Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Pourquoi les repas dans l’avion n’ont pas bon goût ?
05/10/2019 à 21h13 par La Rédaction

Même si, dans les airs, les repas nous sont servis avec beaucoup de délicatesse et concoctés par de grands chefs, cela ne change rien au fait que là-haut, la perception du goût est dénaturée. Rare sont les passagers d’un avion après avoir mangé à bord s’est exclamé : « Tiens j’ai bien mangé ! ».

“En vol, le goût est altéré et n’est pas perçu de la même façon qu’au sol, dit Michel Quissac, le chef des chefs chez Servair, filiale d’Air France spécialisée dans la restauration aérienne. Les voyageurs ne perçoivent pas les goûts de la même façon sur terre qu’à 10 000 m d’altitude.”

Selon une étude de l’Université de Cornell aux États-Unis, il semble que le goût même des repas n’aient pas changé mais plutôt c’est la perception du goût qui se trouve altéré. L’étude établit que le bruit joue un important rôle sur la perception du goût. « Notre étude a confirmé que dans un environnement bruyant, notre perception du goût est compromise » explique le professeur Robert Dando au Daily Mail. Il ajoute même que "les propriétés multi-sensorielles de l’environnement où nous consommons nos aliments peuvent modifier notre perception des aliments".

Pour confirmer leur propos, les chercheurs ont réalisé une expérience à partir de 48 enquêtés. Ces derniers devaient évaluer des échantillons gustatifs dans des conditions sonores similaires à celle d'un avion. Pour certains types de goût (les aliments salés, acides et amers), les tests n'ont rien prouvé. En revanche, les résultats ont prouvé que "l’intensité du goût sucré a diminué proportionnellement à la montée en puissance du goût unami". (Le goût unami étant la cinquième saveur de base après les quatre autres cités précédemment).

Il semblerait que L’univers confiné de la cabine influe également fortement sur les sens des voyageurs selon le journal Lyon Capitale.

Dès à présent les compagnies aériennes pourraient s’inspirer des résultats d’une telle étude pour élaborer les menus des repas à distribuer à bord. Bonne dégustation donc !

GENTSIDE & OH MY MAG

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 168 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Même si, dans les airs, les repas nous sont servis avec beaucoup de délicatesse et concoctés par de grands chefs, cela ne change rien au fait que là-haut, la perception du goût est dénaturée. Rare sont les passagers d’un avion après avoir mangé à bord s’est exclamé : « Tiens j’ai bien mangé ! ».

“En vol, le goût est altéré et n’est pas perçu de la même façon qu’au sol, dit Michel Quissac, le chef des chefs chez Servair, filiale d’Air France spécialisée dans la restauration aérienne. Les voyageurs ne perçoivent pas les goûts de la même façon sur terre qu’à 10 000 m d’altitude.”

Selon une étude de l’Université de Cornell aux États-Unis, il semble que le goût même des repas n’aient pas changé mais plutôt c’est la perception du goût qui se trouve altéré. L’étude établit que le bruit joue un important rôle sur la perception du goût. « Notre étude a confirmé que dans un environnement bruyant, notre perception du goût est compromise » explique le professeur Robert Dando au Daily Mail. Il ajoute même que "les propriétés multi-sensorielles de l’environnement où nous consommons nos aliments peuvent modifier notre perception des aliments".

Pour confirmer leur propos, les chercheurs ont réalisé une expérience à partir de 48 enquêtés. Ces derniers devaient évaluer des échantillons gustatifs dans des conditions sonores similaires à celle d'un avion. Pour certains types de goût (les aliments salés, acides et amers), les tests n'ont rien prouvé. En revanche, les résultats ont prouvé que "l’intensité du goût sucré a diminué proportionnellement à la montée en puissance du goût unami". (Le goût unami étant la cinquième saveur de base après les quatre autres cités précédemment).

Il semblerait que L’univers confiné de la cabine influe également fortement sur les sens des voyageurs selon le journal Lyon Capitale.

Dès à présent les compagnies aériennes pourraient s’inspirer des résultats d’une telle étude pour élaborer les menus des repas à distribuer à bord. Bonne dégustation donc !

GENTSIDE & OH MY MAG

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 168 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire