Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Première Urgence Internationale recrute 01 Coordinateur/trice Consortium Pro-Act
24/10/2019 à 12h48 par La redaction

Première Urgence Internationale recrute 01 Coordinateur/trice Consortium Pro-Act à Yaoundé

Description Date d’arrivée: Dès que PossibleDurée de la mission: 19 mois 

Lieu: Yaoundé, Cameroun 

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’Association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, et en France.

Découvrez nos histoire et nos valeurs. 

Situation et besoins humanitaires:

L’Extrême Nord du Cameroun, connaît, depuis 2015, des cycles de violences dus à la présence de groupes armés. Les exactions commises par ces groupes ont profondément impacté la région, provoquant des mouvements massifs de population. Aujourd’hui, la région continue de subir des attaques sporadiques de la part d’éléments « isolés » ou « infiltrés » assimilés au groupe armé Boko Haram entre autres. On constate un ralentissement économique dans l’ensemble de la région dû à la faible perméabilité des frontières avec le Tchad et le Nigeria, à la forte criminalité et aux mouvements de populations ayant affecté les opportunités de travail et d’équilibre alimentaire, fragilisant davantage les ménages les plus vulnérables.

On estime aujourd’hui à 101 404 le nombre d’individus réfugiés nigérians présents dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun et à 227 581 le nombre de personnes déplacées internes (PDIs) présentes dans cette même région. L’Extrême Nord accueille 44 830 réfugiés hors camp et 54 753 réfugiés dans le camp de Minawao où PUI travaille pour assurer la coordination et le management du camp entre les acteurs humanitaires qu’y interviennent. Ces populations migrantes se retrouvent démunies et leurs moyens d’existence profondément affaiblis.  Le département du Logone et Chari est de loin le plus touché par les déplacements de populations avec 98.83% des PDI qui sont originaires de ce département (IOM, DTM 15). De plus, la région de l’Extrême Nord en général, et tout particulièrement le département du Logone et Chari, fait face depuis longtemps à des difficultés structurelles (faibles réseaux routiers, pauvreté, manque d’infrastructures, etc.) et climatiques (sécheresse, inondation, dégradations des cultures, baisse de la  fertilité des sols, etc.) qui fragilisent les conditions de vie des populations dont les ressources sont déjà limitées.

Nos actions sur le terrain: 

Présente depuis avril 2008 au Cameroun, PUI s’est consacrée à la résolution des difficultés dans les secteurs de la sécurité alimentaire et de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. Les actions ciblent les réfugiés centrafricains installés à l’est du pays depuis 2006 (Régions de l’Est et de l’Adamaoua) et les populations d’accueil. Les programmes ont évolué afin d’accompagner la progressive autonomie en sécurité alimentaire de ces populations réfugiées centrafricaines, la plupart souhaitant rester définitivement au Cameroun.

L’arrivée de nouveaux réfugiés en 2014 amène PUI vers une réponse d’urgence qui s’oriente vers les points d’entrée frontaliers et les sites d’accueil (camps en retrait de la frontière), à travers des activités de gestion de camps, WaSH, Abris et Moyens d’Existence. En outre, compte tenu du fait que les réfugiés s’installent également dans de nombreux villages de la zone, PUI mène une réponse adaptée à cette configuration. PUI est aujourd’hui gestionnaire des 7 sites de réfugiés centrafricains à l’Est et dans l’Adamaoua et mène de nombreuses activités dans les villages d’accueil de la zone. En 2015-2016, PUI a élargi son positionnement en ouvrant une base dans l’Extrême-Nord, à Maroua, en réponse à la crise nigériane pour intervenir auprès des déplacés camerounais via des activités SAME et WaSH et des réfugiés nigérians en reprenant la gestion du site de réfugiés de Minawao et une partie des activités WaSH sur le site. L’organisation a également étendu ses activités WaSH auprès des communes accueillant des réfugiés centrafricains dans la région du Nord.

En 2017, PUI a ouvert une nouvelle base à Kousseri da ns le Logone-et-Chari, département de l’Extrême-Nord du Cameroun le plus affecté par la crise humanitaire en terme de nombre de populations déplacées et de sévérité des besoins, pour développer des actions en WaSH, en SANME et transferts de cash inconditionnels visant les déplacés internes et communautés hôtes vulnérables. PUI intervient également dans l’Extrême Nord dans le cadre du Rapid Response Mechanism, financé par ECHO.En 2018, PUI a consolidé ses interventions en SANME, Relance économique, WaSH, gestion de sites et urgences dans l’Extrême Nord et l’Adamaoua.

 

Dans le cadre de nos actions au Cameroun, nous recherchons un(e) Coordinateur/trice Consortium Pro-Act à Yaoundé

Mission: 

Le/la Coordinateur/trice Consortium PRO-ACT assure la coordination de la mise en œuvre du projet PRO-ACT en lien avec les différents membres du consortium. Il/elle met en place les cadres d’échanges et de partage et veille à la communication constante et efficiente entre les différents membres du consortium. Il/elle est responsable de la consolidation et de la soumission des rapports selon une périodicité convenue contractuellement et coordonne le suivi/evaluation en mettant en place les outils nécessaires à la mesure d’impact de l’action. Il/elle assure la représentation du consortium auprès des autorités, des acteurs humanitaires et des bailleurs et est en charge de la communication autour de l’action.

Champs d’action:

  • Programmes: Il/Elle s’assure de la bonne mise en œuvre et du suivi du projet sous sa responsabilité.
  • Logistique et administration : Il/Elle assure le suivi logistique et administratif du/des projet(s) sous sa responsabilité.
  • Représentation: Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre du programme
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles sécurité et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire à son/sa responsable hiérarchique.
  • Stratégie : Il/Elle contribue à l’élaboration de nouvelles interventions sur la base de besoins identifiés.

Principales activités: 

  • Coordonner les interventions du programme en relation avec les membres du consortium en vue d’assurer sa bonne mise en œuvre.
  • Réaliser le reporting, coordonner le suivi/évaluation et veiller à la capitalisation de l’action.
  • Assurer le suivi logistique et administratif du volet lead de l’action.
  • Assurer la représentation du consortium et la communication autour du programme.
  • Assurer la sécurité des biens et des personnes.

Pour une description plus détaillée des activités, veuillez télécharger la fiche de poste en format PDF ci dessous

Et pour rester informé des nouvelles offres en continu, rejoignez le groupe Facebook My Job On The Field.

Ville Yaoundé
Expériences / Formation du candidat Formation : BAC+5 (e.g. Master 2)  dans les disciplines  pertinentes  (Sciences Agronomiques, Hydrauliques, Économie Rurale, Sciences Sociales, Science de l’Administration, Gestion de projets, … ou une combinaison équivalentes d’expériences, etc.)Expérience de minimum 5 ans:

  • Internationale
  • Technique
  • Années d’expérience professionnelle humanitaire

Compétences et aptitudes transversales :

  • Très bonne qualité rédactionnelle
  • Aptitudes de communication
  • Connaissances en gestion de projets
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Bonne résistance au stress
  • Sens de la diplomatie et ouverture d’esprit
  • Bonne capacité d’analyse
  • Organisation et gestion des priorités
  • Force de propositions, recherche de solutions
  • Capacité à travailler et manager de manière professionnelle et mature
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ces aspects politiques, économiques et historiques
  • Connaissances procédures bailleurs institutionnels (DEVCO, agences UN…)

Langues: Le français est obligatoire. L’Anglais, l’Arabe tchadien, et/ou le Fulfulde sont des atouts.

Experience 3 à 5 ans
Fonctions Gestion de projets/programmes
Secteurs d’activité Gestion crise / post-crise
Pays Afrique, Cameroun
Salaire / Indemnité Contrat à Durée Déterminée Date d’arrivée souhaitée: Dès que PossibleSalaire Brut Mensuel: de 2 200 à 2 530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Possibilité de départ accompagné

Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison individuelle.

Frais de vie (« Per diem »)

Régime de Break : 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break

Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Comment postuler Merci d’envoyer CV et Lettre de Motivation en remplissant le formulaire via ce lien
Date de fin de validité 31/01/2020

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Première Urgence Internationale recrute 01 Coordinateur/trice Consortium Pro-Act à Yaoundé

Description Date d’arrivée: Dès que PossibleDurée de la mission: 19 mois 

Lieu: Yaoundé, Cameroun 

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’Association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, et en France.

Découvrez nos histoire et nos valeurs. 

Situation et besoins humanitaires:

L’Extrême Nord du Cameroun, connaît, depuis 2015, des cycles de violences dus à la présence de groupes armés. Les exactions commises par ces groupes ont profondément impacté la région, provoquant des mouvements massifs de population. Aujourd’hui, la région continue de subir des attaques sporadiques de la part d’éléments « isolés » ou « infiltrés » assimilés au groupe armé Boko Haram entre autres. On constate un ralentissement économique dans l’ensemble de la région dû à la faible perméabilité des frontières avec le Tchad et le Nigeria, à la forte criminalité et aux mouvements de populations ayant affecté les opportunités de travail et d’équilibre alimentaire, fragilisant davantage les ménages les plus vulnérables.

On estime aujourd’hui à 101 404 le nombre d’individus réfugiés nigérians présents dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun et à 227 581 le nombre de personnes déplacées internes (PDIs) présentes dans cette même région. L’Extrême Nord accueille 44 830 réfugiés hors camp et 54 753 réfugiés dans le camp de Minawao où PUI travaille pour assurer la coordination et le management du camp entre les acteurs humanitaires qu’y interviennent. Ces populations migrantes se retrouvent démunies et leurs moyens d’existence profondément affaiblis.  Le département du Logone et Chari est de loin le plus touché par les déplacements de populations avec 98.83% des PDI qui sont originaires de ce département (IOM, DTM 15). De plus, la région de l’Extrême Nord en général, et tout particulièrement le département du Logone et Chari, fait face depuis longtemps à des difficultés structurelles (faibles réseaux routiers, pauvreté, manque d’infrastructures, etc.) et climatiques (sécheresse, inondation, dégradations des cultures, baisse de la  fertilité des sols, etc.) qui fragilisent les conditions de vie des populations dont les ressources sont déjà limitées.

Nos actions sur le terrain: 

Présente depuis avril 2008 au Cameroun, PUI s’est consacrée à la résolution des difficultés dans les secteurs de la sécurité alimentaire et de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. Les actions ciblent les réfugiés centrafricains installés à l’est du pays depuis 2006 (Régions de l’Est et de l’Adamaoua) et les populations d’accueil. Les programmes ont évolué afin d’accompagner la progressive autonomie en sécurité alimentaire de ces populations réfugiées centrafricaines, la plupart souhaitant rester définitivement au Cameroun.

L’arrivée de nouveaux réfugiés en 2014 amène PUI vers une réponse d’urgence qui s’oriente vers les points d’entrée frontaliers et les sites d’accueil (camps en retrait de la frontière), à travers des activités de gestion de camps, WaSH, Abris et Moyens d’Existence. En outre, compte tenu du fait que les réfugiés s’installent également dans de nombreux villages de la zone, PUI mène une réponse adaptée à cette configuration. PUI est aujourd’hui gestionnaire des 7 sites de réfugiés centrafricains à l’Est et dans l’Adamaoua et mène de nombreuses activités dans les villages d’accueil de la zone. En 2015-2016, PUI a élargi son positionnement en ouvrant une base dans l’Extrême-Nord, à Maroua, en réponse à la crise nigériane pour intervenir auprès des déplacés camerounais via des activités SAME et WaSH et des réfugiés nigérians en reprenant la gestion du site de réfugiés de Minawao et une partie des activités WaSH sur le site. L’organisation a également étendu ses activités WaSH auprès des communes accueillant des réfugiés centrafricains dans la région du Nord.

En 2017, PUI a ouvert une nouvelle base à Kousseri da ns le Logone-et-Chari, département de l’Extrême-Nord du Cameroun le plus affecté par la crise humanitaire en terme de nombre de populations déplacées et de sévérité des besoins, pour développer des actions en WaSH, en SANME et transferts de cash inconditionnels visant les déplacés internes et communautés hôtes vulnérables. PUI intervient également dans l’Extrême Nord dans le cadre du Rapid Response Mechanism, financé par ECHO.En 2018, PUI a consolidé ses interventions en SANME, Relance économique, WaSH, gestion de sites et urgences dans l’Extrême Nord et l’Adamaoua.

 

Dans le cadre de nos actions au Cameroun, nous recherchons un(e) Coordinateur/trice Consortium Pro-Act à Yaoundé

Mission: 

Le/la Coordinateur/trice Consortium PRO-ACT assure la coordination de la mise en œuvre du projet PRO-ACT en lien avec les différents membres du consortium. Il/elle met en place les cadres d’échanges et de partage et veille à la communication constante et efficiente entre les différents membres du consortium. Il/elle est responsable de la consolidation et de la soumission des rapports selon une périodicité convenue contractuellement et coordonne le suivi/evaluation en mettant en place les outils nécessaires à la mesure d’impact de l’action. Il/elle assure la représentation du consortium auprès des autorités, des acteurs humanitaires et des bailleurs et est en charge de la communication autour de l’action.

Champs d’action:

  • Programmes: Il/Elle s’assure de la bonne mise en œuvre et du suivi du projet sous sa responsabilité.
  • Logistique et administration : Il/Elle assure le suivi logistique et administratif du/des projet(s) sous sa responsabilité.
  • Représentation: Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre du programme
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles sécurité et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire à son/sa responsable hiérarchique.
  • Stratégie : Il/Elle contribue à l’élaboration de nouvelles interventions sur la base de besoins identifiés.

Principales activités: 

  • Coordonner les interventions du programme en relation avec les membres du consortium en vue d’assurer sa bonne mise en œuvre.
  • Réaliser le reporting, coordonner le suivi/évaluation et veiller à la capitalisation de l’action.
  • Assurer le suivi logistique et administratif du volet lead de l’action.
  • Assurer la représentation du consortium et la communication autour du programme.
  • Assurer la sécurité des biens et des personnes.

Pour une description plus détaillée des activités, veuillez télécharger la fiche de poste en format PDF ci dessous

Et pour rester informé des nouvelles offres en continu, rejoignez le groupe Facebook My Job On The Field.

Ville Yaoundé
Expériences / Formation du candidat Formation : BAC+5 (e.g. Master 2)  dans les disciplines  pertinentes  (Sciences Agronomiques, Hydrauliques, Économie Rurale, Sciences Sociales, Science de l’Administration, Gestion de projets, … ou une combinaison équivalentes d’expériences, etc.)Expérience de minimum 5 ans:

  • Internationale
  • Technique
  • Années d’expérience professionnelle humanitaire

Compétences et aptitudes transversales :

  • Très bonne qualité rédactionnelle
  • Aptitudes de communication
  • Connaissances en gestion de projets
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Bonne résistance au stress
  • Sens de la diplomatie et ouverture d’esprit
  • Bonne capacité d’analyse
  • Organisation et gestion des priorités
  • Force de propositions, recherche de solutions
  • Capacité à travailler et manager de manière professionnelle et mature
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ces aspects politiques, économiques et historiques
  • Connaissances procédures bailleurs institutionnels (DEVCO, agences UN…)

Langues: Le français est obligatoire. L’Anglais, l’Arabe tchadien, et/ou le Fulfulde sont des atouts.

Experience 3 à 5 ans
Fonctions Gestion de projets/programmes
Secteurs d’activité Gestion crise / post-crise
Pays Afrique, Cameroun
Salaire / Indemnité Contrat à Durée Déterminée Date d’arrivée souhaitée: Dès que PossibleSalaire Brut Mensuel: de 2 200 à 2 530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Possibilité de départ accompagné

Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison individuelle.

Frais de vie (« Per diem »)

Régime de Break : 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break

Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Comment postuler Merci d’envoyer CV et Lettre de Motivation en remplissant le formulaire via ce lien
Date de fin de validité 31/01/2020

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire