Actualités Haïti

Assassinat du président haïtien : un des suspects est un espion américain

Assassinat Du Président Haïtien : Un Des Suspects Est Un Espion Américain

Les enquêtes se poursuivent pour mettre la lumière sur l’assassinat de l’homme fort d’Haïti. L’un des suspects arrêtés dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse est une ancienne source confidentielle de la Drug Enforcement Administration des États-Unis, a informé l’agence américaine en question.

“À certains moments, l’un des suspects dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse était une source confidentielle pour la DEA. Après l’assassinat du président Moïse, le suspect a contacté ses contacts au DEA”, a déclaré le DEA dans une déclaration à NBC News. La nouvelle a été rapportée par le Miami Herald. Cette source précise que le suspect a été arrêté pour la première fois il y a plus de 20 ans après avoir prétendument fourni de fausses informations pour une demande de passeport américain.

Lire aussi : Sécurité : La France appelle ses ressortissants à quitter l’Afghanistan

“Un fonctionnaire de la DEA affecté en Haïti a exhorté le suspect à se rendre aux autorités locales et, avec un fonctionnaire du département d’État américain, a fourni des informations au gouvernement haïtien qui ont aidé à la reddition et à l’arrestation du suspect et d’un autre individu”, indique l’agence de lutte anti-drogue. La DEA n’a pas nommé le suspect, mais deux représentants des forces de l’ordre l’ont identifié comme étant Joseph Gertand Vincent.

À lire aussi :   Mali : Assimi Goïta nouveau président de la Transition, et après ?

Les dossiers des tribunaux fédéraux montrent que Vincent a été arrêté en novembre 1999 et accusé par un tribunal de D.C. d’avoir fait de fausses déclarations sur sa demande de passeport en donnant un nom et un lieu de naissance incorrects. Il a été condamné à deux ans de probation en octobre 2000. Avant la fin de sa période de probation, Vincent a été condamné à vivre dans un centre correctionnel communautaire en Floride pour avoir violé les termes de sa sentence.

Lire aussi : Haïti : Qui est Martine Moïse, la Première dame ?

Pour mémoire, le président Jovenel Moïse a été tué mercredi après qu’un groupe d’assassins a tendu une embuscade à son domicile de Port-au-Prince dans ce que le Premier ministre par intérim Claude Joseph a appelé une attaque “hautement coordonnée”. L’épouse du président, Martine Moïse, a été blessée dans la fusillade matinale et a été transportée par avion dans un hôpital de Miami pour y recevoir des soins médicaux, selon l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis.

[sm-youtube-subscribe]

Laisser votre commentaire