Port de Douala: Bolloré traîne le Cameroun en justice


Video player

Le groupe français Bolloré est toujours dans l’affaire relative au contrat de concession de la gestion du terminal à conteneurs du Port Autonome de Douala (Pad). Jeune Afrique rapporte que le 16 janvier 2020, il a saisi la Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de commerce Internationale de Paris.

 

Selon Jeune Afrique, les plaidoiries à la CCI vont débuter au mois de juin 2020. La Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de commerce Internationale est une instance qui a pour mission principale d’assurer la supervision des procédures d’arbitrage conformément au règlement d’arbitrage CCI.

 

Bolloré avait en effet eu le contrat de concession de la gestion du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala, il y a de cela 15 ans à travers sa filiale DIT (Douala International Terminal). Alors que le contrat est arrivé à expiration en janvier 2020, l’Etat du Cameroun ne l’a pas renouvelé. Le Groupe français reproche donc à l’autorité portuaire du Cameroun, la violation des procédures de renouvellement de la concession. Dans un premier temps, le groupe Bolloré a choisi la voie politique pour gérer ce conflit mais les résultats escomptés ne sont pas atteints. Il s’est donc dirigé vers les tribunaux du Cameroun et la CCI.

Lire aussi : Port de Douala: Bolloré volait 19,5 milliards par mois à l’État pendant 15 ans

Le Cameroun a ensuite décidé de faire sans Bolloré. Après la rupture avec l’entreprise DIT du groupe Bolloré, le choix a d’abord été porté sur le consortium italo-suisse (TIL). Mais le Cameroun a préféré créer lui-même créer une régie camerounaise pour gérer le chargement et le déchargement des conteneurs au sein du Port Autonome de Douala. D’où la naissance de l’entreprise RTC en décembre 2019. Depuis le début de l’année 2020, c’est cette entreprise qui administre le terminal à conteneurs du Port de Douala.

 

Au PAD, les activités se poursuivent dans l’attente de l’issue des procédures judiciaires actuellement en cours dans les tribunaux au Cameroun et en France. Le Cameroun a jusqu’au mois de Juin prochain, pratiquement 4 mois pour préparer sa défense devant ces tribunaux.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Port de Douala: Bolloré traîne le Cameroun en justice Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire