Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Pékin-Washington : Tik Tok au cœur des polémiques
16/09/2020 à 09h58 par Aimé AMSON

L’application mobile Tik Tok lancée en 2016 par ByteDance, une société chinoise, est à nouveau le point de discorde entre la Chine et les Etats-Unis. La sécurité est au centre des préoccupations de l’Amérique, une raison pour Donald Trump, Président américain de demander l’achat des opérations américaines de l’application.

Lire aussi : Problèmes TikTok

« Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de Tik Tok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale » a déclaré Microsoft, principal argument évoqué par Donald Trump pour provoquer cette vente forcée.

Pékin-Washington : Tik Tok au cœur des polémiques

Selon les informations, l’application serait une menace pour les Etats-Unis. Car une fois l’installée, elle a l’accès à toutes données du smartphone. A cet effet, le Sénat américain a interdit à tous ses fonctionnaires de télécharger l’application. Car il craint que Tik Tok soit une porte d’accès, non seulement au contenu du portable, mais aussi à tous les appareils connectés au smartphone.

Ces différentes raisons amènent les Américains à qualifier l’application d’outil d’espionnage. Mais Tik Tok balaie tout du revers de la main en rassurant que « les données collectées sont protégées dans des serveurs à Singapour et aux Etats-Unis ».

Lire aussi : « Jesus Tok » : Kanye West veut lancer une version chrétienne de TikTok

De ce faire, ByteDance a carrément refusé la vente des opérations américaines de l’application à Microsoft.

« ByteDance nous a fait savoir dimanche qu'ils ne vendraient pas les opérations américaines de Tik Tok à Microsoft », a indiqué le groupe américain dans un communiqué bref publié dimanche.

Pékin-Washington : Tik Tok au cœur des polémiques

A l’allure où les choses vont, l’Amérique voudrait interdire l’usage de Tik Tok sur son territoire, à moins que la Chine accepte la vente forcée demandée par Trump. Une chose que la Chine n’accepte pas. Elle soutient que les Etats-Unis sont jaloux de la technologie d'Intelligence artificielle qui dispose d'algorithmes très avancés prédisant ce que les utilisateurs veulent regarder.

Lire aussi : Comment Tik Tok tant “aimé” en Afrique est en train de transformer le porno

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 826 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’application mobile Tik Tok lancée en 2016 par ByteDance, une société chinoise, est à nouveau le point de discorde entre la Chine et les Etats-Unis. La sécurité est au centre des préoccupations de l’Amérique, une raison pour Donald Trump, Président américain de demander l’achat des opérations américaines de l’application.

Lire aussi : Problèmes TikTok

« Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de Tik Tok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale » a déclaré Microsoft, principal argument évoqué par Donald Trump pour provoquer cette vente forcée.

Pékin-Washington : Tik Tok au cœur des polémiques

Selon les informations, l’application serait une menace pour les Etats-Unis. Car une fois l’installée, elle a l’accès à toutes données du smartphone. A cet effet, le Sénat américain a interdit à tous ses fonctionnaires de télécharger l’application. Car il craint que Tik Tok soit une porte d’accès, non seulement au contenu du portable, mais aussi à tous les appareils connectés au smartphone.

Ces différentes raisons amènent les Américains à qualifier l’application d’outil d’espionnage. Mais Tik Tok balaie tout du revers de la main en rassurant que « les données collectées sont protégées dans des serveurs à Singapour et aux Etats-Unis ».

Lire aussi : « Jesus Tok » : Kanye West veut lancer une version chrétienne de TikTok

De ce faire, ByteDance a carrément refusé la vente des opérations américaines de l’application à Microsoft.

« ByteDance nous a fait savoir dimanche qu'ils ne vendraient pas les opérations américaines de Tik Tok à Microsoft », a indiqué le groupe américain dans un communiqué bref publié dimanche.

Pékin-Washington : Tik Tok au cœur des polémiques

A l’allure où les choses vont, l’Amérique voudrait interdire l’usage de Tik Tok sur son territoire, à moins que la Chine accepte la vente forcée demandée par Trump. Une chose que la Chine n’accepte pas. Elle soutient que les Etats-Unis sont jaloux de la technologie d'Intelligence artificielle qui dispose d'algorithmes très avancés prédisant ce que les utilisateurs veulent regarder.

Lire aussi : Comment Tik Tok tant “aimé” en Afrique est en train de transformer le porno

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 826 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire