Sports

Pourquoi Simone Biles quitte prématurément les Jeux Olympiques de Tokyo

Pourquoi Simone Biles Quitte Prématurément Les Jeux Olympiques De Tokyo

La superstar de la gymnastique, Simone Biles, a choisi de se retirer du concours par équipes organisé dans le cadre des JO 2020. Cette décision inattendue de la gymnaste américaine trouve ses origines dans son désir de faire face à ses vieux démons, qui commençaient à nuire à sa santé mentale et à son bien-être.

Un retrait surprenant, mais compréhensif !

Le forfait de Simone Biles a surpris plus d’un. En effet, depuis que la quadruple championne olympique de Rio a annoncé publiquement, le mardi 27 juillet 2021, son retrait du concours par équipes de gymnastique des JO de Tokyo, d’aucuns ont du mal à encaisser la nouvelle.

Même si la jeune compétitrice a expliqué clairement qu’elle déclarait forfait à cause « des démons dans [sa] tête », certains de ses proches et fans n’en reviennent toujours pas.
« Dès que je monte sur le tapis, c’est juste moi et ma tête… traiter avec des démons dans ma tête… Je dois faire ce qui est bon pour moi et me concentrer sur ma santé mentale et ne pas compromettre ma santé et mon bien-être », a-t-elle confié aux médias, à la fin de la première des six finals de gymnastique à Tokyo.

À lire aussi :   Alica Schmidt : l’athlète la plus sexy du monde fait une triste annonce

Peu de temps avant de faire cette étonnante déclaration, Simone Biles a abandonné ses coéquipières américaines à la suite de son passage au premier agrès. Le saut effectué par la superstar âgée de 24 ans, à ce moment-là, était bien en dessous de ses performances habituelles. Ce qui lui valu d’ailleurs de conclure avec une note de 13,766 points.

Après ce résultat, la jeune athlète quitta d’abord la salle, avant de revenir assister à la fin de la compétition qui, faut-il le rappeler, s’est soldée par le triomphe de la Russie face aux États-Unis et à la Grande-Bretagne. Jusque-là, Simone Biles ne donnait pas l’impression d’être en détresse. Elle a même reçu – avec sourire – sa médaille sans laisser paraître une souffrance liée à une quelconque blessure.

À lire aussi :   Jeux olympiques Tokyo 2020 : l'ONU appelle à une trêve

Plus tard, la Fédération américaine, dans un courrier électronique adressé à l’AFP, faisait part du retrait de Simone Biles de la compétition. Des raisons d’ordre médical ont été alors avancées par l’USA Gymnastics. « Des examens seront réalisés quotidiennement afin de déterminer si elle peut recevoir le feu vert médical pour les prochaines compétitions », a-t-il précisé sans apporter d’éclaircissement sur l’état de santé de la championne américaine.

Il a alors fallu attendre la sortie médiatique de Simone Biles pour faire la lumière sur la tournure inattendue que venaient de prendre les évènements. En effet, durant son intervention, la gymnaste professionnelle a expliqué à la presse qu’elle était en proie à une forte pression psychologique.

À lire aussi :   JO de Tokyo : ce boxeur marocain a essayé de mordre son adversaire

« Je n’ai plus autant confiance en moi qu’avant, je ne sais pas si c’est une question d’âge. Je suis un petit peu plus nerveuse quand je fais mon sport. J’ai l’impression que je ne prends plus autant de plaisir qu’avant », a-t-elle souligné.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire