Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
POURQUOI LA PARTICIPATION DE L’EX-MINISTRE JUSTINE LEKOGO À UNE MANIFESTATION CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L’HOMOSEXUALITÉ AU GABON CHOQUE LE FMI
25/06/2020 à 19h52 par La redaction

L’ex-ministre déléguée à l’Economie Justine Judith Lekogo s’est jointe ce mercredi après-midi à une manifestation d’une poignée de personnes devant le Sénat pour protester contre le texte prévoyant la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon sur lequel la Haute chambre est appelée à se prononcer. Une initiative peu au goût du FMI. Voici pourquoi. Ils n’étaient qu’une poignée, une petite dizaine tout au plus, à manifester cet après-midi devant le Sénat contre le projet de loi sur la dépénalisation de l’homosexualité. Mais l’un d’entre eux s’est particulièrement fait remarquer malgré le port de son masque anti-Covid-19.

Il s’agit de l’ex-ministre déléguée à l’Economie Justine Judith Lekogo. Sur des photos et vidéos diffusés sur les réseaux sociaux, on la voit agitant une pancarte avec cette inscription pour le moins explicite : « Non à la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon ».

Si participer à une manifestation relève de la liberté de conscience, c’est sans compter en l’espèce sur le statut, non pas d’ex-ministre de l’intéressée, mais d’experte du FMI. Ce même FMI qui compte parmi ses critères de conditionnalité pour accorder son aide aux pays qui le demande la non-discrimination du fait notamment de… l’orientation sexuelle.

« C’est clairement incohérent. A titre personnel, je suis choquée », déclare une collègue de l’ex-ministre gabonaise. « Nous avons tous nos convictions personnelles mais quand on travaille pour une institution comme le FMI on a un minimum de droit de réserve à respecter, surtout lorsque les valeurs que l’on affiche sont en contradiction avec celles de l’institution », fait-elle observer.

Selon des sources internes, Justine Judith Lekogo pourrait dans les prochains jours faire « a minima » l’objet d’un « rappel au règlement ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’ex-ministre déléguée à l’Economie Justine Judith Lekogo s’est jointe ce mercredi après-midi à une manifestation d’une poignée de personnes devant le Sénat pour protester contre le texte prévoyant la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon sur lequel la Haute chambre est appelée à se prononcer. Une initiative peu au goût du FMI. Voici pourquoi. Ils n’étaient qu’une poignée, une petite dizaine tout au plus, à manifester cet après-midi devant le Sénat contre le projet de loi sur la dépénalisation de l’homosexualité. Mais l’un d’entre eux s’est particulièrement fait remarquer malgré le port de son masque anti-Covid-19.

Il s’agit de l’ex-ministre déléguée à l’Economie Justine Judith Lekogo. Sur des photos et vidéos diffusés sur les réseaux sociaux, on la voit agitant une pancarte avec cette inscription pour le moins explicite : « Non à la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon ».

Si participer à une manifestation relève de la liberté de conscience, c’est sans compter en l’espèce sur le statut, non pas d’ex-ministre de l’intéressée, mais d’experte du FMI. Ce même FMI qui compte parmi ses critères de conditionnalité pour accorder son aide aux pays qui le demande la non-discrimination du fait notamment de… l’orientation sexuelle.

« C’est clairement incohérent. A titre personnel, je suis choquée », déclare une collègue de l’ex-ministre gabonaise. « Nous avons tous nos convictions personnelles mais quand on travaille pour une institution comme le FMI on a un minimum de droit de réserve à respecter, surtout lorsque les valeurs que l’on affiche sont en contradiction avec celles de l’institution », fait-elle observer.

Selon des sources internes, Justine Judith Lekogo pourrait dans les prochains jours faire « a minima » l’objet d’un « rappel au règlement ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire