Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Portait de Kaïs Saïed le nouveau président de la Tunisie
14/10/2019 à 11h53 par Le Boy

Portait de Kaïs Saïed le nouveau président de la Tunisie

Portait de Kaïs Saïed le nouveau président de la Tunisie

Kaïs Saïed embrasse désormais le drapeau tunisien après l'annonce des sondages de sortie des urnes pour la présidentielle le donnant vainqueur, à Tunis le 13 octobre 2019.

Né le 22 février 1958 à Tunis, Kaïs Saïed est un universitaire et juriste tunisien, spécialisé en droit constitutionnel. Il est président de l'Association tunisienne de droit constitutionnel depuis 1995. Il est candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2019, qu’il remporte au second tour selon les sondages de sortie des urnes.

Descendant d’une famille originaire de Beni Khiar, il grandit à Radès, banlieue de la classe moyenne dans le sud de Tunis. Il a fait toutes ses études dans l’enseignement public tunisien.

Il est diplômé d’un prestigieux établissement public, le Collège Sadiki, comme de nombreux présidents avant lui. Père de deux filles et un garçon, il est marié à une juge.

Le grand public connaît surtout Kaïs Saïed pour l'avoir entendu commenter intelligemment, sur les plateaux des principales chaînes de télévision, les premiers pas de la démocratie tunisienne, durant la rédaction de la Constitution adoptée en 2014.

Juriste de formation, il est spécialiste en droit constitutionnel, et secrétaire général de l'Association tunisienne de droit constitutionnel entre 1990 et 1995 puis vice-président de ladite association depuis 1995.

Diplômé à 28 ans à l’académie internationale de Droit constitutionnel de Tunis, il a été enseignant assistant à Sousse (centre-est), où il a brièvement dirigé un département de droit public. De 1999 jusqu’en 2018, il enseigne à la Faculté des sciences juridiques et politique de Tunis.

Il fut Directeur du département de droit général à l'université de Sousse entre 1994 et 1999. Il est membre du groupe d'experts du secrétariat général de la Ligue arabe entre 1989 - 1990 et membre du comité d'experts chargé de réviser le projet de la Constitution tunisienne en 2014. Il est par ailleurs membre du conseil scientifique de plusieurs commissions universitaires.

C'était un professeur sérieux, parfois théâtral, mais toujours disponible et à l'écoute. Surnommé « Robocop » en raison de sa diction saccadée et de son visage impassible, il est décrit par plusieurs étudiants comme un enseignant dévoué, attentionné derrière son apparente rigidité. Il est connu comme un enseignant qui pouvait passer des heures en dehors des cours à expliquer les points nécessaires ou à faire comprendre la note d'un examen.

Accusé d'être intégriste ou gauchiste, il est décrit comme inflexible sur ses principes. De nombreuses vidéos sont ressorties depuis sa qualification au second tour, montrant un homme d'une placidité à toute épreuve, portant depuis 2011 la même vision d'une décentralisation radicale du pouvoir.

Candidat à l'élection présidentielle de 2019, il arrive en tête du premier tour de scrutin selon les résultats préliminaires. Affilié à aucune formation politique et menant une campagne aux moyens très limités. Il présente un programme anti-corruption et dénonce le non-respect des lois constitutionnelles.

Ses positions conservatrices sur le plan sociétal, qu'il est loin d'être le seul à avoir dans la classe politique, lui ont valu des accusations d'intégrisme. Son allure assurée et son éloquence savante l'ont placé en bonne posture lors du face-à-face télévisé avec son rival Nabil Karoui.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 283 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

booba et mhd

16/01/2021

Booba annonce...

Le featuring entre Booba et MHD est...
Soldat

16/01/2021

Un soldat...

  Une histoire d'assassinat secoue actuellement la...
Togo : le couvre-feu de nouveau décrété ( Gouvernement)

16/01/2021

Togo :...

La lutte contre le coronavirus n'est pas...
Profanation de la Bible, que disent les autorités togolaises ?

16/01/2021

Profanation de...

La scène peu recommandable offerte par l’artiste...
Togo : Le MEJ rend propre le CMS de Kévé

16/01/2021

Togo :...

Le Mouvement pour l'Épanouissement des Jeunes, (MEJ)...
CHAN 2021 : les mots de Victoire Dogbé aux Éperviers du Togo

16/01/2021

CHAN 2021...

Les éperviers locaux ont reçu le drapeau...
USA : les émeutiers du Capitole voulaient assassiner les élus

16/01/2021

USA : les émeutiers du...

Les inquiétudes autour de l'assaut des pro-Trump...
États-Unis : record du nombre de femmes au Congrès

16/01/2021

États-Unis :...

Le Congrès américain n'aura jamais compté autant...
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro adresse un message émouvant à Aïcha Koné

16/01/2021

Côte d’Ivoire...

En dehors d'être un fervent politicien, Guillaume Soro est...
Analyse : Pourquoi quitter WhatsApp pour d'autres applications est inutile ?

15/01/2021

Analyse :...

  Avec plus de 1 Milliard d'utilisateurs...
tina glamour

15/01/2021

Tina Glamour...

Il y a de ces hommes qui...
Rudy Giuliani : "mon commentaire sur le combat à mort n’était pas un appel à la violence"

15/01/2021

Rudy Giuliani...

Après avoir appelé à un « combat à...
Erickson le zulu

15/01/2021

Erickson Le...

Mort le 16 Février passé à Créteil...
URGENT/ L'artiste togolais Yayoo Boss promet de brûler aussi le Coran

15/01/2021

URGENT/ L’artiste...

Après avoir brûlé la sainte Bible, l’artiste...
Sadio Mané entame un nouveau chantier  dans son village (vidéo)

15/01/2021

Sadio Mané...

Bonne nouvelle. La star de Liverpool, Sadio...
Mercato hivernal: quelques informations sur les départs et les arrivées des joueurs

15/01/2021

Mercato hivernal:...

Le mercato hivernal a ouvert ses portes...
Laye : l’apprenti boulanger guinéen de Besançon régularisé

15/01/2021

Laye :...

Visé par une obligation de quitter le...
Togo: le ministre Lidi K. Bessi-Kama donne feu vert pour la reprise des activités sportives exceptés les sports de masses

15/01/2021

Togo: le...

Dans une note adressée au président du...
Tournoi UFOA-B U17: La disqualification du Togo, à qui la faute?

15/01/2021

Tournoi UFOA-B...

Les éperviers cadets ont été disqualifiés du...
Santé : voici 5 pires aliments pour votre foie

15/01/2021

Santé :...

Des pires aliments pour votre foie. Parmi...

Kaïs Saïed embrasse désormais le drapeau tunisien après l'annonce des sondages de sortie des urnes pour la présidentielle le donnant vainqueur, à Tunis le 13 octobre 2019.

Né le 22 février 1958 à Tunis, Kaïs Saïed est un universitaire et juriste tunisien, spécialisé en droit constitutionnel. Il est président de l'Association tunisienne de droit constitutionnel depuis 1995. Il est candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2019, qu’il remporte au second tour selon les sondages de sortie des urnes.

Descendant d’une famille originaire de Beni Khiar, il grandit à Radès, banlieue de la classe moyenne dans le sud de Tunis. Il a fait toutes ses études dans l’enseignement public tunisien.

Il est diplômé d’un prestigieux établissement public, le Collège Sadiki, comme de nombreux présidents avant lui. Père de deux filles et un garçon, il est marié à une juge.

Le grand public connaît surtout Kaïs Saïed pour l'avoir entendu commenter intelligemment, sur les plateaux des principales chaînes de télévision, les premiers pas de la démocratie tunisienne, durant la rédaction de la Constitution adoptée en 2014.

Juriste de formation, il est spécialiste en droit constitutionnel, et secrétaire général de l'Association tunisienne de droit constitutionnel entre 1990 et 1995 puis vice-président de ladite association depuis 1995.

Diplômé à 28 ans à l’académie internationale de Droit constitutionnel de Tunis, il a été enseignant assistant à Sousse (centre-est), où il a brièvement dirigé un département de droit public. De 1999 jusqu’en 2018, il enseigne à la Faculté des sciences juridiques et politique de Tunis.

Il fut Directeur du département de droit général à l'université de Sousse entre 1994 et 1999. Il est membre du groupe d'experts du secrétariat général de la Ligue arabe entre 1989 - 1990 et membre du comité d'experts chargé de réviser le projet de la Constitution tunisienne en 2014. Il est par ailleurs membre du conseil scientifique de plusieurs commissions universitaires.

C'était un professeur sérieux, parfois théâtral, mais toujours disponible et à l'écoute. Surnommé « Robocop » en raison de sa diction saccadée et de son visage impassible, il est décrit par plusieurs étudiants comme un enseignant dévoué, attentionné derrière son apparente rigidité. Il est connu comme un enseignant qui pouvait passer des heures en dehors des cours à expliquer les points nécessaires ou à faire comprendre la note d'un examen.

Accusé d'être intégriste ou gauchiste, il est décrit comme inflexible sur ses principes. De nombreuses vidéos sont ressorties depuis sa qualification au second tour, montrant un homme d'une placidité à toute épreuve, portant depuis 2011 la même vision d'une décentralisation radicale du pouvoir.

Candidat à l'élection présidentielle de 2019, il arrive en tête du premier tour de scrutin selon les résultats préliminaires. Affilié à aucune formation politique et menant une campagne aux moyens très limités. Il présente un programme anti-corruption et dénonce le non-respect des lois constitutionnelles.

Ses positions conservatrices sur le plan sociétal, qu'il est loin d'être le seul à avoir dans la classe politique, lui ont valu des accusations d'intégrisme. Son allure assurée et son éloquence savante l'ont placé en bonne posture lors du face-à-face télévisé avec son rival Nabil Karoui.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 283 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire

Il...
Il...
C'est l'émouvante...