Présidentielle 2018 au Cameroun. Pourquoi Paul Biya part-il favori ?


Video player

De l’avis des responsables du RDPC, près 60% des personnes actuellement inscrites sur les listes électorales sont des militants de ce parti qui en compte plus de 5 millions.

 

Au sommet du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), on estime que les jeux sont faits. Pour preuve, le parti du président Paul Biya a déjà inscrit plus de quatre millions de militants dans le fichier électoral.  En septembre 2017, le fichier d’Elections Cameroon (Elecam), l’organe en charge des élections, comptait environ 6,5 millions de personnes. Les quatre millions d’inscrits du RDPC représentent donc près de 60 % des électeurs. Les confidences des responsables de ce parti paraissent encore plus vraisemblable au regard de l’enracinement de ce parti sur l’ensemble du territoire nationale. Le parti au pouvoir compte en effet une section dans chaque arrondissement, soit 360 sections composées chacune de trois bureaux (RDPC, OJRDPC et OFRDPC) comptant chacun 16 responsables.

Ce qui fait 17 280 militants, rien qu’au niveau des sections.  Chaque section a en plus en moyenne 10 sous-sections comprenant trois bureaux comptant chacun au moins 15 responsables (RDPC, 16 ; OJRDPC, 15 et OFRDPC, 15). Ici, on a donc au moins 165 600 potentiels électeurs. Par ailleurs, chaque sous-section a en moyenne 8 comités de base composés chacun de trois bureaux comptant chacun 14 responsables soit 1 209 600 membres.

 

Et enfin, chaque comité de base a en moyen 3 cellules regroupant chacune 3 bureaux comptant chacun 14 responsables ce qui fait 3 628 800 800 potentiels électeurs. En additionnant les responsables des sections, sous-sections, comités de base et cellules on atteint l’impressionnant chiffre de 5 021 280 personnes. Ce qui représente près de la moitié du nombre de citoyens camerounais en âge de voter.  La force du parti au pouvoir est d’autant plus impressionnante que ce chiffre n’intègre pas le fait que ses organes ont généralement d’autres membres en plus de leurs responsables. Même en considérant que tout ce beau monde ne vote pas pour Paul Biya. Il reste que l’actuel président, s’il se présente, va avec une belle avance en tant que candidat du RDPC. Ce d’autant plus que de nombreux autres partis (UPC, UNDP, FNSC…), les chefs traditionnels et des organisations de la société civile ont aussi clairement exprimé leur soutien à la candidature de président Paul Biya qu’ils appellent de leurs vœux.

 

Selon le baromètre Elmed, du nom des trois chercheurs qui l’ont conçu (Dr Célestin Elockson, du Pr Joël Müller et du Pr Emmanuel Djuatio), pour la majorité des Camerounais, Paul Biya reste l’homme de la situation. Ils sont plus de 57 % à préférer Paul Biya comme président de la République face à une opposition éclatée. Les Camerounais motivent leur choix par le potentiel du candidat à garantir la paix (15,9%), ses capacités à diriger (15,3%), son potentiel à impulser le changement (13,2%), sa sagesse et son intelligence (7,6%). Biya apparaît donc comme le candidat le plus à même de gérer le pays. Il est perçu comme un homme de paix.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Présidentielle 2018 au Cameroun. Pourquoi Paul Biya part-il favori ? Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire