Qui est Frederik de Klerk, le dernier président blanc d’Afrique du Sud?

Mondialement connu comme  étant le dernier président blanc d’Afrique du Sud,  Frederik de Klerk vient de donner la main à la mort. L’ancien homme fort  n’est plus de notre monde.

C’est via sa fondation que l’on a appris, ce jeudi 11 novembre 2021, la mort de l’ancien président âgé de 85 ans.

Le dernier président blanc sud-africain, Frederik de Klerk, qui a libéré l’icône de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela et partagé avec lui le prix Nobel de la paix, est mort jeudi 11 novembre 2021 à 85 ans, a annoncé sa fondation.

Frederik de Klerk

Frederik de Klerk,

Il est le dernier président sud-africain avant la fin de l’apartheid  en 1993  et avait obtenu le prix Nobel de la paix avec Nelson Mandela qui lui a succédé. Il avait 85 ans.

« L’ancien président est mort plus tôt ce matin dans sa maison de Fersnaye (au Cap) après avoir lutté contre le cancer. Il laisse derrière lui sa femme Elita, ses deux enfants Susan et Jan, ainsi que ses petits-enfants »,  a notamment déclaré le porte-parole de la fondation au media sud-africain News24.

Selon les nouvelles un cancer des poumons lui avait été diagnostiqué en début d’année et il avait depuis entamé une série de soins.

Pour ceux qui ne le connaissent pas,  Frederick De Klerk a dirigé l’Afrique du Sud de 1989 à 1994, assurant la transition du régime ségrégationniste de l’apartheid vers une Afrique du Sud démocratique qui allait élire Nelson Mandela en 1994.

Né le 18 mars 1936 à Johannesbourg en Afrique du Sud et mort le 11 novembre 2021 à Fresnaye, Frederik Willem de Klerk  est un homme d’État sud-africain.

Membre du Parti national, député (1972-1997), ministre sur différents portefeuilles (1978-1989), il fut le dernier président blanc d’Afrique du Sud durant la période de l’apartheid et le dernier à porter le titre de président de l’État de la République d’Afrique du Sud (1989-1994).

A cette fonction, il mena les réformes qui mirent fin à la politique d’apartheid en 1991 et les négociations constitutionnelles avec le Congrès national africain de Nelson Mandela qui aboutirent au premier gouvernement multiracial du pays.

Chef du Parti national (1989-1997), il continue sa carrière politique comme vice-président de la République d’Afrique du Sud (1994-1996) sous la présidence de Nelson Mandela et la termine comme chef de l’opposition parlementaire (1996-1997).

En 1993, il reçoit le prix Nobel de la paix, conjointement avec Nelson Mandela, pour avoir mis un terme à l’apartheid.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire