Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Présidentielle ivoirienne 2020 : décryptage de la stratégie du RHDP pour la réalisation du « 1 coup ko »
19/09/2020 à 10h30 par La redaction

Décryptage du choix des candidats que sont Ouattara, Bédié, AFFI et KKB pour la présidentielle d’octobre 2020 par Nazaire Kadia.

Le lundi 14 septembre dernier, le Conseil Constitutionnel présidé par M. Mamadou Koné a fini par publier les noms des heureux élus qui vont se disputer le fauteuil présidentiel. Passés au tamis, quatre (4) candidats sur quarante-quatre (44) ont été retenus.

Il s’agit de : MM. Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’guessan et Kouadio Konan Bertin. Mais pour y arriver, que ce fut difficile, que ce fut fastidieux pour le président Mamadou Koné et ses collaborateurs ! Dans une salle climatisée, M. Mamadou Koné transpirait à grosses gouttes et s’épongeait fréquemment le visage.

Ses collaborateurs, emmitouflés dans leurs tenues d’apparat, le visage barré d’un cache-nez, avaient de la peine à lever la tête. Certainement qu’à l’instar de leur président, eux aussi transpiraient à grosses gouttes ! Finalement quatre candidats ont vu leur candidature validée.

LIRE AUSSI : 19 septembre 2002 : Mamadou Traoré, proche de Soro, « je demande pardon aux Ivoiriens pour cette rébellion que nous avons menée »

Une analyse de la liste sortie du chapeau des juges des élections, permet de se rendre compte que le choix des candidats opérés, résulte d’un savant calcul, tenant compte des croyances, de la psychologie, de la sociologie, des habitudes et des réflexes des électeurs. En effet, il est de notoriété publique que sous nos tropiques, le vote des électeurs ne se fait pas à l’aune des idéologies politiques des candidats, encore moins au regard de leurs programmes de gouvernement et de leurs projets de société.

Le reflexe identitaire et ethnique fonde le plus souvent les choix de nombres d’électeurs, à la limite de l’illettrisme. En s’appuyant sur ces éléments, on comprendra aisément le choix des candidats et le non-dit sordide qui le sous-tend. On remarquera que des quatre (4) candidats, il y a un (1) Malinké et trois (3) Akan. On remarquera également qu’il y a un (1) musulman et trois chrétiens.

Ces éléments susmentionnés, laissent deviner le calcul qui a présidé à ces choix. La projection faite est celle-ci. Avec une campagne dont le thème est facile à comprendre, tout le nord et tous les musulmans devront par réflexe, choisir le seul candidat qui est censé les représenter. Tandis que les autres qui sont de la même aire culturelle et de la même confession religieuse devront se neutraliser chez eux.

 

On espère ainsi voir Kouadio Konan Bertin concurrencer Henri Konan Bédié dans le « V Baoulé », voire partager les voix avec lui, et Pascal Affi N’guessan immobiliser le vote Agni. Ailleurs ce sera à qui fera le plus grand nombre de promesses.

Ainsi le candidat du RHDP que ses thuriféraires présenteront comme le seul porte-étendard d’une région et d’une communauté, peut espérer avoir un vote captif de la zone nord, disposer ainsi d’une avance considérable, grappiller des voix ailleurs ; et le tour est joué.

A cela si on ajoute la Commission Electorale Indépendante, mais bien dépendante du RHDP, et un Conseil Constitutionnel aux ordres, qui a réussi le tour de valider une candidature anticonstitutionnelle, il ne fait aucun doute que le slogan « 1 coup ko » sera une réalité.

A cet effet, des messages subliminaux ont commencé à être envoyés. Des publications sur les réseaux sociaux ces derniers temps, achèvent de convaincre que ce sera sans doute un des axes de la campagne sournoise qui sera menée.

D’ailleurs, le ton avait été déjà donné il y a quelques temps par le député Mariam Traoré, ( « Ibièkissè »), qui au cours d’une rencontre avec des Imams, et parlant en Malinké, exhortait ceux-ci à faire en sorte que le pouvoir ne puisse pas tomber dans des « mains impures ». C’est tout dire !Mais à quoi s’attendre ?

Quand un président de la République viole la constitution, manque à sa parole et se choisit lui-même ses adversaires, il est évident que dans son esprit, il n’est pas question d’envisager une quelconque défaite qui le conduirait à quitter le pouvoir !

En tout état de cause, nous pauvres mortels, pouvons faire des projections pour le futur, mais n’avons pas en mains tous les leviers pour maîtriser tous les paramètres. Là se trouve la grande inconnue. Il y a certes eu un matin, il y aura assurément un soir…

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Décryptage du choix des candidats que sont Ouattara, Bédié, AFFI et KKB pour la présidentielle d’octobre 2020 par Nazaire Kadia.

Le lundi 14 septembre dernier, le Conseil Constitutionnel présidé par M. Mamadou Koné a fini par publier les noms des heureux élus qui vont se disputer le fauteuil présidentiel. Passés au tamis, quatre (4) candidats sur quarante-quatre (44) ont été retenus.

Il s’agit de : MM. Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’guessan et Kouadio Konan Bertin. Mais pour y arriver, que ce fut difficile, que ce fut fastidieux pour le président Mamadou Koné et ses collaborateurs ! Dans une salle climatisée, M. Mamadou Koné transpirait à grosses gouttes et s’épongeait fréquemment le visage.

Ses collaborateurs, emmitouflés dans leurs tenues d’apparat, le visage barré d’un cache-nez, avaient de la peine à lever la tête. Certainement qu’à l’instar de leur président, eux aussi transpiraient à grosses gouttes ! Finalement quatre candidats ont vu leur candidature validée.

LIRE AUSSI : 19 septembre 2002 : Mamadou Traoré, proche de Soro, « je demande pardon aux Ivoiriens pour cette rébellion que nous avons menée »

Une analyse de la liste sortie du chapeau des juges des élections, permet de se rendre compte que le choix des candidats opérés, résulte d’un savant calcul, tenant compte des croyances, de la psychologie, de la sociologie, des habitudes et des réflexes des électeurs. En effet, il est de notoriété publique que sous nos tropiques, le vote des électeurs ne se fait pas à l’aune des idéologies politiques des candidats, encore moins au regard de leurs programmes de gouvernement et de leurs projets de société.

Le reflexe identitaire et ethnique fonde le plus souvent les choix de nombres d’électeurs, à la limite de l’illettrisme. En s’appuyant sur ces éléments, on comprendra aisément le choix des candidats et le non-dit sordide qui le sous-tend. On remarquera que des quatre (4) candidats, il y a un (1) Malinké et trois (3) Akan. On remarquera également qu’il y a un (1) musulman et trois chrétiens.

Ces éléments susmentionnés, laissent deviner le calcul qui a présidé à ces choix. La projection faite est celle-ci. Avec une campagne dont le thème est facile à comprendre, tout le nord et tous les musulmans devront par réflexe, choisir le seul candidat qui est censé les représenter. Tandis que les autres qui sont de la même aire culturelle et de la même confession religieuse devront se neutraliser chez eux.

 

On espère ainsi voir Kouadio Konan Bertin concurrencer Henri Konan Bédié dans le « V Baoulé », voire partager les voix avec lui, et Pascal Affi N’guessan immobiliser le vote Agni. Ailleurs ce sera à qui fera le plus grand nombre de promesses.

Ainsi le candidat du RHDP que ses thuriféraires présenteront comme le seul porte-étendard d’une région et d’une communauté, peut espérer avoir un vote captif de la zone nord, disposer ainsi d’une avance considérable, grappiller des voix ailleurs ; et le tour est joué.

A cela si on ajoute la Commission Electorale Indépendante, mais bien dépendante du RHDP, et un Conseil Constitutionnel aux ordres, qui a réussi le tour de valider une candidature anticonstitutionnelle, il ne fait aucun doute que le slogan « 1 coup ko » sera une réalité.

A cet effet, des messages subliminaux ont commencé à être envoyés. Des publications sur les réseaux sociaux ces derniers temps, achèvent de convaincre que ce sera sans doute un des axes de la campagne sournoise qui sera menée.

D’ailleurs, le ton avait été déjà donné il y a quelques temps par le député Mariam Traoré, ( « Ibièkissè »), qui au cours d’une rencontre avec des Imams, et parlant en Malinké, exhortait ceux-ci à faire en sorte que le pouvoir ne puisse pas tomber dans des « mains impures ». C’est tout dire !Mais à quoi s’attendre ?

Quand un président de la République viole la constitution, manque à sa parole et se choisit lui-même ses adversaires, il est évident que dans son esprit, il n’est pas question d’envisager une quelconque défaite qui le conduirait à quitter le pouvoir !

En tout état de cause, nous pauvres mortels, pouvons faire des projections pour le futur, mais n’avons pas en mains tous les leviers pour maîtriser tous les paramètres. Là se trouve la grande inconnue. Il y a certes eu un matin, il y aura assurément un soir…

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire