Société Philippines

Philippines : des fidèles catholiques volontaires crucifiés durant le Vendredi saint

Philippines : Des Fidèles Catholiques Volontaires Crucifiés Durant Le Vendredi Saint

Le Vendredi saint fait partie de la semaine de vacances religieuses qui précède le dimanche de Pâques aux Philippines, pays d’Asie du Sud-Est profondément religieux. Certains catholiques fervents manifestent leur foi au cours du week-end de Pâques par des manifestations qui peuvent être profondément troublantes, notamment des crucifixions et des autoflagellations.

 

Dans différentes localités des Philippines, certains hommes reconstituent la pénitence de Jésus-Christ en allant jusqu’à se crucifier sur la croix. Ces catholiques imitent la souffrance du Christ le Vendredi saint. Ils se font planter de vrais clous dans les paumes et les pieds, tandis que d’autres traînent de lourdes croix ou rampent sur des mains et des genoux ensanglantés dans les villes et villages du pays.

À lire aussi :   Des médecins catholiques et baptistes refusent la vaccination Covid-19 au nom de leur foi

 

Chaque année, d’autres, habillés en centurions romains, aident les crucifixions volontaires, qui durent quelques minutes avant que les fidèles ne soient descendus. Les pénitents se livrent à ces actes extrêmes pour demander de la chance ou une intervention divine, ou en remerciement d’une aide “miraculeuse” antérieure.

 

Cette tradition a lieu chaque année et se déroule principalement dans la province de Pampanga, dans le centre de Luzon. Elle attire des milliers de spectateurs et de touristes dans ce pays fervent catholique. Ces spectacles sanglants dans ce pays fervent catholique ont trouvé leur origine dans une pièce de théâtre sur Jésus écrite par un dramaturge local dans les années 1950, qui a conduit à la première crucifixion en 1962.

À lire aussi :   Covid-19: un président menace d’emprisonner les personnes qui refusent de se faire vacciner

 

Les dirigeants catholiques des Philippines condamnent toutefois cette pratique et les responsables de la santé publique déconseillent également les crucifixions.

 

Par ailleurs, le Vendredi saint est un moment où les gens prennent part à une forme de pénitence pour se repentir de leurs péchés. Certains Philippins passent du temps à la plage pendant ce jour férié. C’est le moment où de nombreux Philippins s’abstiennent de s’adonner à des activités mondaines comme écouter de la musique forte ou boire de l’alcool.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire