Premier League : Manchester City ciblé par une enquête


Video player

Le journal allemand Der Spiegel affirme qu’une enquête sur d’éventuelles infractions au règlement à Manchester City se concentre sur des paiements illégaux pour des joueurs mineurs, des contrats de sponsoring gonflés et des salaires cachés versés à un ancien manager. La Premier League enquête sur le club depuis trois ans, indique la publication.

Mais Der Spiegel vient de publier les détails de sa propre enquête menée en collaboration avec le réseau journalistique European Investigative Collaborations (EIC). Il fournit des détails sur chacun des trois domaines qui, selon lui, font l’objet de l’enquête de la Premier League.

La Premier League et Manchester City ont refusé de faire des commentaires lorsque BBC Sport les a contactés.

Cependant, il est entendu que City pense que les derniers détails sont une continuation des allégations précédentes en relation avec les règlements du Fair Play Financier, qu’ils pensent être conçus pour nuire au club. On pense que le club souhaite également respecter le processus en cours avec la Premier League en ne faisant aucun commentaire.

Selon Der Spiegel, les champions de Premier League auraient fait pression sur des joueurs mineurs “pour qu’ils signent des contrats avec Manchester City par le biais de paiements monétaires, en violation des règles”.

Les sponsors du club d’Abu Dhabi n’auraient “versé eux-mêmes qu’une partie de leurs paiements au club”, le reste étant pris en charge par le propriétaire du club, Sheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, membre de la famille régnante d’Abu Dhabi.

City est également accusé d’avoir versé une “partie importante” de la rémunération de l’ancien manager Roberto Mancini “par le biais d’un contrat de consultant fictif”.

En 2020, City a vu une interdiction de deux ans des compétitions européennes de clubs annulée par le Tribunal arbitral du sport après que l’Uefa a jugé qu’ils avaient commis des “infractions graves” aux règlements du fair-play financier (FFP) entre 2012 et 2016.

Le Tribunal arbitral du sport a déclaré que City avait fait preuve d’un “mépris flagrant” à l’égard de l’enquête de l’Uefa sur de potentielles infractions au FFP, même si elle n’a trouvé “aucune preuve concluante qu’ils ont déguisé le financement de leur propriétaire en parrainage”.

L’Uefa a commencé son enquête sur City après que Der Spiegel a publié des documents fuités en novembre 2018, alléguant que le club avait gonflé la valeur d’un contrat de sponsoring, trompant ainsi l’organe directeur du football européen.

Lors de son témoignage devant le Tribunal arbitral du sport, un représentant légal du ministère des Finances d’Abou Dhabi a affirmé qu’Abu Dhabi United Group Investment & Development (ADUG) – qui possédait Manchester City jusqu’à l’année dernière – n’avait “aucun lien” avec le gouvernement des Émirats arabes unis ou l’émirat d’Abou Dhabi.

En 2021, City a perdu une décision de la cour d’appel, qui a confirmé que la Premier League continuait à enquêter sur les champions pour des violations présumées du fair-play financier.

L’équipe juridique de City ne voulait pas qu’il soit signalé qu’elle contestait la compétence des arbitres de la Premier League pour enquêter sur l’affaire.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Premier League : Manchester City ciblé par une enquête Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire