Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Pour « manquements graves », la RDC rappelle ses ambassadeurs au Japon et à l’ONU
13/12/2019 à 12h50 par Prudence ETOU

La République Démocratique du Congo RDC procède à une opération de sanction à l'égard de trois ambassadeurs de l'État au Japon et auprès de l'ONU. Ces derniers ont été définitivement rappelés au pays, pour cause de "manquements graves".

 

En tout cas c'est ce qu'a dévoilé le ministère des affaires étrangères jeudi 12 décembre 2019 dans un entretien accordé à l'AFP. Dans une lettre en date du 4 décembre 2019, la ministre des affaires étrangères Marie Tumba Nzeza a indiqué que le deux diplomates aux Nations unies à New York et à Genève ont été rappelés en raison "d'une procédure disciplinaire engagée à leur encontre".

 

Et curieusement, cette mesure disciplinaire à l'égard du représentant permanent de la RDC auprès de l'ONU, Ignace Gata Mavita et son collaborateur devant les institutions spécialisées à Genève (Suisse), Zenon Mukongo Ngay est survenue à seulement quelques jours du vote pour le renouvellement du mandat de la mission des Nations unies (MONUSCO), mené par le Conseil de sécurité.

 

Même si le ministère des affaires étrangères n'a pas donné plus de précisions sur le rappel au pays de ses deux collègues congolais devant les nations unies, on en sait un peu plus sur leur troisième, l'autre qui a aussi été rapatrié. De l'autre côté à Tokyo (Japon), l'ambassadeur du Congo démocratique Ramazani Bin Kithima est accusé d'avoir vendu l'immeuble de l'ambassade de son pays sur la terre nipponne.

 

Mais il est curieux de se rendre à l'évidence que ce diplomate qui aurait vendu un "patrimoine" de l'État avait déjà été réprimandé et reçu des mises en garde en début de l'année en cours. Le 28 janvier 2019, le secrétaire général des affaires étrangères lui avait écrit une lettre lui stipulant des avertissements. "Continuez de défier ainsi votre hiérarchie et je puis vous assurer que vous vous exposerez aux plus graves des sanctions".

 

Cette mise en garde faisait suite à une précédente lettre du 20 décembre 2018 que monsieur l'ambassadeur avait "superbement ignoré". Selon le courrier qu'a pu se procurer l'AFP, cette précédente lettre lui intimait "l'ordre de ne pas entreprendre toute initiative visant à aliéner une nouvelle fois le patrimoine de la RDC sous peine de graves conséquences".

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 589 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara à propos de Gbagbo : ” Je ne compte pas l’amnistier… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État ivoirien n’entend pas...
Alassane Ouattara à propos de Soro: ” Il mérite la prison à perpétuité… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Soro Guillaume est prévenu. Si Ouattara se...
Alassane Ouattara : “A mon âge, je peux faire deux mandats sans souci… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

La nouvelle génération voulue par Alassane Ouattara...
Côte d’Ivoire / Election présidentielle : depuis Bayota, Abel Djohoré allume Bédié, Soro et Affi

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Lors d’un meeting animé à Bayota jeudi,...
Côte d’Ivoire / Affaire Alassane Ouattara souhaite la prison à Soro : la journaliste, Patricia Balme répond au Chef de l’Etat

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Visiblement la guéguerre Alassane Ouattara et Guillaume...
Nigeria/#EndSARS : la mère de Beyoncé défend sa fille

24/10/2020

Nigeria/#EndSARS :...

Tina knowles Tina Knowles, la mère de...
Togo: les travaux sur la route Lomé-Kpalimé sont suspendus

24/10/2020

Togo: les...

  Dans un communiqué, l’entreprise BTP, EBOMAF...
CIV: Mamadou Koulibaly dévoile la personne qui veut le tuer

24/10/2020

CIV: Mamadou...

Menacé de mort sur le réseau social...
Donald Trump "Joe Biden est un politicien corrompu"

24/10/2020

Donald Trump...

Le président américain Donald Trump ne fait...
Emmanuella Keïta demande à Alassane Ouattara de dégager

24/10/2020

Emmanuella Keïta...

L'actrice et femme d'affaires ivoirienne Emmanuella Keïta...
Alassane Ouattara : ” si Bédié revenait, ce pays serait détruit “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Dans une interview parue le samedi 24...
Mabri à propos de Bictogo: ” C’est une honte pour notre pays qu’un tel personnage rafle tous les marchés publics”.

24/10/2020

Mabri à...

L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur de Côte d’Ivoire,...
Top 10 des célébrités féminines les plus influentes de la Côte d’Ivoire !

24/10/2020

Top 10...

Le milieu du showbiz, entrepreneuriat et business...
Côte d’Ivoire : Top 10 des célébrités qui sont contre le troisième mandat !

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le troisième mandat du président de la République Alassane Ouattara crée...
Bénin : un homme survit malgré les 19 balles reçues en pleine poitrine pendant un braquage

24/10/2020

Bénin :...

L’une des scènes les plus surprenantes que...
Couverture de la période électorale / Les journalistes appelés “à rester strictement professionnels”

24/10/2020

Couverture de...

Les Organisations Professionnelles des Médias ont d’un...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Mali : Sidiki Diabaté gravement malade en prison?

24/10/2020

Mali :...

En prison depuis bientôt un mois suite...
Côte d’Ivoire / Adama Bictogo s’attaque à Simone Gbagbo : voici qu’il dit de l’ancienne première dame

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Dans une vidéo circulant sur les réseaux...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...

La République Démocratique du Congo RDC procède à une opération de sanction à l'égard de trois ambassadeurs de l'État au Japon et auprès de l'ONU. Ces derniers ont été définitivement rappelés au pays, pour cause de "manquements graves".

 

En tout cas c'est ce qu'a dévoilé le ministère des affaires étrangères jeudi 12 décembre 2019 dans un entretien accordé à l'AFP. Dans une lettre en date du 4 décembre 2019, la ministre des affaires étrangères Marie Tumba Nzeza a indiqué que le deux diplomates aux Nations unies à New York et à Genève ont été rappelés en raison "d'une procédure disciplinaire engagée à leur encontre".

 

Et curieusement, cette mesure disciplinaire à l'égard du représentant permanent de la RDC auprès de l'ONU, Ignace Gata Mavita et son collaborateur devant les institutions spécialisées à Genève (Suisse), Zenon Mukongo Ngay est survenue à seulement quelques jours du vote pour le renouvellement du mandat de la mission des Nations unies (MONUSCO), mené par le Conseil de sécurité.

 

Même si le ministère des affaires étrangères n'a pas donné plus de précisions sur le rappel au pays de ses deux collègues congolais devant les nations unies, on en sait un peu plus sur leur troisième, l'autre qui a aussi été rapatrié. De l'autre côté à Tokyo (Japon), l'ambassadeur du Congo démocratique Ramazani Bin Kithima est accusé d'avoir vendu l'immeuble de l'ambassade de son pays sur la terre nipponne.

 

Mais il est curieux de se rendre à l'évidence que ce diplomate qui aurait vendu un "patrimoine" de l'État avait déjà été réprimandé et reçu des mises en garde en début de l'année en cours. Le 28 janvier 2019, le secrétaire général des affaires étrangères lui avait écrit une lettre lui stipulant des avertissements. "Continuez de défier ainsi votre hiérarchie et je puis vous assurer que vous vous exposerez aux plus graves des sanctions".

 

Cette mise en garde faisait suite à une précédente lettre du 20 décembre 2018 que monsieur l'ambassadeur avait "superbement ignoré". Selon le courrier qu'a pu se procurer l'AFP, cette précédente lettre lui intimait "l'ordre de ne pas entreprendre toute initiative visant à aliéner une nouvelle fois le patrimoine de la RDC sous peine de graves conséquences".

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 589 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire