Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Plusieurs morts dans des violences post-électorales en Guinée
1xnbet
21/10/2020 à 22h54 par La redaction

Plusieurs personnes ont été tuées dans des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre, mercredi, à Conakry, trois jours après l'élection présidentielle guinéenne. Les résultats partiels, qui donnent Alpha Condé, le président sortant, en tête au premier tour sont vivement contestés par son rival Cellou Dalein Diallo, qui revendique la victoire. Son parti, l'Union des forces démocratiques (UFDG) dénonce "une fraude à grande échelle".

C'était le scénario redouté par de nombreux Guinéens, celui des violences post-électorales. Au moins neuf personnes ont été tuées dans des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre, mercredi 21 octobre à Conakry, trois jours après une présidentielle organisée à l'issue de plusieurs mois de contestation meurtrière contre un troisième mandat du président Alpha Condé, 82 ans.

"Au moins trois personnes ont été tuées, que j'ai vues de mes propres yeux entre Lambanyi et Sonfonia", deux quartiers de la banlieue nord de la capitale, "une dizaine d'autres ont été blessées", a déclaré à l'AFP l'adjudant Mamadou Kéganan Doumbouya.

Selon Hadjiratou Barry, une habitante du quartier de Bailobaya, son frère a été "tué par les forces de l'ordre qui lui ont tiré dessus alors qu'il tentait de fuir"". Un médecin ayant requis l'anonymat a assuré avoir reçu "deux corps et neuf blessés" dans une clinique.

De leur côté, les autorités guinéennes évoquent un bilan de neuf morts dont un policier au cours de ces violences post-électorales.

Selon le parti de Cellou Dalein Diallo, les scènes de joie qui ont suivi sa déclaration de victoire lundi avaient entraîné des violences qui ont fait quatre morts dans ses rangs.

Frondes et gaz lacrymogène

Depuis le début de la matinée mercredi, une épaisse fumée noire s'échappait de plusieurs carrefours de la route Le Prince, qui traverse les fiefs de l'opposition dans la banlieue de la capitale, où des barricades ont été placées sur la route et enflammées.

Dans l'un de ces quartiers populaires, Wanindara, les forces de l'ordre peinaient à contenir des dizaines de jeunes sortant des ruelles pour se rassembler sur la route principale, jetant des pierres sur les policiers qui répondaient à coups de gaz lacrymogène, de pierres et de frondes.

Des coups de feu continuaient à être entendus dans le quartier de Hamdallaye Rond-Point en début d'après-midi, selon une habitante jointe par l'AFP. De nombreux témoins ont rapporté avoir entendu des tirs et d'autres ont affirmé qu'il y avait d'autres victimes, sans que ces informations puissent être vérifiées dans l'immédiat de source indépendante.

Des heurts ont également éclaté mercredi à Mamou et Labé, dans le centre du pays, selon des sources sécuritaires et diplomatiques en Guinée.

Domicile encerclé

Mardi en début de soirée, le domicile de Cellou Dalein Diallo a été encerclé par environ 25 gendarmes et policiers, équipés de casques et de boucliers et soutenus par deux camions anti-émeute, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ne pouvant faire face à la vérité des urnes, le régime anti-démocratique d'Alpha Condé tente de s'imposer par la force. Il est temps pour la Guinée de tourner la page de ce régime liberticide et fratricide", a écrit sur Twitter Cellou Dalein Diallo.

Le président sortant Alpha Condé, qui brigue à 82 ans un troisième mandat controversé, a pour sa part lancé sur les réseaux sociaux un "appel au calme et à la sérénité, en attendant l'issue du processus électoral en cours dans [le] pays".

"Il y aura un vainqueur"

La commission électorale nationale a annoncé mardi soir de premiers résultats du scrutin de dimanche portant sur quatre des 38 circonscriptions du pays, dont trois à Conakry et sa périphérie.

Alpha Condé l'emporte largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, 68 ans, et dépasse les 50 % dès le premier tour dans trois d'entre elles, selon ces résultats, qui ne permettent pas "d'extrapoler" un résultat national, selon un responsable de la commission électorale.

Le camp de Cellou Dalein Diallo a accusé celui du chef de l'État de "tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur".

"Bien sûr qu'il y aura un vainqueur, mais ce n'est pas pour autant que la démocratie sera menacée ou que la paix sociale devient impossible. Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens", a assuré mercredi Alpha Condé, en se disant "conforté" par les premiers résultats publiés.

Avec AFP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 447 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Plus de news

Annoncée Éradiquée, La Poliomyélite Refait Surface Au Sénégal, 14 Cas Détectés

08/05/2021

Annoncée éradiquée,...

Annoncée éradiquée au Sénégal, la poliomyélite, maladie...
Dominic Ongwen : Le Chef Rebelle Condamné À 25 Ans De Prison Par La Cpi

07/05/2021

Dominic Ongwen...

Ancien enfant soldat et commandant de la...
Koné Katinan : « Nous Savons Que Les Cœurs Sont Saignants De Part Et D’autre »

07/05/2021

Koné Katinan...

De retour d’exil, Justin Koné Katinan, porte-parole...
Auto-École Côte D’ivoire : Le Permis De Conduire Vendu ?

07/05/2021

Auto-école Côte...

« Les auto-écoles ne vendent pas le permis...
Tchad : Mahamat, Le Fils D’idriss Deby, Menace Les Rebelles, « Nous N’allons Jamais Dialoguer Avec Des Terroristes »

07/05/2021

Tchad :...

Le CMT du Tchad a exclu le...
Guinée-Bissau : L’ancien Ministre De La Santé Impliqué Dans Une Affaire De Détournement

07/05/2021

Guinée-Bissau :...

Antonio Deuna, L’ancien ministre bissau-guinéen de la...
Togo : La Police Arrête 54 Cybercriminels Et Agents De Qnet

07/05/2021

Togo :...

La Police Nationale a interpellé cinquante-quatre (54)...
Cameroun: A 18 Ans, Elle Conçoit Un Robot Pouvant Recycler Les Ordures

07/05/2021

Cameroun: A...

Une jeune camerounaise de 18 ans, répondant...
Victoire Biaku Parle De The Voice Afrique Francophone : « Je N’ai Reçu Aucun Franc »

07/05/2021

Victoire Biaku...

Terrible révélation ce vendredi 7 mai.  C’est...
Suspension Du Stade Lat Dior Par La Caf : Ce Que Dit L’ancienne Patronne Du Sport Thiessois, Marie Pierre Ndiaye

07/05/2021

Suspension du...

La décision prise par la Confédération Africaine...
Comment Maroi Bouchoucha De « Yemma » A Déclenché La Polémique Et La Colère Des Algériens

07/05/2021

Comment Maroi...

Maroi Bouchoucha, qui a interprété le rôle...
Dominic Ongwen Condamné À 25 Ans D’emprisonnement

07/05/2021

Dominic Ongwen...

Aujourd’hui, le 6 mai 2021, la Chambre...
Coopération Bilatérale : Que Retenir De La Visite De La Présidente Éthiopienne Au Niger ?

07/05/2021

Coopération bilatérale...

Après l’énième échec des négociations entre l’Éthiopie,...
Ami Intime De Mohammed Vi Et Moulay Hassan, Aboubakr Azaitar Traité De « Voleur »

07/05/2021

Ami intime...

Aboubakr Azaitar a été traité de «...
Algérie : Abdelmadjid Tebboune Reçoit Cheikh Al-Sabah Du Koweït

07/05/2021

Algérie :...

Au lendemain de son entretien téléphonique avec...
Kadhafi : Son Avion Présidentiel Sera Bientôt En Libye

07/05/2021

Kadhafi :...

Malgré sa disparition depuis 2011, l'ancien guide...
Etat De Siège En Rdc Où Les Militaires Prennent Le Pouvoir À L’est

07/05/2021

Etat de...

En République Démocratique du Congo, l’état de...
Enlèvement Du Journaliste Français Olivier Dubois Au Mali, Ce Que L’on Sait

07/05/2021

Enlèvement du...

Une vidéo publiée ce mercredi 5 mai...
Burundi : La Détresse Des Victimes De La Montée Des Eaux Du Lac Tanganyika

07/05/2021

Burundi :...

Inquiétude et désespoir, tels sont les mots...
L’etat Islamique Et Al-Qaïda Prévoient De Pénétrer Dans Le Sud Du Nigeria- Usa

07/05/2021

L’Etat islamique...

Les États-Unis ont averti qu’Al-Qaïda et l’Etat...

Plusieurs personnes ont été tuées dans des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre, mercredi, à Conakry, trois jours après l'élection présidentielle guinéenne. Les résultats partiels, qui donnent Alpha Condé, le président sortant, en tête au premier tour sont vivement contestés par son rival Cellou Dalein Diallo, qui revendique la victoire. Son parti, l'Union des forces démocratiques (UFDG) dénonce "une fraude à grande échelle".

C'était le scénario redouté par de nombreux Guinéens, celui des violences post-électorales. Au moins neuf personnes ont été tuées dans des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre, mercredi 21 octobre à Conakry, trois jours après une présidentielle organisée à l'issue de plusieurs mois de contestation meurtrière contre un troisième mandat du président Alpha Condé, 82 ans.

"Au moins trois personnes ont été tuées, que j'ai vues de mes propres yeux entre Lambanyi et Sonfonia", deux quartiers de la banlieue nord de la capitale, "une dizaine d'autres ont été blessées", a déclaré à l'AFP l'adjudant Mamadou Kéganan Doumbouya.

Selon Hadjiratou Barry, une habitante du quartier de Bailobaya, son frère a été "tué par les forces de l'ordre qui lui ont tiré dessus alors qu'il tentait de fuir"". Un médecin ayant requis l'anonymat a assuré avoir reçu "deux corps et neuf blessés" dans une clinique.

De leur côté, les autorités guinéennes évoquent un bilan de neuf morts dont un policier au cours de ces violences post-électorales.

Selon le parti de Cellou Dalein Diallo, les scènes de joie qui ont suivi sa déclaration de victoire lundi avaient entraîné des violences qui ont fait quatre morts dans ses rangs.

Frondes et gaz lacrymogène

Depuis le début de la matinée mercredi, une épaisse fumée noire s'échappait de plusieurs carrefours de la route Le Prince, qui traverse les fiefs de l'opposition dans la banlieue de la capitale, où des barricades ont été placées sur la route et enflammées.

Dans l'un de ces quartiers populaires, Wanindara, les forces de l'ordre peinaient à contenir des dizaines de jeunes sortant des ruelles pour se rassembler sur la route principale, jetant des pierres sur les policiers qui répondaient à coups de gaz lacrymogène, de pierres et de frondes.

Des coups de feu continuaient à être entendus dans le quartier de Hamdallaye Rond-Point en début d'après-midi, selon une habitante jointe par l'AFP. De nombreux témoins ont rapporté avoir entendu des tirs et d'autres ont affirmé qu'il y avait d'autres victimes, sans que ces informations puissent être vérifiées dans l'immédiat de source indépendante.

Des heurts ont également éclaté mercredi à Mamou et Labé, dans le centre du pays, selon des sources sécuritaires et diplomatiques en Guinée.

Domicile encerclé

Mardi en début de soirée, le domicile de Cellou Dalein Diallo a été encerclé par environ 25 gendarmes et policiers, équipés de casques et de boucliers et soutenus par deux camions anti-émeute, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ne pouvant faire face à la vérité des urnes, le régime anti-démocratique d'Alpha Condé tente de s'imposer par la force. Il est temps pour la Guinée de tourner la page de ce régime liberticide et fratricide", a écrit sur Twitter Cellou Dalein Diallo.

Le président sortant Alpha Condé, qui brigue à 82 ans un troisième mandat controversé, a pour sa part lancé sur les réseaux sociaux un "appel au calme et à la sérénité, en attendant l'issue du processus électoral en cours dans [le] pays".

"Il y aura un vainqueur"

La commission électorale nationale a annoncé mardi soir de premiers résultats du scrutin de dimanche portant sur quatre des 38 circonscriptions du pays, dont trois à Conakry et sa périphérie.

Alpha Condé l'emporte largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, 68 ans, et dépasse les 50 % dès le premier tour dans trois d'entre elles, selon ces résultats, qui ne permettent pas "d'extrapoler" un résultat national, selon un responsable de la commission électorale.

Le camp de Cellou Dalein Diallo a accusé celui du chef de l'État de "tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur".

"Bien sûr qu'il y aura un vainqueur, mais ce n'est pas pour autant que la démocratie sera menacée ou que la paix sociale devient impossible. Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens", a assuré mercredi Alpha Condé, en se disant "conforté" par les premiers résultats publiés.

Avec AFP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 447 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire