Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Question Africaine 33 : L’Afrique peut-elle faire taire les armes ?
17/02/2020 à 21h15 par La redaction

Mes amis,

Posons le contexte : plus de 21 conflits armés jonchent les cinq fuseaux horaires qui sillonnent le continent noir.Décrivons la réalité : 54 Etats qu’on dit être l’avenir du monde en raison de leur potentiel, plient sous le joug de la malgouvernance, des intrigues politiques, des bandes armées, de la pauvreté…

Passons !….Et observons les dirigeants : portés par la passion du pouvoir et apeurés par l’ idée de prendre leur retraite politique, ils sont de plus en plus coupés des aspirations au changement de leurs peuples.

De tout ceci, tirons les conséquences : l’Union Afrique – l’ONU en version continentale, si on veut – voir d’agrandir ses défis et projette ou ambitionne, c’est selon, de faire taire les armes. Telle est la fumée blanche qui s’est échappée des conclaves du 9 fevrier 2020 Addis-Abeba.

Belle intention que celle-là. Mais question : l’Afrique peut-elle faire taire les armes ? Le silence des armes ressemble-t-il à un mythe ou à une réalité possible ? Et puis pourquoi les armes se tiraient-elles ?Selon France Info, 500 millions d’armes circulaient en Afrique en 2018, en dehors de tout cadre légal.

Pour un continent qui compte environ 1.5 milliards d’habitants, une rapide division donne une arme aux tiers des Africains. On est loin du taux d’arme par habitant aux pays de l’oncle Sam, mais c’est on risque bien de détrôner la Suisse. Frissonnons !Hélas, États-Unis et Suisse prouvent bien que le souci, ce n’est ni le nombre d’armes ni leur calibre. Le problème, c’est bien le cadre de détention des armes.

Qui les détient et que veut-il en faire ? Ce n’est donc pas parce qu’une dizaine de pays africains se sont mis à fondre le fer que les armes pullulent. N’allons donc pas remuer des guerres asymétriques que les armées officielles ont déjà du mal à remporter.

Et ce n’est pas le Conseil de Sécurité l’institution panafricaine qui dira le contraire quand le Mali et le Burkina Faso sont zèbrés par des hordes violentes ou que le Cameroun anglophone se réveille epouvanté par l’horreur des massacres

Non, non !Les guerres montrent leurs limites quand Barkhane et le G5 Sahel peinent à contenir les attaques djihadistes. Il ne reste en réalité qu’une seule alternative crédible : mieux gouverner.

C’est un avis qui n’est sans doute pas le vôtre ?Alors, dites-nous, l’Afrique peut-elle faire taire les armes ? Comment et avec quelles “armes”?C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.A mercredi.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Chris Yapi révèle une grosse faute de français du ministère de l'éducation nationale

18/11/2020

Chris Yapi...

  Le ministère de l’Education nationale, de...
Ngoné Ndiaye Gueweul offre à ses fans un «Leumbeul», le jour de son anniversaire (Video)

18/11/2020

Ngoné Ndiaye...

Ngoné Ndiaye Gueweul fête son anniversaire et...
Côte d’Ivoire : des hommes armés de machettes aident la police

18/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Refusant  la décision du président Alassane Ouattara...
Baiser entre Amy et Majib dans la série « Karma » : Marodie Tv dérape encore

18/11/2020

Baiser entre...

Des séquences qui ne reflètent pas aux...
Chelsea : A cause d’Edouard Mendy, Kepa est obligé de chercher ailleurs

18/11/2020

Chelsea :...

Bousculé par la concurrence avec le gardien...
Aubameyang ne tarit pas d’éloges au joueur sénégalais Sadio Mané

18/11/2020

Aubameyang ne...

La star du Gabon, Aubameyang, s’est exprimée...
Burkina Faso : 12 terroristes abattus

18/11/2020

Burkina Faso...

  Le terrorisme devient de plus en...
Togo/ Communiqué du Conseil des ministres de ce 18 octobre 2020

18/11/2020

Togo/ Communiqué...

Le Conseil des Ministres réuni ce 18...
Yaoundé : voici l'histoire d'un homme criblé de balles devant sa famille

18/11/2020

Yaoundé :...

  A Yaoundé, la capitale du Cameroun,...
Ferdinand  Ayité  dévoile le vrai problème du football togolais

18/11/2020

Ferdinand  Ayité...

Ferdinand Ayité dévoile le vrai problème du...
Pour être contre un 3e mandat d’Alassane Ouattara, une fille passe 3 mois en prison

18/11/2020

Pour être...

Le choix d'Alassane Ouattara de faire un...
Instagram: le Pape François like une photo s3xy

18/11/2020

Instagram: le...

Admirez une photo séduisante et sexy n'est...
Côte d’ivoire : Hamed Bakayoko rencontre le nouvel ambassadeur de France

18/11/2020

Côte d’ivoire...

Le Premier ministre de Côte d’ivoire, Hamed...
Congo: le pays proclame encore la fin de l'épidémie d'Ebola

18/11/2020

Congo: le...

En République démocratique du Congo, les populations...
Claude Le Roy en deuil

18/11/2020

Claude Le...

Le sélectionneur de l’équipe de football du...
Ouattara sur le CNT et les “bruits” de Soro: “Tous ceux qui se font des idées sur une transition, peuvent rêver. Il n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire”

18/11/2020

Ouattara sur...

Chacun, au sein de l’opposition en a...
Soro toujours fâché avec le président du Ghana: ” Il viole aussi la loi”

18/11/2020

Soro toujours...

Les félicitations du président ghanéen à Alassane...
Devant ses militants/ Ouattara se moque de l’opposition: “Les Ivoiriens désobéissent à la désobéissance civile”

18/11/2020

Devant ses...

Alassane Ouattara s’est bien amusé de l’impact...
USA: après 30 ans de mariage, il divorce de sa femme à cause de Joe Biden

18/11/2020

USA: après...

Un homme de 69 ans affirme avoir...
Alassane Ouattara par rapport à une transition : « Ils peuvent toujours rêver »

18/11/2020

Alassane Ouattara par rapport...

Le président de la République ivoirienne a...

Mes amis,

Posons le contexte : plus de 21 conflits armés jonchent les cinq fuseaux horaires qui sillonnent le continent noir.Décrivons la réalité : 54 Etats qu’on dit être l’avenir du monde en raison de leur potentiel, plient sous le joug de la malgouvernance, des intrigues politiques, des bandes armées, de la pauvreté…

Passons !….Et observons les dirigeants : portés par la passion du pouvoir et apeurés par l’ idée de prendre leur retraite politique, ils sont de plus en plus coupés des aspirations au changement de leurs peuples.

De tout ceci, tirons les conséquences : l’Union Afrique – l’ONU en version continentale, si on veut – voir d’agrandir ses défis et projette ou ambitionne, c’est selon, de faire taire les armes. Telle est la fumée blanche qui s’est échappée des conclaves du 9 fevrier 2020 Addis-Abeba.

Belle intention que celle-là. Mais question : l’Afrique peut-elle faire taire les armes ? Le silence des armes ressemble-t-il à un mythe ou à une réalité possible ? Et puis pourquoi les armes se tiraient-elles ?Selon France Info, 500 millions d’armes circulaient en Afrique en 2018, en dehors de tout cadre légal.

Pour un continent qui compte environ 1.5 milliards d’habitants, une rapide division donne une arme aux tiers des Africains. On est loin du taux d’arme par habitant aux pays de l’oncle Sam, mais c’est on risque bien de détrôner la Suisse. Frissonnons !Hélas, États-Unis et Suisse prouvent bien que le souci, ce n’est ni le nombre d’armes ni leur calibre. Le problème, c’est bien le cadre de détention des armes.

Qui les détient et que veut-il en faire ? Ce n’est donc pas parce qu’une dizaine de pays africains se sont mis à fondre le fer que les armes pullulent. N’allons donc pas remuer des guerres asymétriques que les armées officielles ont déjà du mal à remporter.

Et ce n’est pas le Conseil de Sécurité l’institution panafricaine qui dira le contraire quand le Mali et le Burkina Faso sont zèbrés par des hordes violentes ou que le Cameroun anglophone se réveille epouvanté par l’horreur des massacres

Non, non !Les guerres montrent leurs limites quand Barkhane et le G5 Sahel peinent à contenir les attaques djihadistes. Il ne reste en réalité qu’une seule alternative crédible : mieux gouverner.

C’est un avis qui n’est sans doute pas le vôtre ?Alors, dites-nous, l’Afrique peut-elle faire taire les armes ? Comment et avec quelles “armes”?C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.A mercredi.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire