien rempli et un curriculum vitae bien fourni.  Un parcours qui lui a valu beaucoup de prix et distinctions honorifiques à l’échelle mondiale.

Nombreuses sont les figures de valeurs du continent africain et pourquoi pas du Togo, et Gervais Gbondjidè Koffi Djondo n’en est pas du tout des moindres. Il est un très bon exemple d’ambition, de persévérance, de rigueur, d’intégrité et surtout de succès pour la jeunesse africaine, la relève africaine.

 

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire