Pascal Affi N’Guessan : son épouse fait de terribles révélations

 

Après la levée du blocus aux alentours du domicile, de l’ancien premier ministre Pascal Affi N’Guessan, son épouse fait de terribles révélations.

Selon l’épouse, depuis que son mari a été enlevé, ils n’ont plus ses nouvelles. Personne n’est venu expliquer ce qui se passe réellement. Même l’encerclement de la maison personne n’a rien dit à propos en ce qui concerne les raisons.

Très inquiète, elle indique qu’elle n’a pas encore visité son mari . Elle ne sait pas si ce dernier change de vêtement. Même Pascal Affi N’Guessan n’a pas pris ses médicaments.

Lire aussi : Prison à vie pour Pascal Affi N’Guessan, Mabri Touakeuse et autres

À lire aussi :
Camille Makosso :"la Côte d'Ivoire doit son développement au Burkina-Faso"

Voici l’intégralité de ses révélations

« Je retrouve au moins la liberté de circuler, d’aller et de venir chez moi, je pense que c’est déjà bon.

Ça a été des moments assez insolites parce que je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas pourquoi le mardi 3 novembre, à 14 h, la GENDARMERIE est venue chez moi, elle a bloqué la RÉSIDENCE et m’a empêchée de sortir jusqu’à ce jour. On ne m’a pas donné d’explications, je ne sais pas pourquoi nous avons été l’objet de ce BLOCUS. Nous étions SIX personnes à subir le BLOCUS qu’on ne nous a jamais expliqué .

À lire aussi :
Doctorat en Côte d’ivoire : les frais d’inscription passent de 90 000 F à 610 000 F CFA

Aucun DOCUMENT OFFICIEL ne m’a été présenté . Aucune AUTORITÉ ne m’a appelée pour me dire les raisons, rien. Je n’ai pas eu d’explications. Je n’ai fait que constater la présence des GENDARMES chez moi à l’extérieur comme à l’intérieur.

Ils sont arrivés mardi et le jeudi 5 novembre à 6 h du matin. Ils sont rentrés de force et ils ont procédé à une FOUILLE de toute la maison. (…) J’étais COUCHÉE et ils m’ont trouvée dans ma CHAMBRE qu’ils ont fouillée sans me donner d’explications. Je leur ai demandé ce qu’ils recherchaient, mais je n’ai pas eu de réponse

À lire aussi :
Côte d’ivoire : Tous les enseignants d’une école privée renvoyés

La situation de mon MARI me préoccupe parce que ça fait DEUX SEMAINES qu’il est dans leurs MAINS. Je ne sais pas ce qu’il MANGE, je ne sais pas s’il CHANGE ses VÊTEMENTS. Ce qui me préoccupe le plus c’est sa SANTÉ. Il est détenu sans avoir sur lui ses MÉDICAMENTS , mais je n’ai pas la possibilité de les lui REMETTRE ».

Lire aussi : Maltraitance de Affi à Bouna , Soro accuse Ouattara de “dérives autocratiques”

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire