Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Pourquoi le FMI a tardé à octroyer un nouvel appui au Cameroun
06/05/2020 à 10h25 par La redaction

Le conseil d’administration a décidé le 4 mai de décaisser une nouvelle enveloppe au titre de la facilité de financement rapide pour répondre aux besoins urgents en matière de lutte contre la pandémie de Covid-19, après deux précédents rendez-vous infructueux.

Le troisième rendez-vous est le bon. Initialement programmé le 14 avril, puis reporté au 28 avril, le dossier du Cameroun a finalement été examiné lundi 4 mai par le conseil d’administration du FMI. Lequel accorde 226 millions de dollars (plus de 135 milliards de F CFA), représentant 60 % de la quote-part du pays, pour lui permettre de faire face au choc sanitaire et économique consécutif à la pandémie du Covid-19.

Les raisons des deux rendez-vous manqués divergent selon les interlocuteurs. Le pays n’était tout simplement pas prêt, pour les uns. À preuve, ce n’est que le 30 avril que le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a annoncé les premières mesures économiques en faveur des entreprises, de l’ordre de 114 milliards de F CFA, s’appuyant sur l’étude d’impact socio-économique du Covid-19.

« Le problème principal ne réside pas dans le stock de la dette du pays, mais dans le service de celle-ci. Le FMI a des doutes sur la capacité du pays à le rembourser dans un contexte de chute des cours des matières premières, en dépit du fait que ce prêt est à taux zéro », explique une source au fait du dossier. Elle ajoute que le Cameroun devait donner des assurances que ses autres partenaires lâcheraient du lest sur ce dossier, sans pour autant faire le lien avec les annonces de l’ambassadeur de France.

Plafond d’endettement non atteint

Le 14 avril, Christophe Guilhou déclarait, au sortir d’une audience avec Paul Biya, que le pays bénéficierait d’un moratoire de 230 milliards de F CFA sur le remboursement de sa dette, dont 60 milliards de F CFA de la part de Paris, dans le cadre du G20. Selon les dernières estimations du FMI, la dette publique du Cameroun devrait atteindre 45,2 % du PIB cette année, contre 40,9 % en 2019 (la norme communautaire est de 70 % du PIB).

Outre ce prêt, l’institution de Bretton Woods prolonge de trois mois le terme du programme économique de trois ans du pays, devant en principe arriver à expiration le 25 juin.

Atteint par le choc sanitaire, le Cameroun devrait avoir un taux de croissance négatif (-1,2 %) cette année, selon le FMI, contre 3,7 % en 2019. Ses déficits jumeaux (budgétaire et courant) reculeront respectivement à -4,5 % et -5,7 % du PIB, contre -2,3 % et -3,7 % de la richesse nationale.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...
Les résultats du concours de la gendarmerie 2020 disponibles : voici le lien pour les consulter

19/11/2020

Les résultats...

Les résultats du concours de la gendarmerie...

Le conseil d’administration a décidé le 4 mai de décaisser une nouvelle enveloppe au titre de la facilité de financement rapide pour répondre aux besoins urgents en matière de lutte contre la pandémie de Covid-19, après deux précédents rendez-vous infructueux.

Le troisième rendez-vous est le bon. Initialement programmé le 14 avril, puis reporté au 28 avril, le dossier du Cameroun a finalement été examiné lundi 4 mai par le conseil d’administration du FMI. Lequel accorde 226 millions de dollars (plus de 135 milliards de F CFA), représentant 60 % de la quote-part du pays, pour lui permettre de faire face au choc sanitaire et économique consécutif à la pandémie du Covid-19.

Les raisons des deux rendez-vous manqués divergent selon les interlocuteurs. Le pays n’était tout simplement pas prêt, pour les uns. À preuve, ce n’est que le 30 avril que le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a annoncé les premières mesures économiques en faveur des entreprises, de l’ordre de 114 milliards de F CFA, s’appuyant sur l’étude d’impact socio-économique du Covid-19.

« Le problème principal ne réside pas dans le stock de la dette du pays, mais dans le service de celle-ci. Le FMI a des doutes sur la capacité du pays à le rembourser dans un contexte de chute des cours des matières premières, en dépit du fait que ce prêt est à taux zéro », explique une source au fait du dossier. Elle ajoute que le Cameroun devait donner des assurances que ses autres partenaires lâcheraient du lest sur ce dossier, sans pour autant faire le lien avec les annonces de l’ambassadeur de France.

Plafond d’endettement non atteint

Le 14 avril, Christophe Guilhou déclarait, au sortir d’une audience avec Paul Biya, que le pays bénéficierait d’un moratoire de 230 milliards de F CFA sur le remboursement de sa dette, dont 60 milliards de F CFA de la part de Paris, dans le cadre du G20. Selon les dernières estimations du FMI, la dette publique du Cameroun devrait atteindre 45,2 % du PIB cette année, contre 40,9 % en 2019 (la norme communautaire est de 70 % du PIB).

Outre ce prêt, l’institution de Bretton Woods prolonge de trois mois le terme du programme économique de trois ans du pays, devant en principe arriver à expiration le 25 juin.

Atteint par le choc sanitaire, le Cameroun devrait avoir un taux de croissance négatif (-1,2 %) cette année, selon le FMI, contre 3,7 % en 2019. Ses déficits jumeaux (budgétaire et courant) reculeront respectivement à -4,5 % et -5,7 % du PIB, contre -2,3 % et -3,7 % de la richesse nationale.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire