Pour ne pas parler à sa femme, il joue le sourd-muet pendant…62 ans

Un homme a fait semblant d’être sourd pendant 62 ans pour éviter de parler à sa femme. Le comportement de cette personne est inhabituel. Afin d’éviter de parler avec sa femme, un homme a décidé de faire semblant d’être sourd et muet pendant 62 ans.

Cet homme s’appelle Barry Dawson (Barry Dawson), 82 ans cette année, de Waterbury (Waterbury). Il est marié à Dorothy, qui a 80 ans. Depuis 62 ans, ces deux tourtereaux vivent dans un incroyable mensonge. Cette femme a découvert le mensonge de son mari grâce à une vidéo YouTube.

À lire aussi :
Etats-Unis : un homme feint d’être sourd et muet pendant 62 ans pour ne pas écouter sa femme

Son mari a fait semblant d’être sourd et muet et l’a forcée à demander le divorce. Dans cette vidéo, la femme peut voir son mari danser dans le bar et chanter joyeusement des chansons de karaoké.

Pour ne pas parler à sa femme, il joue le sourd-muet pendent...62 ans

« Quand il était à la maison, ce salaud faisait semblant d’être sourd et muet. Je n’ai pas compris jusqu’à ce que je voie une vidéo YouTube de lui chantant lors d’une soirée karaoké dans un bar alors qu’il devrait assister à une réunion de charité », a-t-elle expliqué.

À lire aussi :
Etats-Unis : un homme feint d’être sourd et muet pendant 62 ans pour ne pas écouter sa femme

Lors de l’audience de divorce, Dorothy a expliqué que la fausse situation de son homme l’avait forcée à communiquer en langue des signes. Pour se protéger, le mari a expliqué qu’il ne voulait pas détruire leur relation car sa femme était trop bavarde et agaçante.

À lire aussi :
Etats-Unis : un homme feint d’être sourd et muet pendant 62 ans pour ne pas écouter sa femme

Le couple a élevé 06 enfants et 13 petits-enfants. Tout le monde a toujours cru au fameux obstacle de Dawson. La femme a décidé de poursuivre son mari et de demander une compensation financière pour le stress et le fardeau émotionnel.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire