Connect with us

ZOOM

Portrait : Gervais Koffi Djondo, un exemple de réussite en affaires

Publié

le

Parles en sur les réseaux sociaux ! PARTAGE !!

Gervais Koffi Djondo s’est bâti une fortune colossale. Cette fortune n’est cependant pas une surprise, NON. Elle est le fruit de plusieurs efforts aussi laborieux les uns que les autres Doingbuzz people. Zoom sur cet homme d’affaires qui est un exemple de réussite pour la jeunesse.
Monsieur Gervais Koffi Djondo, est le père d’Ecobank et d’Asky Airlines, deux grandes success-stories africaines de ces dernières années. Il a chaque fois fait le pari du secteur privé, du marché panafricain et des compétences africaines. D’origine togolais et vivant au Togo

Nouvelle distinction pour le Togolais Gervais Koffi Djondo. Le fondateur d’Ecobank et de la compagnie aérienne Asky, a reçu lundi à Accra le prix de la créativité et l’excellence lors des ‘African Achievers Awards 2016’, une cérémonie organisée par un magazine local.

De la créativité, M. Djondo en a à revendre. L’idée d’une banque panafricaine, c’est lui. Le projet de monter une compagnie aérienne régionale, c’est toujours lui. Les deux projets sont les succès que l’on connaît aujourd’hui.

A plus de 80 ans, ce visionnaire est parvenu à bâtir deux entreprises prospères ; il lui reste à concrétiser son dernier rêve, la création d’une compagnie maritime continentale.


Koffi Djondo, le panafricain
On arrive à Djondo-Condji en passant par Aneho, une localité située à une soixantaine de kilomètres de Lomé, non loin de la frontière béninoise. Sans bien savoir pourquoi, on est saisi par le charme de l’endroit. Est-ce la beauté exotique des édifices publics, vestige de la colonisation allemande ?
Ou alors cette espèce de magie que projette la vue splendidedu fleuve Mono qui se jette à l’embouchure de l’océan Atlantique ? Est-ce parce que, comme l’explique un natif du coin, Aneho est le centre spirituel des Guin-Mina ? On peut alors comprendre la fascination que cet endroit exerce sur le visiteur. D’Aneho, pour rallier Djondo-Condji, un village voisin devenu une destination prisée par tant de figures prestigieuses, il faut emprunter une route au goudron ravagé par les nids-de-poule. A la fascination cède alors la surprise, puis l’émerveillement.

Djondo-Condji, c’est la terre natale de l’homme d’affaires togolais Gervais Koffi Djondo. Le village a hérité du nom de celui qu’une personnalité béninoise a appelé le « mastodonte du système financier ». C’est ici qu’il a érigé sa résidence. Il s’agit en réalité d’un domaine qui s’étend sur quelques milliers d’hectares. D’abord la surprise, donc. Car, arrivé sur les lieux, on vous propose de faire le tour du propriétaire. Mais ce ne sont ni le magnifique jardin, ni la pelouse taillée à l’anglaise, ni la multitude d’arbres dont l’ombre protège la concession qui frappent l’imagination, mais plutôt les improbables animaux qui peuplent l’endroit. Des crocodiles en cage, des tortues dodues, des autruches, des paons…pour ne citer que les plus insolites. Emerveillement ensuite, car lorsque vous pénétrez dans les salons du maître des lieux, vous ne pouvez pas ne pas être impressionné par les magnifiques pièces d’art de ce passionné et collectionneur d’art contemporain africain.


Une Histoire panafricaine

Gervais Koffi Djondo est un octogénaire discret et peu connu du grand public en dehors du Togo. Il est pourtant devenu une légende dans le milieu des affaires en Afrique. Il a cofondé Ecobank, le premier groupe bancaire privé panafricain, et est le père de la compagnie aérienne Asky. Deux success-stories qui ont plusieurs points communs et qui ont contribué à nourrir le mythe du milliardaire togolais : elles ont toutes les deux une dimension panafricaine, elles sont nées grâce à l’initiative privée, et elles ont été conçues et mises en œuvre par Koffi Djondo.

L’aventure africaine de Djondo commence dans les années 1950
à Niamey, au Niger. Il est alors expert-comptable et travaille à la Régie générale des chemins de fer 
et travaux publics du Niger. Puis il devient directeur administratif
 et financier de la société française Sotra. « J’avais un statut d’expatrié 
et j’étais logé dans une résidence du quartier réservé aux colons, raconte- t-il. Mais j’ai découvert la situation déplorable des travailleurs nigériens. Bien que cadre, je me suis inscrit au syndicat CFTC, avec pour objectif d’aider mes frères africains qui étaient maltraités dans l’entreprise. » En 1956 est signée la première convention collective de l’Afrique de l’Ouest. Djondo se lie d’amitié avec
le syndicaliste nigérien Djibo Bakary, très proche de Sékou Touré, le leader politique guinéen. C’est une période d’effervescence politique. « Djibo Bakary m’approche en 1958. Il veut appeler à voter “non” au référendum sur la communauté », se souvient Djondo. Le syndicaliste devient un leader progressiste qui dérange et irrite l’administration coloniale. Il est pourtant nommé président du Conseil du gouvernement. Et il consulte régulièrement Djondo, qui est pour lui un conseiller informel. Alors que la tension politique est à son comble, le gouvernement nigérien, réuni un jour au grand complet, est séquestré pendant quarante-huit heures sur ordre du gouverneur colonial français. Djondo, qui se trouvait dans la salle du Conseil des ministres, est retenu avec les membres gouvernement. Lorsqu’il sort, sa société le licencie.

Une nouvelle séquence de son parcours s’ouvre alors. Il décide
 de rentrer au Togo, son pays. Mais l’administrateur de la ville de Niamey, un socialiste français du nom de Joude, lui propose de s’inscrire à l’Ecole nationale de la France d’outre- mer, à Paris. Entretemps, le Togo est devenu indépendant. « Nous étions quatre Togolais dans cette école », raconte-t-il. Sylvanus Olympio est alors président de la République et doit faire face à une opposition remuante conduite par son beau- frère Grunitzky, qui compte dans 
les rangs de son parti un certain Nicolas Djondo, oncle de Gervais Ko Djondo. « Je suis informé du fait que le président Olympio demande avec insistance que je sois exclu de l’Ecole. Ce qui embarrasse les autorités françaises. Je suis reçu par le président de Gaulle, qui me rassure, et je me vois offrir une bourse. Mais je vais plutôt m’inscrire à l’Institut des sciences sociales du travail. J’y passe un an de 1962 à 1963. Après le coup d’Etat qui entraîne la mort d’Olympio, Grunitzky est installé au pouvoir et il obtient mon retour à l’Ecole nationale de la France d’outre-mer. Ce qui me permet d’obtenir mon diplôme. »


UN HOMME EXIGEANT

Djondo réintègre alors la vie professionnelle, en occupant un
poste au service du personnel de la compagnie aérienne UTA. « Je n’y reste pas longtemps, car au cours d’un séjour à Paris, le président Grunitzky décide de me ramener avec lui au Togo, où je suis nommé directeur général de la Caisse d’allocations familiales. » Nous sommes en 1964.

Il crée le régime des accidents de travail, la retraite obligatoire, la pension vieillesse. En 1968, l’institution change de nom pour devenir la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Entretemps, Djondo a installé une horloge pointeuse pour faire respecter la ponctualité et s’est taillé une réputation d’homme exigeant et rigoureux. L’arrivée du général Eyadema au pouvoir va apporter une nouvelle impulsion dans sa carrière. « Ce militaire, que je ne connaissais pas, me convoque un jour pour m’annoncer qu’il souhaite que je mette de l’ordre dans les services de
la préfecture de Lomé. Il me nomme préfet de la capitale, fonction que je cumule avec celle de directeur de la CNSS. » Entre 1972 et 1973, Djondo fait construire pour la CNSS les Résidences du Bénin, un complexe immobilier
sur 1 000 hectares de logements pour rentabiliser les réserves de la CNSS.

En 1973, il devient président du Conseil économique et social. Il n’y reste pas longtemps et retourne dans le secteur privé. Le voilà directeur général de la filiale togolaise du groupe français Scoa. Et, en 1975, il est élu président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo
 et reste à ce poste jusqu’en 1985, où il entre au gouvernement nommé ministre de l’Industrie et des Sociétés d’Etat. Il sera chargé de faire passer la pilule des privatisations dans ces années de crise économique, marquées 
par les programmes d’ajustements structurels
imposés pas le FMI et la
Banque mondiale.


LA BANQUE DE LA CEDEAO

Koffi Djondo n’est peut-être pas conscient qu’il a rendez-vous avec l’histoire lorsqu’il devient président de la Fédération des chambres de commerce de l’Afrique de l’Ouest. Au sein de cette entité, il se lie d’amitié avec le Nigérian Adeyemi Lawson, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Nigeria. Leur complicité et leur vision commune seront déterminantes pour la création d’Ecobank. « C’est au sein de cette Fédération qu’est née l’idée de fonder une banque panafricaine, raconte-t- il. Lawson et moi avons pris en main le dossier d’Ecobank. Nous sommes partis de la conviction qu’il fallait qu’elle naisse dans le cadre des pays de la CEDEAO. Nous nous sommes fait le devoir d’aller rencontrer tous les chefs d’Etat de la sous-région. Mais nous voulions que le projet soit entièrement privé. Nous ne voulions pas l’argent des Etats. Lorsque nous avons rencontré le président ivoirien Houphouët-Boigny, il était tellement enthousiaste qu’il nous a accompagnés sur le perron du palais et a déclaré publiquement, devant la presse, que c’est la première fois qu’il voyait des Africains qui venaient lui présenter un projet sans lui demander d’argent. »

Mais pour se couvrir politiquement et avoir la caution
de l’institution, la Fédération des chambres de commerce sollicite un statut de consultant au sein de la CEDEAO, et est admise à l’Advisory Committee. Pour démarrer, les membres des chambres de commerce créent Ecopromotion, une société
de promotion dotée d’un capital de 500 000 dollars, dont l’objectif sera de mener les études de faisabilité. Djondo et Lawson définissent ensuite les bases de la structure du capital de la future banque. Il faut un partage équitable des parts entre les pays. Ils s’assurent que le Nigeria et la Côte d’Ivoire, les pays leaders de la CEDEAO, aient la même part, pour respecter un équilibre entre anglophones et francophones.

Pourtant, les obstacles ne vont
pas manquer. Ainsi, Djondo raconte comment, alors qu’il se trouve au Sénégal avec Lawson pour rencontrer le président Diouf, il reçoit à 2 heures du matin un coup de fil d’Houphouët- Boigny, qui insiste pour qu’il vienne le voir ce matin-là. « Il me dit qu’il envoie son avion me chercher et que nous prendrons le petit déjeuner ensemble. Et il insiste pour que je vienne seul, sans Lawson. A notre rencontre, il me dit qu’il faut que ce projet soit fait dans la zone franc. Je réponds que c’est un projet qui tombe précisément dans
le cadre de la CEDEAO, que les chefs d’Etats de la région viennent de mettre en place. C’est seulement quelques jours plus tard que j’ai compris ce qui s’était passé après notre passage : un banquier français, ancien directeur général de la BIAO à Dakar, était venu de Paris à Abidjan, pour rencontrer le président. »


DES DÉFIS À RELEVER

Mais la machine est lancée. A travers les chambres de commerce, Djondo et Lawson engagent la mobilisation pour lever les fonds. Objectif : 50 millions de dollars. Au démarrage, 36 millions de dollars sont réunis par 1 200 actionnaires dans
14 pays. Plusieurs banques françaises sont sollicitées pour les aider à monter techniquement la nouvelle institution :
La cérémonie d’inauguration de la ligne aérienne Lomé-São Paulo, le 1er juillet dernier, en présence notamment de Gervais Ko Djondo et, assis à sa gauche, du PDG d’Ethiopian Airlines Tewolde Gebremariam.

BNP, Paribas, la Société générale, le Crédit lyonnais. « Toutes ont décliné notre offre, explique Djondo. Nous nous sommes alors tournés vers Citibank, qui nous a proposé une équipe, et en moins d’un an, en 1985, nous avons monté la banque. Nous avons installé le siège à Lomé, non pas parce que je suis togolais, mais parce que le Togo est le seul pays qui ait accepté de nous accorder un statut fiscal de société offshore. »

Le défi sera ensuite de trouver des cadres et des managers compétents. Au départ, Ecobank recrute un directeur général britannique qui vient de Citibank. « Puis nous sommes allés chercher de jeunes Africains venant de tous les pays », raconte Djondo. La banque réussit à attirer et à développer localement des talents. Et nombre de ses hauts managers ont renoncé à des positions intéressantes dans des centres financiers en Europe et aux Etats-Unis pour rentrer en Afrique. Parmi eux, Arnold Ekpe, qui a quitté Citibank pour devenir le premier CEO africain. « En 1996, quand je deviens président du conseil d’administration, je recrute Arnold Ekpe, qui reste trois ans avant de quitter la banque, pour revenir quelques années plus tard, il revient. Mais j’ai dû l’imposer, car le conseil était très réservé sur son retour. C’est un homme brillant, avec une grande vision. Certes, il a un caractère difficile, mais tout le monde est d’accord sur le fait qu’il a réussi sa mission. »

« Dès le début, Ecobank s’est donné pour mission de bâtir une nouvelle Afrique, soulignent Leif Sjöblom, professeur de gestion financière, et Hischam El-Agamy, directeur exécutif d’IMG, dans
un article publié dans le Financial Times. Cela a donné à ses employés
le sentiment que leur but était bien plus que de faire de l’argent. La banque recherchait des personnes
qui correspondaient à cette culture
et avaient la passion de faire la différence en Afrique… On les appelait “Ecobankers”, pour souligner que travailler à Ecobank, c’était spécial. » En un peu plus d’un quart de siècle d’existence, Ecobank s’est rapidement développée. L’institution est présente dans 33 pays africains, plus qu’aucune autre banque au monde. Elle emploie 18 000 personnes de 40 nationalités différentes. De 2007 à 2012, son chiffre d’affaires est passé de 544 millions à 1,75 milliard de dollars.


LE CIEL AFRICAIN

Le succès d’Ecobank va pousser de nombreux responsables politiques africains à solliciter Koffi Djondo après la mort d’Air Afrique, pour qu’il reprenne son bâton de pèlerin et crée une nouvelle compagnie aérienne panafricaine. « C’est Charles Konan Banny [alors gouverneur de la BCEAO, NDLR] qui m’a approché avec Yayi Boni, qui était encore directeur général de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). C’était après la rencontre des présidents Gbagbo et Wade avec le PDG d’Air France au siège de la compagnie, une initiative qui avait choqué en Afrique. Konan Banny avait été chargé de suivre le dossier de la compagnie par Gbagbo et Wade.

Mais il était arrivé à la conclusion qu’on ne pouvait rien faire avec les Français, qui voulaient absolument tout prendre. Et donc il est venu me voir. Je lui ai d’abord dit “Non, ça ne m’intéresse pas”. Il est revenu à
la charge plusieurs fois et m’a laissé le dossier. Et puis finalement, j’ai
dit OK. Je me suis plongé dans les détails et j’ai vu qu’ils voulaient refaire Air Afrique, c’est-à-dire une compagnie francophone. J’ai décidé de tout revoir et d’élargir le projet aux anglophones, un projet CEDEAO et non sur des bases linguistiques. »

Comme pour Ecobank, il crée une société de promotion, la Société de promotion d’une compagnie aérienne régionale (SPCAR). Plusieurs institutions financières sont impliquées : Ecobank naturellement, la BOAD, la BIDC (Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO).
La SPCAR est dotée au départ d’un capital de 1,2 million de dollars. Elle va mener les études de faisabilité. Le capital social de la compagnie sera fixé à 60 milliards de francs CFA, mais 25 milliards sont libérés au démarrage. Le partenaire technique est Ethiopian Airlines, qui détient 25 % des parts, avec un contrat de gestion de cinq ans.

Lancée le 15 janvier 2010, Asky Airlines est devenue en trois ans seulement la compagnie aérienne sous-régionale de référence. Elle a un taux de remplissage de 75 à 80 % et couvre 22 destinations dans 19 pays. Sa flotte est composée de 3 Boeing 737-700 et de 4 Bombardiers Dash 8 nouvelle génération.
A 80 ans, Gervais Ko Djondo, même s’il n’est plus aussi actif que par le passé, est encore présent dans les grands moments. Président du conseil d’administration de la compagnie, il goûtait avec un plaisir à peine dissimulé l’inauguration du premier vol de la ligne Lomé- São Paulo avec Ethiopian Airlines, le partenaire des premiers jours, le 1er juillet dernier, en présence du PDG de la compagnie éthiopienne, de plusieurs ministres togolais et des représentants de l’ambassade du Brésil et du Nigeria.

Dans ces moments-là, alors que, dans
les discours de chacune des personnalités présentes, félicitations et hommages lui tirent un sourire tranquille qui souligne son bonheur, le vieil homme reste lucide. Sa profession de foi est simple : «Le panafricanisme pour moi, ce sont des actions concrètes. Les grosses compagnies aériennes dans le monde se regroupent. Mais les pays africains continuent de créer de petites compagnies par égoïsme national. Nous devons comprendre, comme l’a dit Obama lors de sa dernière visite sur le continent, que l’Afrique de demain sera faite par les Africains. »

Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun - France (NEW) -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.

DOINGBUZZ TV


INTEGRE CES GROUPES D'EMPLOI SUR FACEBOOK EN RAPPORT AVEC VOTRE PAYS

Pour les autres pays c'est en cours..

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc.. Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Un espace publicitaire disponible pour vous
Laisser un commentaire ou un avis

Laisser un commentaire ou un avis ou une demande

PRONOSTIC: Qui va gagner la final de la CAN 2019? VOTE

PRONOSTIC: QUI VA REMPORTE FINALE DE LA COUPE D'AFRIQUE 2019

View Results

Loading ... Loading ...

Intérressé par l’Offre d’emploi ? Abonne toi

Received 2525366427786975
A la uneIl est 35 minutes

Le rappeur togolais Ghettovi répond aux questions de Fleur

Cameroun, Un Proche ,eto’o, S’attaque ,ministre, Sports
ActualitésIl est 11 heures

Cameroun: un proche d’Eto’o s’attaque au ministre des Sports

Côte D’ivoire,un Projet De Loi, Réglementer , Jeux De Hasard
ActualitésIl est 11 heures

Côte d’Ivoire: Un projet de loi pour réglementer les jeux de hasard

Can 2019,kalidou Koulibaly ,suspendu ,finale, Sadio Mané ,réagit
ActualitésIl est 11 heures

CAN 2019: Kalidou Koulibaly suspendu pour la finale. Sadio Mané réagit!

Agression Sexuelle De R.kelly Une Victime Présumée Fait Des Révélations Glaçantes
Actu-PeopleIl est 11 heures

Agression sexuelle de R.Kelly: Une victime présumée fait des révélations glaçantes

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Un bar recrute pour renforcer ses activités un gérant et des serveuses.

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Une société de la place recrute Un (e) Assistante de Gestion

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Le Groupe Scolaire GRACE ET VIE sis à Sanguéra un(e)enseignant(e) et un enseignant de Français, Histoire-Géographie et ECM.

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Recherche de serveuses pour Bar.

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

OPPORTUNITE: Secrétaire-Gérant de cyber café

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Une structure de la place recrute un Ingénieur pétrolier et un Juriste

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 11 heures

UNIVERSAL OFFICE recrute 3 agents d’entretien

Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Le Restaurant CONVIVIA sis à Agoè recrute 04 serveuses, un plongeur et un garçon d’entretien

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 11 heures

BOLLORÉ TOGO recrute un profil BAC +4/5 en transit

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 11 heures

Une structure cherches deux agents de sécurité  dans la zone de Madiba

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Care recrute 01 Stagiaire Programmes Pôle Alma

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
CentrafriqueIl est 13 heures

L’UNOPS recrute 01 Assistant aux Nouvelles Technologies de l’Information (IT)

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Commerce Équitable France recrute 01 Chargé de projets internationaux

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

GERES recrute 01 Stagiaire communication

Afrique du SudIl est 13 heures

UNOPS recruits 01 Management Information Systems and Data Protection Specialist

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Aide et Action recrute 01 Directeur des Ressources Humaines

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

ACTED recrute 01 Stagiaire IT

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Caritas France recrute 01 Chargé de la Communication et de la Gestion des connaissances

Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Avaaz recruits 01 Campaigner (French)

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Congo RDCIl est 13 heures

MSF recruits 01 Supply Chain Coordinator

Emploi Astuce Pour économiser Son Forfait Compressor
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

CCFD-Terre Solidaire recrute 01 Chargé de campagne

Enseignant Emploi
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Care France recrute 01 Référent Cohésion Sociale RESILAC

Emploi E Commerce 5conseils Pour Faire De Ba Compressor
CentrafriqueIl est 13 heures

Oxfam recruits 01 Logistic Officer

Technico Commercial Emploi
Emploi/ConcoursIl est 13 heures

Unis-Cité recrute 01 Responsable d’Antenne

Emploi/ConcoursIl est 13 heures

RecruitingCesvi recruits 01 Programme Manager

Canal
CamerounIl est 4 jours

RECHERCHE DES GÉRANTES POUR BOUTIQUE CANAL+ ET SECRÉTARIAT BUREAUTIQUE

Mtn Nigeria Mobile Money Innovafrica
CamerounIl est 4 jours

OFFRE D’EMPLOI POUR GÉRANTES DE BOUTIQUE MTN MONEY ET VENTE DE TÉLÉPHONE

Hh
CamerounIl est 4 jours

RECHERCHE DES HÔTESSES DE VENTE

Manequin
CamerounIl est 4 jours

CASTING DE MANNEQUINS ET MODÈLES HOMMES ET FEMMES CHEZ FASH ÉVENT & RENTALS.ETS

Eu
CamerounIl est 4 jours

RECHERCHE DE GÉRANTES POUR BOUTIQUE DE VENTE D’ARTICLES ET TRANSFERT MOBILE MONEY

Entretien
CamerounIl est 1 jour

LA SOCIETE USINOR SARL RECHERCHE DES AGENTS D’ENTRETIEN

Bad
AFRIQUEIl est 3 jours

LA BAD recrute des Chauffeurs, Secrétaires, Éditeur/Rédacteur Supérieur, Chargé De Trésorerie, Assistant administratif et financier, Services Publics D’electricite….

Media
CamerounIl est 2 jours

MEDIA CONTACT CAMEROUN RECRUTE DES TÉLÉCONSEILLERS

Pharmacie
CamerounIl est 1 jour

OPPORTUNITE : RECRUTEMENT DES COMMIS DE PHARMACIE CHEZ ROSA PARK

Logo Orange
CamerounIl est 1 semaine

Recrutement De 500 Brand Ambassadors Orange

Operadoracaixa
CamerounIl est 2 semaines

RECRUTEMENT DE CAISSIÈRES DANS PLUSIEURS RÉGIONS DU CAMEROUN

Bourses Détudes
BoursesIl est 6 jours

167 Bourses d’études supérieures du Canada Vanier

Concours
BoursesIl est 5 jours

Concours Offre des Bourses d’études au Maroc

Call
CamerounIl est 1 semaine

ASTRA CALL CENTER RECHERCHE DES TÉLÉCONSEILLERS (H/F)

9779804 Les Employés Travaillant Dans Un Centre D Appel
CamerounIl est 1 semaine

InternaINTERNATIONAL NEGOCE CALL CENTER RECRUTE DES AGENTS TÉLÉ OPÉRATEURS

Mtn Orange Money
CamerounIl est 2 semaines

RECRUTEMENT DES AGENTS ORANGE ET MTN MONEY

Insolite, Un Jeune Homme ,reste Coincé , Femme Mariée ,pendant ,lacte
Actu-PeopleIl est 5 jours

Insolite: un jeune homme reste coincé dans une femme mariée pendant lacte

J’utilise Les Hommes ,pour Satisfaire Mes, Désirs Sexuels , Ensuite Je Me Débarrasse D’eux ,dixit Une ,actrice Ghanéenne
Actu-PeopleIl est 5 jours

« J’utilise les hommes pour satisfaire mes désirs sexuels et ensuite je me débarrasse d’eux », dixit une actrice ghanéenne

Mena
CamerounIl est 4 jours

OFFRE D’EMPLOI POUR MÉNAGÈRES RÉSIDENTE

Img01
CamerounIl est 2 semaines

EXPERT EVENT RECRUTE DES HÔTESSES SUPERMARCHÉS POUR SOURCE DU PAYS

32
CamerounIl est 4 semaines

CIMENCAM RECRUTE DU PERSONEL

Axa Depasse Les Attentes Au 1er Trimestre
CamerounIl est 2 semaines

RECUTEMENT A AXA ASSURANCE BANQUE

Ghana, Des Femmes, Font La Queue,acheter Du Charme, Fait Vibrer,hommes Au Lit ,vidéo
Actu-PeopleIl est 6 jours

Ghana : des femmes font la queue pour acheter du charme qui fait vibrer les hommes au lit (vidéo)

Emploi Picto Feutre 10094 086244100 1108 05042016
Emploi/ConcoursIl est 4 jours

Une Institution Financière recrute 01 Comptable

100
EntreprenariatIl est 2 semaines

recherche secretaire genarale

Chauffeurs
CamerounIl est 1 jour

RECRUTEMENT DE CHAUFFEURS ET COURSIERS CHEZ ALTERNATIVES SOLUTIONS

Serge Beynaud, Réagit , Critiques , Internautes,moqué , Krépin Diatta
Actu-PeopleIl est 2 semaines

Serge Beynaud réagit aux critiques des internautes après s’être moqué de Krépin Diatta

Customer At Reception. Vector Concept In Flat Style
CamerounIl est 2 semaines

OFFRE D’EMPLOI POUR RÉCEPTIONNISTES/SWITCHBOARD OPERATOR

Mediacal
CamerounIl est 1 jour

RECRUTEMENT DE SECRÉTAIRES MÉDICAL

Tenue De Travail Receptionniste
CamerounIl est 1 semaine

RECRUTEMENT DE VALETS DE CHAMBRE