Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Pourquoi Fatou Bensouda réclame la tête du deuxième fils de Kadhafi ?
21/11/2019 à 18h50 par Georges Traore

Saïf al-Islam Kadhafi, l’un des fils de l’ancien guide libyen est dans le collimateur de la Cour pénale internationale (CPI). Et ce, depuis presque 8 mois. Fatou Bensouda réclame sa tête encore une nouvelle fois et souhaite à tout prix l’obtenir en justice. Il est tout de même normal de se demander pourquoi un tel ‘acharnement’ contre le fils de Kadhafi du moment où ce dernier est déjà mort.

Caché quelque part en Libye sans doute, Saif AL Islam n’a pas le cœur en paix. Fatou Bensouda a une fois encore demandé qu’il soit livré. Cette demande a été formulée devant l’ONU une semaine plus tôt.

Devant le conseil de sécurité de l'ONU, la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a réclamé à nouveau Saif Al i Islam et deux autres fugitifs libyens. Il est accusé de crimes contre l’humanité. Plus loin il est perçu comme un ‘complice’ de son père Mouammar Kadhafi.

« Je suis heureuse de vous informer que mon bureau a encore progressé dans ses enquêtes existantes et continue de travailler sur les demandes de nouveaux mandats d'arrêt », a expliqué Mme Bensouda aux membres du conseil de sécurité de l’ONU lors d’une rencontre consacrée à la Libye.

Fatou Bensouda pense que le fils de l’ancien chef de l’Etat a joué un rôle incontournable « dans la mise en œuvre d'un plan" conçu par son père visant à "réprimer par tous les moyens" le soulèvement populaire en Libye.

En milieu de cette année 2019, Saïf al-Islam Kadhafi, aurait voulu se livrer à la Cour pénale internationale selon des sources concordantes. Le fils du défunt colonel Kadhafi, poursuivi pour des crimes contre l'humanité commis pendant la révolution libyenne, a établi un contact indirect avec la CPI. Il ne se sent nulle part en sécurité, même pas au Niger où il pourrait se réfugier. Plus de 6 mois après, il reste un fugitif.

Le fils de Kadhafi a menacé le peuple libyen à la télévision avec des mots crus. Sûrement, ceux qui se retournent contre lui aujourd’hui.  « Il y aura des rivières de sang dans toutes les villes de la Libye. Nous nous battrons jusqu’au dernier homme, à la dernière balle », a-t-il dit ouvertement.

Saïf al-Islam Kadhafi avait fait savoir par personne interposée cette année qu’il était innocent et qu’il le prouvera au moment opportun. Cet homme politique libyen est le second fils de Mouammar Kadhafi, dirigeant de l'ex-Jamahiriya arabe libyenne.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Saïf al-Islam Kadhafi, l’un des fils de l’ancien guide libyen est dans le collimateur de la Cour pénale internationale (CPI). Et ce, depuis presque 8 mois. Fatou Bensouda réclame sa tête encore une nouvelle fois et souhaite à tout prix l’obtenir en justice. Il est tout de même normal de se demander pourquoi un tel ‘acharnement’ contre le fils de Kadhafi du moment où ce dernier est déjà mort.

Caché quelque part en Libye sans doute, Saif AL Islam n’a pas le cœur en paix. Fatou Bensouda a une fois encore demandé qu’il soit livré. Cette demande a été formulée devant l’ONU une semaine plus tôt.

Devant le conseil de sécurité de l'ONU, la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a réclamé à nouveau Saif Al i Islam et deux autres fugitifs libyens. Il est accusé de crimes contre l’humanité. Plus loin il est perçu comme un ‘complice’ de son père Mouammar Kadhafi.

« Je suis heureuse de vous informer que mon bureau a encore progressé dans ses enquêtes existantes et continue de travailler sur les demandes de nouveaux mandats d'arrêt », a expliqué Mme Bensouda aux membres du conseil de sécurité de l’ONU lors d’une rencontre consacrée à la Libye.

Fatou Bensouda pense que le fils de l’ancien chef de l’Etat a joué un rôle incontournable « dans la mise en œuvre d'un plan" conçu par son père visant à "réprimer par tous les moyens" le soulèvement populaire en Libye.

En milieu de cette année 2019, Saïf al-Islam Kadhafi, aurait voulu se livrer à la Cour pénale internationale selon des sources concordantes. Le fils du défunt colonel Kadhafi, poursuivi pour des crimes contre l'humanité commis pendant la révolution libyenne, a établi un contact indirect avec la CPI. Il ne se sent nulle part en sécurité, même pas au Niger où il pourrait se réfugier. Plus de 6 mois après, il reste un fugitif.

Le fils de Kadhafi a menacé le peuple libyen à la télévision avec des mots crus. Sûrement, ceux qui se retournent contre lui aujourd’hui.  « Il y aura des rivières de sang dans toutes les villes de la Libye. Nous nous battrons jusqu’au dernier homme, à la dernière balle », a-t-il dit ouvertement.

Saïf al-Islam Kadhafi avait fait savoir par personne interposée cette année qu’il était innocent et qu’il le prouvera au moment opportun. Cet homme politique libyen est le second fils de Mouammar Kadhafi, dirigeant de l'ex-Jamahiriya arabe libyenne.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Un commentaire sur "Pourquoi Fatou Bensouda réclame la tête du deuxième fils de Kadhafi ?"

  1. Mai idon gani dit :

    Alors Bensouda, l’otan n’a pas commis de crime en assassinant Kadhafi? En semant de trouble dont les conséquences dépasse un crime de l’humanité?

Laisser votre commentaire