Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
PARCA recrute 02 Spécialistes en Développement Rural
26/11/2019 à 14h19 par La redaction

PARCA recrute 02 Spécialistes en Développement Rural

Projet d’Appui aux Refugies et aux Communautés d’Accueil (PARCA)

Niamey, Tillabéri, Diffa,Tillia, Niger
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Le Gouvernement du Niger a demandé et obtenu un financement à l’Association internationale de développement (IDA)] pour la mise en œuvre du Projet d’Appui aux Refugies et aux Communautés d’Accueil (PARCA) dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry.
Il est prévu qu’une partie du montant de ce financement soit utilisée pour le recrutement du personnel d’appui à savoir :
1. Deux (2) assistant(e)s régionaux en passation des marchés pour les antennes PARCA de Tillabéri et deDiffa;
2. Un (1) assistant comptable pour le Projet PARCA au niveau central ;
3. Deux spécialistes en développement rural pour les antennes PARCA de Tillabéri, de Tillia
1.Objectif du recrutement : Les présents termes de références sont élaborés pour recruter deux assistants régionaux en passation des marchés en vue de servir au niveau des antennes du PARCA de Tillabéri et de Diffa afin de conduire le processus de passation des marchés au niveau local et appuyer le niveau central pour ce qui est des marchés dont le seuil dépasse la compétence des régions.
2. Missions et tâches des spécialistes régionaux en passation des marchés dans les antennes : Sous la supervision des responsables d’antennes régionales du PARCA, les assistants régionaux en passation des marchés sont :
-responsables de la mise en place d’un système de gestion de la passation des marchés au niveau régional comprenant (i) la planification des opérations de passation des marchés, (ii) le suivi de l’avancement, (iii) l’analyse des écarts entre les réalisations et le plan de passation des marchés.
-responsables du processus d’acquisition des biens et services relevant du niveau régional au niveau de leurs antennes. A cet effet leurs tâches seront notamment de :
a).Préparer les dossiers d’appel d’offres, et des demandes de propositions (suivant les modèles fournis par l’IDA) devant être soumis à la non objection de l’IDA, et s’assurer de leur transmission/vente selon le cas ;
b).Veiller au lancement des appels d’offres (le cas échéant aux avis à manifestation d’intérêt ou présélection), selon les modes convenus dans l’accord de financement en relation avec l’Agence d’Exécution du Projet ;
c).Veiller à la bonne gestion des appels d’offres en cours ;
d).Appuyer les agences d’exécutions du projet dans la maîtrise des procédures de passation de marchés ;
e).Assurer le contrôle qualité des rapports d’évaluation des offres ;
f).Assister aux séances d’ouverture publique des offres et veiller, conformément aux procédures et aux documents d’appels d’offres et demandes de propositions ;
g).Veiller à l’élaboration des rapports d’ouverture de plis et d’évaluation des offres et y en assurer le contrôle
qualité ;
h).Organiser les séances de négociations avec les adjudicateurs des marchés ;
i).Préparer les contrats;
j).Concevoir, mettre en place une base de données  fournisseurs et en assurer la mise à jour, et développer des statistiques de gestion qui permettront aux bailleurs de mesurer le niveau de performance de l’équipe chargée de la passation des marchés.
-chargés de planifier, préparer et superviser le calendrier d’acquisition des services de consultants, de biens et
travaux pour le projet ;
-responsable de l’établissement de tous les rapports d’activités prescrits par les manuels de procédures et d’exécution de l’unité de coordination du projet en ce qui concerne le volet passation de marchés dans leurs antennes, mais également de tout autre rapport lié à la passation de marchés que l’IDA pourrait demander dans le cadre de l’exécution du projet.
-responsable de la en place un système de classement des dossiers de passation des marchés qui facilitera la réalisation des revues et audits externes de passation des marchés.
Afin d’éviter toutes situations de conflit d’intérêt le spécialiste régional en passation des marchés de l’antenne ;
a).ne peut être membre de la Commission d’Evaluation, à laquelle il/elle apporte un conseil utile pour le respect des règles ;
b).ne peut participer aux opérations d’exécution du marché notamment (i) les réceptions de qualité ou de quantité et (ii) le paiement. il/elle apportera un éclairage en cas de contentieux dans l’interprétation des clauses
du contrat ;
c).ne peut assurer la fonction de gestionnaire comptable de matières.
Dans sa mission au sein de l’équipe, l’Assistant régional en passation des marchés apportera un conseil utile à
 tous les membres de l’équipe dans :
a).La phase d’ouverture des plis, d’évaluation des offres et de proposition d’attribution du marché ;
b).la préparation des réponses aux demandes de clarification des soumissionnaires ;
c).La réponse aux commentaires de l’IDA ;
d).Les propositions de solutions alternatives lorsqu’un problème de passation des marchés ne peut être résolu
à l’interne ;
e).L’examen de toute correspondance arrivée ou départ concernant la passation des marchés au niveau régional ;
f).L’interprétation des clauses du contrat en cas de différend pendant l’exécution du contrat.
Il exécutera avec diligence toute autre tâche, en lien avec ses termes de références, confiée à lui par le Responsable régional de l’Antenne du PARCA.
3. Profil requis
-Une formation de base en passation des marchés, en ingénierie, Administration publique, Droit commercial ou Gestion (niveau minimum Bac+3, équivalent d’une licence) ;
-Excellente connaissance des procédures de passation des marchés en général et des règles de procédures de passation des marchés des banques multilatérales de développement et spécifiquement de la Banque mondiale, de la Banque Africaine de Développement et des Organisations multilatérales ;
-Expérience Professionnelle de 5 ans minimum dont au moins 3 ans dans le domaine de la passation des marchés des projets financés ou cofinancés par la Banque mondiale ou des institutions ayant des procédures similaires de passation des marchés ;
-Bonne connaissance du français ainsi qu’une bonne aptitude pour la communication et le travail en équipe ;
-Bonne capacité de résolution des problèmes liés à la passation des marchés publics ;
-Une connaissance informatique de logiciels courants (Word, Excel, Power Point, STEP, SIGMAP, Email etautres outils de communication) ;
4. Lieu d’affectation et durée du contrat
-Le spécialiste régional de l’antenne PARCA de Diffa sera basé à Diffa
-Le spécialiste régional de l’antenne PARCA de Tillabéry sera basé à Tillabéri d’où il couvrira les antennes de Tillabéri et de Tillia (région de Tahoua)
Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat.
Cette évaluation portera sur les éléments ci-dessus du mandat des spécialistes.
5. Obligations de résultat pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat de 12 mois du
résultat de l’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier le contrat. De même, en cas de décision du
consultant de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
II. Deux spécialistes en développement rural pour les antennes régionales de Tillabéri et Tillia
1. Objectif du recrutement
Les présents termes de références sont élaborés pour recruter deux expert(e)s spécialistes en développement rural en vue de les placer au niveau des antennes du PARCA de Tillabéri et Tillia afin de s’assurer que les infrastructures agricole prévues ainsi que les activités de soutiens aux producteurs agro-sylvo-pastorales et aux activités génératrices de revenues prévues seront bien
réalisées et effectivement valorisées.
2. Missions et tâches des experts spécialistes en charge du développement rural dans les antennes
Sous la supervision des responsables des antennes régionales du PARCA, les spécialistes du développement rural (SDR) dans les régions auront les responsabilités de mettre en œuvre les directives relatives à la composante 2 du manuel d’exécution du projet (MEP) et contribuer également à la bonne exécution des autres composantes du PARCA.
Ils auront pour missions de : (i) superviser dans les régions, les études relatives au profilage des bénéficiaires et à la validation du registre social des communes cibles, (ii) donner des conseils avisés au Responsable de l’antenne; (iii) veiller à la mise en œuvre
effective des activités de la composante 2 et à la valorisation des infrastructures économiques réalisées dans le cadre de la composante 1, (iv) suppléer le Responsable de l’antenne à certaines rencontres du niveau régional. De manière détaillée, l’étendue de leur mission est la suivante :
-Assurer la préparation, le suivi et la validation des études de profilage des bénéficiaires dans les communes d’intervention (préparation de termes de référence, bexamen et validation des rapports des Consultants ayant en charge les études relatives au profilage des bénéficiaires et à l’élaboration des registres sociaux des zones cibles des communes d’intervention) ;
-Superviser les activités de soutiens à la production agricole particulièrement en ce qui concerne les productions végétale et animale, l’aviculture, la transformation agro-alimentaire, la pêche et l’aquaculture ;
-Appuyer et participer au renforcement des capacités et aux appuis à la prestation de services de conseil et de vulgarisation au profit des bénéficiaires afin qu’ils aient les compétences et l’assistance nécessaires pour gérer leurs activités. Cela comprend un large éventail d’activités, y compris (i) les formations aux meilleures pratiques agricoles ; (ii) les formations sur la santé et
l’alimentation animales (bovins, ovins, caprins et volailles) ; (iii) les formations sur la maintenance des équipements aquacoles et l’alimentation des poissons ; (iv) des cours de gestion financière et l’encadrement d’associations villageoises d’épargne et de crédit ; et (v) le soutien à la fourniture de services consultatifs aux bénéficiaires par les fournisseurs de services de
vulgarisation publics et privés (ONG);
-Assister le Maître d’Ouvrage dans la passation et le suivi des marchés relatifs aux activités de la composante 2 ;
-Assister le Maître d’Ouvrage dans l’identification, la négociation et la programmation éventuelle des activités en lien avec la composante 2 du projet ;
-participer à l’élaboration et au suivi des Contrats ;
-assurer la mise à jour et l’accessibilité de tous les dossiers du projet comme les rapports d’activités, les compte rendus de visites de site, études de faisabilité, devis quantitatif, estimations de coûts ;
-Faire le suivi des activités, s’assurer que le contrôle de qualité est fait sur les sites par les partenaires engagés pour cette tâche ;
-Elaborer les rapports d’activités et contribuer au suivi des indicateurs du projet pour les activités placées sous sa responsabilité.
*Répartition du temps de travail, des spécialistes du développement rural des régions
Pour une meilleure mobilisation sociale, les communes doivent être régulièrement visitées par le spécialiste en développement rural, afin de s’assurer que toutes activités du projet en lien avec la composante 2 se déroulent bien et les infrastructures agricoles (seuils, jardins irrigués, magasin de stockages des intrants, boutiques d’intrants, banques céréalières) sont fonctionnelles et valorisées par les bénéficiaires conformément aux dispositions du manuel d’exécution du projet.
*Profil des spécialistes en Développement rural
Les candidat(e)s à ces postes doivent répondre aux critères ci-après :
-Posséder un diplôme universitaire de conception, de niveau minimum BAC +5 ans d’études en agronomie, agroéconomie, coopération agricole, ou tout autre discipline apparentée ;
-Avoir une expérience solide d’au moins 5 ans en matière d’encadrement des producteurs de mise en œuvre des projets de développement rural ;
-Posséder une expérience en matière de mise en œuvre participative des activités et d’implications communautaires et communales ;
-Avoir un minimum de connaissance des logiciels sur les questions de “genre et développement” et des mesures de sauvegardes environnementales et sociales ;
-Une connaissance des changements climatiques, des questions humanitaires et des déplacements forcés des populations du milieu et/ou une expérience professionnelle dans la zone seraient un atout.
*Lieu d’affectation et durée du contrat
Les deux postes à pourvoir sont basés à Tillabéri (un poste) pour l’antenne PARCA de la région de Tillabéri et à Tillia (un poste) pour l’antenne PARCA de la région de Tahoua. Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des
performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat. Cette évaluation portera sur les
éléments ci-dessus du mandat des spécialistes.
*Obligations de résultats pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat, des résultats de
l’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier le contrat. De même, en cas de décision du consultant
de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
III.Un (e) aide-comptable pour la Coordination nationale au niveau central du PARCA
1. Objectif du recrutement
Les présents termes de référence sont élaborés pour recruter un (e) aide comptable qui sera basé au niveau central du projet à Niamey afin de s’assurer la gestion comptable.
2. Missions et tâches de l’aide comptable
-Placé sous l’autorité du Responsable Administratif et Financier du PARCA et la supervision directe du Comptable principal, l’aide comptable sera chargé de :
-S’assurer de la réception et le contrôle de la régularité et de l’éligibilité des pièces justificatives des dépenses ;
-Codifier les pièces justifiant les transactions faites au titre des projets (achats de biens, fournitures, services et investissement, banques, caisse, opérations diverses) ;
-Effectuer la saisie comptable des pièces et vérifier les états de saisie ;
-Etablir les demandes d’achat et d’investissement ;
-Tenir les journaux auxiliaires (banques, caisse, opérations diverses) ;
-Etablir les états de rapprochement bancaire ;
-Effectuer l’inventaire physique périodique des espèces en caisse;
-Assurer le suivi des immobilisations (tenue et mise à jour du fichier des immobilisations)
-Réceptionner les achats de fournitures ;
-Effectuer l’inventaire physique des stocks de fournitures ;
-Valoriser les stocks de fournitures ;
-Préparer les Demandes de Retrait de Fonds (DRF) et les Demandes de Paiement Directe (DPD) à transmettre à l’IDA et suivre leur transmission jusqu’à leur envoi à la Banque Mondiale ;
-Tenir le registre de suivi des demandes de retrait de fonds ;
-Préparer les justificatifs nécessaires au réapprovisionnement des comptes des projets ;
-Préparer les éléments de salaires du personnel (états des salaires) ;
-Etablir les déclarations d’impôt et charges sur salaires ;
-Préparer sous la supervision du Responsable Administratif et Financier, les informations comptables et financières nécessaires aux missions d’audit et de contrôle (solde des comptes, situations comptables!) ;
-Initier toutes les correspondances comptables ;
-participer à la conservation et l’archivage des pièces comptables.
*Profil requis
Le profil requis est le suivant :
-Avoir un diplôme supérieur (BAC+3 au minimum) en comptabilité, gestion financière ou équivalent ;
-Avoir une expérience professionnelle de trois (3) ans dans le domaine de la comptabilité, dans une structure publique ou privée au moins dont un (1) an dans le domaine de la comptabilité ou de l’audit comptable des projets de développement ;
-Avoir une expérience dans un projet financé par la Banque mondiale serait un atout ;
-Avoir une excellente compréhension des rapports financiers ;
-Avoir une bonne connaissance des logiciels usuels (Word, Excel, Power point, Email et autres outils de communication) et d’un logiciel au moins de comptabilité ;
-Avoir une bonne connaissance du logiciel de gestion comptable TOMPRO serait un atout ;
-Avoir une bonne aptitude dans l’organisation du travailsous pression dans une équipe pluridisciplinaire ;
–  Avoir une bonne maitrise de la langue française, et la connaissance de l’anglais serait un atout ;
-Avoir la maitrise des procédures des partenaires au développement en général et de l’IDA en particulier
*Lieu d’affectation et durée du contrat
Le poste à pourvoir est basé à Niamey. Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat.
Cette évaluation portera sur les éléments de performance ci-dessous :
-Capacité d’élaboration des états de rapprochement bancaires mensuels, au plus tard le 15 du mois suivant ;
-Préparation et soumission au RAF des DRF mensuelles de qualité ;
-Etablissement des PV de caisse mensuels, au plus tard le 5 du mois suivant ;
-Analyse mensuelle des comptes de tiers (débiteurs et créditeurs divers, fournisseurs débiteurs et fournisseurs créditeurs) ;
-Apurement au plus tard le mois suivant de tous les suspens dans les comptes de tiers, notamment les débiteurs et créditeurs divers, à défaut documenter les opérations en suspens ;
-Préparation des états de paiements correctement supportés par l’ensemble des pièces justificatives originales ;
-Etablissement des déclarations sociales et fiscales dans les délais requis la réglementation en vigueur.
*Obligations de résultat pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication
d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat du résultat del’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier  le contrat. De même, en cas de décision du consultant de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
*Composition du dossier (pour tous les postes à pourvoir)
-Une lettre de motivation précisant, entre autres, le poste et sa localisation ;
-Un Curriculum vitae (CV) détaillé ;
-Les Copies certifiées des diplômes et attestations ;
-Un Certificat médical datant de moins de trois (3) mois;
-Une copie de l’acte de naissance ou de jugement supplétif d’acte de naissance ;
-Un certificat de nationalité nigérienne ;
-Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois) ;
-Des lettres de recommandations des anciens employeurs confirmant la performance du candidat constitueront un atout.
NB : Conformément aux dispositions du paragraphe 1.11d) des Directives «Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition de Juillet 2016, les fonctionnaires en position de disponibilité sont éligibles à condition qu’ils ne soient pas engagés par le Ministère de tutelle du projet immédiatement avant leur mise en disponibilité, et que
leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêt «
Si le candidat retenu est fonctionnaire de l’administration, il devra au préalable fournir une copie de son arrêté de mise en position de disponibilité avant la signature de son contrat
Les candidats intéressés (pour les 5 postes à pourvoir) peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci – dessous du Lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures et le vendredi de 9 heures à 13 heures :
République du Niger
Cabinet du Premier Ministre
Secrétariat Exécutif de la Stratégie pour le
Développement et la Sécurité des Zones SahéloSahariennes du Niger
Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés
d’Accueil (PARCA)
BP : 11526, Niamey Tél. : (+227) 20 35 50 60 ou
20 35 50 66/ Email : [email protected]
Nom de l’Agence d’exécution : Agence d’Exécution du PARCA
Adresse du bureau : Yantala Recasement, 1er Pavé,Derrière Clinique Martaba ;
Les manifestations d’intérêt, sous pli fermé (en précisant le poste), doivent être déposées au plus tard le 10 décembre
2019 à 10h 30mn à l’adresse sus mentionnée à l’Attention de Monsieur le Coordonnateur National du Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés d’Accueil (PARCA).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

PARCA recrute 02 Spécialistes en Développement Rural

Projet d’Appui aux Refugies et aux Communautés d’Accueil (PARCA)

Niamey, Tillabéri, Diffa,Tillia, Niger
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Le Gouvernement du Niger a demandé et obtenu un financement à l’Association internationale de développement (IDA)] pour la mise en œuvre du Projet d’Appui aux Refugies et aux Communautés d’Accueil (PARCA) dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry.
Il est prévu qu’une partie du montant de ce financement soit utilisée pour le recrutement du personnel d’appui à savoir :
1. Deux (2) assistant(e)s régionaux en passation des marchés pour les antennes PARCA de Tillabéri et deDiffa;
2. Un (1) assistant comptable pour le Projet PARCA au niveau central ;
3. Deux spécialistes en développement rural pour les antennes PARCA de Tillabéri, de Tillia
1.Objectif du recrutement : Les présents termes de références sont élaborés pour recruter deux assistants régionaux en passation des marchés en vue de servir au niveau des antennes du PARCA de Tillabéri et de Diffa afin de conduire le processus de passation des marchés au niveau local et appuyer le niveau central pour ce qui est des marchés dont le seuil dépasse la compétence des régions.
2. Missions et tâches des spécialistes régionaux en passation des marchés dans les antennes : Sous la supervision des responsables d’antennes régionales du PARCA, les assistants régionaux en passation des marchés sont :
-responsables de la mise en place d’un système de gestion de la passation des marchés au niveau régional comprenant (i) la planification des opérations de passation des marchés, (ii) le suivi de l’avancement, (iii) l’analyse des écarts entre les réalisations et le plan de passation des marchés.
-responsables du processus d’acquisition des biens et services relevant du niveau régional au niveau de leurs antennes. A cet effet leurs tâches seront notamment de :
a).Préparer les dossiers d’appel d’offres, et des demandes de propositions (suivant les modèles fournis par l’IDA) devant être soumis à la non objection de l’IDA, et s’assurer de leur transmission/vente selon le cas ;
b).Veiller au lancement des appels d’offres (le cas échéant aux avis à manifestation d’intérêt ou présélection), selon les modes convenus dans l’accord de financement en relation avec l’Agence d’Exécution du Projet ;
c).Veiller à la bonne gestion des appels d’offres en cours ;
d).Appuyer les agences d’exécutions du projet dans la maîtrise des procédures de passation de marchés ;
e).Assurer le contrôle qualité des rapports d’évaluation des offres ;
f).Assister aux séances d’ouverture publique des offres et veiller, conformément aux procédures et aux documents d’appels d’offres et demandes de propositions ;
g).Veiller à l’élaboration des rapports d’ouverture de plis et d’évaluation des offres et y en assurer le contrôle
qualité ;
h).Organiser les séances de négociations avec les adjudicateurs des marchés ;
i).Préparer les contrats;
j).Concevoir, mettre en place une base de données  fournisseurs et en assurer la mise à jour, et développer des statistiques de gestion qui permettront aux bailleurs de mesurer le niveau de performance de l’équipe chargée de la passation des marchés.
-chargés de planifier, préparer et superviser le calendrier d’acquisition des services de consultants, de biens et
travaux pour le projet ;
-responsable de l’établissement de tous les rapports d’activités prescrits par les manuels de procédures et d’exécution de l’unité de coordination du projet en ce qui concerne le volet passation de marchés dans leurs antennes, mais également de tout autre rapport lié à la passation de marchés que l’IDA pourrait demander dans le cadre de l’exécution du projet.
-responsable de la en place un système de classement des dossiers de passation des marchés qui facilitera la réalisation des revues et audits externes de passation des marchés.
Afin d’éviter toutes situations de conflit d’intérêt le spécialiste régional en passation des marchés de l’antenne ;
a).ne peut être membre de la Commission d’Evaluation, à laquelle il/elle apporte un conseil utile pour le respect des règles ;
b).ne peut participer aux opérations d’exécution du marché notamment (i) les réceptions de qualité ou de quantité et (ii) le paiement. il/elle apportera un éclairage en cas de contentieux dans l’interprétation des clauses
du contrat ;
c).ne peut assurer la fonction de gestionnaire comptable de matières.
Dans sa mission au sein de l’équipe, l’Assistant régional en passation des marchés apportera un conseil utile à
 tous les membres de l’équipe dans :
a).La phase d’ouverture des plis, d’évaluation des offres et de proposition d’attribution du marché ;
b).la préparation des réponses aux demandes de clarification des soumissionnaires ;
c).La réponse aux commentaires de l’IDA ;
d).Les propositions de solutions alternatives lorsqu’un problème de passation des marchés ne peut être résolu
à l’interne ;
e).L’examen de toute correspondance arrivée ou départ concernant la passation des marchés au niveau régional ;
f).L’interprétation des clauses du contrat en cas de différend pendant l’exécution du contrat.
Il exécutera avec diligence toute autre tâche, en lien avec ses termes de références, confiée à lui par le Responsable régional de l’Antenne du PARCA.
3. Profil requis
-Une formation de base en passation des marchés, en ingénierie, Administration publique, Droit commercial ou Gestion (niveau minimum Bac+3, équivalent d’une licence) ;
-Excellente connaissance des procédures de passation des marchés en général et des règles de procédures de passation des marchés des banques multilatérales de développement et spécifiquement de la Banque mondiale, de la Banque Africaine de Développement et des Organisations multilatérales ;
-Expérience Professionnelle de 5 ans minimum dont au moins 3 ans dans le domaine de la passation des marchés des projets financés ou cofinancés par la Banque mondiale ou des institutions ayant des procédures similaires de passation des marchés ;
-Bonne connaissance du français ainsi qu’une bonne aptitude pour la communication et le travail en équipe ;
-Bonne capacité de résolution des problèmes liés à la passation des marchés publics ;
-Une connaissance informatique de logiciels courants (Word, Excel, Power Point, STEP, SIGMAP, Email etautres outils de communication) ;
4. Lieu d’affectation et durée du contrat
-Le spécialiste régional de l’antenne PARCA de Diffa sera basé à Diffa
-Le spécialiste régional de l’antenne PARCA de Tillabéry sera basé à Tillabéri d’où il couvrira les antennes de Tillabéri et de Tillia (région de Tahoua)
Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat.
Cette évaluation portera sur les éléments ci-dessus du mandat des spécialistes.
5. Obligations de résultat pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat de 12 mois du
résultat de l’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier le contrat. De même, en cas de décision du
consultant de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
II. Deux spécialistes en développement rural pour les antennes régionales de Tillabéri et Tillia
1. Objectif du recrutement
Les présents termes de références sont élaborés pour recruter deux expert(e)s spécialistes en développement rural en vue de les placer au niveau des antennes du PARCA de Tillabéri et Tillia afin de s’assurer que les infrastructures agricole prévues ainsi que les activités de soutiens aux producteurs agro-sylvo-pastorales et aux activités génératrices de revenues prévues seront bien
réalisées et effectivement valorisées.
2. Missions et tâches des experts spécialistes en charge du développement rural dans les antennes
Sous la supervision des responsables des antennes régionales du PARCA, les spécialistes du développement rural (SDR) dans les régions auront les responsabilités de mettre en œuvre les directives relatives à la composante 2 du manuel d’exécution du projet (MEP) et contribuer également à la bonne exécution des autres composantes du PARCA.
Ils auront pour missions de : (i) superviser dans les régions, les études relatives au profilage des bénéficiaires et à la validation du registre social des communes cibles, (ii) donner des conseils avisés au Responsable de l’antenne; (iii) veiller à la mise en œuvre
effective des activités de la composante 2 et à la valorisation des infrastructures économiques réalisées dans le cadre de la composante 1, (iv) suppléer le Responsable de l’antenne à certaines rencontres du niveau régional. De manière détaillée, l’étendue de leur mission est la suivante :
-Assurer la préparation, le suivi et la validation des études de profilage des bénéficiaires dans les communes d’intervention (préparation de termes de référence, bexamen et validation des rapports des Consultants ayant en charge les études relatives au profilage des bénéficiaires et à l’élaboration des registres sociaux des zones cibles des communes d’intervention) ;
-Superviser les activités de soutiens à la production agricole particulièrement en ce qui concerne les productions végétale et animale, l’aviculture, la transformation agro-alimentaire, la pêche et l’aquaculture ;
-Appuyer et participer au renforcement des capacités et aux appuis à la prestation de services de conseil et de vulgarisation au profit des bénéficiaires afin qu’ils aient les compétences et l’assistance nécessaires pour gérer leurs activités. Cela comprend un large éventail d’activités, y compris (i) les formations aux meilleures pratiques agricoles ; (ii) les formations sur la santé et
l’alimentation animales (bovins, ovins, caprins et volailles) ; (iii) les formations sur la maintenance des équipements aquacoles et l’alimentation des poissons ; (iv) des cours de gestion financière et l’encadrement d’associations villageoises d’épargne et de crédit ; et (v) le soutien à la fourniture de services consultatifs aux bénéficiaires par les fournisseurs de services de
vulgarisation publics et privés (ONG);
-Assister le Maître d’Ouvrage dans la passation et le suivi des marchés relatifs aux activités de la composante 2 ;
-Assister le Maître d’Ouvrage dans l’identification, la négociation et la programmation éventuelle des activités en lien avec la composante 2 du projet ;
-participer à l’élaboration et au suivi des Contrats ;
-assurer la mise à jour et l’accessibilité de tous les dossiers du projet comme les rapports d’activités, les compte rendus de visites de site, études de faisabilité, devis quantitatif, estimations de coûts ;
-Faire le suivi des activités, s’assurer que le contrôle de qualité est fait sur les sites par les partenaires engagés pour cette tâche ;
-Elaborer les rapports d’activités et contribuer au suivi des indicateurs du projet pour les activités placées sous sa responsabilité.
*Répartition du temps de travail, des spécialistes du développement rural des régions
Pour une meilleure mobilisation sociale, les communes doivent être régulièrement visitées par le spécialiste en développement rural, afin de s’assurer que toutes activités du projet en lien avec la composante 2 se déroulent bien et les infrastructures agricoles (seuils, jardins irrigués, magasin de stockages des intrants, boutiques d’intrants, banques céréalières) sont fonctionnelles et valorisées par les bénéficiaires conformément aux dispositions du manuel d’exécution du projet.
*Profil des spécialistes en Développement rural
Les candidat(e)s à ces postes doivent répondre aux critères ci-après :
-Posséder un diplôme universitaire de conception, de niveau minimum BAC +5 ans d’études en agronomie, agroéconomie, coopération agricole, ou tout autre discipline apparentée ;
-Avoir une expérience solide d’au moins 5 ans en matière d’encadrement des producteurs de mise en œuvre des projets de développement rural ;
-Posséder une expérience en matière de mise en œuvre participative des activités et d’implications communautaires et communales ;
-Avoir un minimum de connaissance des logiciels sur les questions de “genre et développement” et des mesures de sauvegardes environnementales et sociales ;
-Une connaissance des changements climatiques, des questions humanitaires et des déplacements forcés des populations du milieu et/ou une expérience professionnelle dans la zone seraient un atout.
*Lieu d’affectation et durée du contrat
Les deux postes à pourvoir sont basés à Tillabéri (un poste) pour l’antenne PARCA de la région de Tillabéri et à Tillia (un poste) pour l’antenne PARCA de la région de Tahoua. Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des
performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat. Cette évaluation portera sur les
éléments ci-dessus du mandat des spécialistes.
*Obligations de résultats pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat, des résultats de
l’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier le contrat. De même, en cas de décision du consultant
de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
III.Un (e) aide-comptable pour la Coordination nationale au niveau central du PARCA
1. Objectif du recrutement
Les présents termes de référence sont élaborés pour recruter un (e) aide comptable qui sera basé au niveau central du projet à Niamey afin de s’assurer la gestion comptable.
2. Missions et tâches de l’aide comptable
-Placé sous l’autorité du Responsable Administratif et Financier du PARCA et la supervision directe du Comptable principal, l’aide comptable sera chargé de :
-S’assurer de la réception et le contrôle de la régularité et de l’éligibilité des pièces justificatives des dépenses ;
-Codifier les pièces justifiant les transactions faites au titre des projets (achats de biens, fournitures, services et investissement, banques, caisse, opérations diverses) ;
-Effectuer la saisie comptable des pièces et vérifier les états de saisie ;
-Etablir les demandes d’achat et d’investissement ;
-Tenir les journaux auxiliaires (banques, caisse, opérations diverses) ;
-Etablir les états de rapprochement bancaire ;
-Effectuer l’inventaire physique périodique des espèces en caisse;
-Assurer le suivi des immobilisations (tenue et mise à jour du fichier des immobilisations)
-Réceptionner les achats de fournitures ;
-Effectuer l’inventaire physique des stocks de fournitures ;
-Valoriser les stocks de fournitures ;
-Préparer les Demandes de Retrait de Fonds (DRF) et les Demandes de Paiement Directe (DPD) à transmettre à l’IDA et suivre leur transmission jusqu’à leur envoi à la Banque Mondiale ;
-Tenir le registre de suivi des demandes de retrait de fonds ;
-Préparer les justificatifs nécessaires au réapprovisionnement des comptes des projets ;
-Préparer les éléments de salaires du personnel (états des salaires) ;
-Etablir les déclarations d’impôt et charges sur salaires ;
-Préparer sous la supervision du Responsable Administratif et Financier, les informations comptables et financières nécessaires aux missions d’audit et de contrôle (solde des comptes, situations comptables!) ;
-Initier toutes les correspondances comptables ;
-participer à la conservation et l’archivage des pièces comptables.
*Profil requis
Le profil requis est le suivant :
-Avoir un diplôme supérieur (BAC+3 au minimum) en comptabilité, gestion financière ou équivalent ;
-Avoir une expérience professionnelle de trois (3) ans dans le domaine de la comptabilité, dans une structure publique ou privée au moins dont un (1) an dans le domaine de la comptabilité ou de l’audit comptable des projets de développement ;
-Avoir une expérience dans un projet financé par la Banque mondiale serait un atout ;
-Avoir une excellente compréhension des rapports financiers ;
-Avoir une bonne connaissance des logiciels usuels (Word, Excel, Power point, Email et autres outils de communication) et d’un logiciel au moins de comptabilité ;
-Avoir une bonne connaissance du logiciel de gestion comptable TOMPRO serait un atout ;
-Avoir une bonne aptitude dans l’organisation du travailsous pression dans une équipe pluridisciplinaire ;
–  Avoir une bonne maitrise de la langue française, et la connaissance de l’anglais serait un atout ;
-Avoir la maitrise des procédures des partenaires au développement en général et de l’IDA en particulier
*Lieu d’affectation et durée du contrat
Le poste à pourvoir est basé à Niamey. Le contrat sera individuel, négocié et signé sur la base des présents Termes de référence. La durée de chaque contrat est d’un an renouvelable sur la base des résultats d’une évaluation annuelle des performances de chaque spécialiste et qui sera réalisée avant la fin du contrat.
Cette évaluation portera sur les éléments de performance ci-dessous :
-Capacité d’élaboration des états de rapprochement bancaires mensuels, au plus tard le 15 du mois suivant ;
-Préparation et soumission au RAF des DRF mensuelles de qualité ;
-Etablissement des PV de caisse mensuels, au plus tard le 5 du mois suivant ;
-Analyse mensuelle des comptes de tiers (débiteurs et créditeurs divers, fournisseurs débiteurs et fournisseurs créditeurs) ;
-Apurement au plus tard le mois suivant de tous les suspens dans les comptes de tiers, notamment les débiteurs et créditeurs divers, à défaut documenter les opérations en suspens ;
-Préparation des états de paiements correctement supportés par l’ensemble des pièces justificatives originales ;
-Etablissement des déclarations sociales et fiscales dans les délais requis la réglementation en vigueur.
*Obligations de résultat pour le consultant et clauses de résiliation
Au cas où la coordination du projet et l’IDA fixent au consultant des objectifs quantifiables (avec indication
d’un système de notation associée), l’évaluation du consultant s’effectuera sur la base de tels critères. Le contrat du consultant sera reconduit ou résilié en fonction du résultat de l’évaluation. Le consultant sera informé au moins un mois avant la fin du contrat du résultat del’évaluation et de la décision de reconduire ou de résilier  le contrat. De même, en cas de décision du consultant de démissionner, il sera soumis à l’obligation de respecter un mois de préavis.
*Composition du dossier (pour tous les postes à pourvoir)
-Une lettre de motivation précisant, entre autres, le poste et sa localisation ;
-Un Curriculum vitae (CV) détaillé ;
-Les Copies certifiées des diplômes et attestations ;
-Un Certificat médical datant de moins de trois (3) mois;
-Une copie de l’acte de naissance ou de jugement supplétif d’acte de naissance ;
-Un certificat de nationalité nigérienne ;
-Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois) ;
-Des lettres de recommandations des anciens employeurs confirmant la performance du candidat constitueront un atout.
NB : Conformément aux dispositions du paragraphe 1.11d) des Directives «Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition de Juillet 2016, les fonctionnaires en position de disponibilité sont éligibles à condition qu’ils ne soient pas engagés par le Ministère de tutelle du projet immédiatement avant leur mise en disponibilité, et que
leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêt «
Si le candidat retenu est fonctionnaire de l’administration, il devra au préalable fournir une copie de son arrêté de mise en position de disponibilité avant la signature de son contrat
Les candidats intéressés (pour les 5 postes à pourvoir) peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci – dessous du Lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures et le vendredi de 9 heures à 13 heures :
République du Niger
Cabinet du Premier Ministre
Secrétariat Exécutif de la Stratégie pour le
Développement et la Sécurité des Zones SahéloSahariennes du Niger
Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés
d’Accueil (PARCA)
BP : 11526, Niamey Tél. : (+227) 20 35 50 60 ou
20 35 50 66/ Email : [email protected]
Nom de l’Agence d’exécution : Agence d’Exécution du PARCA
Adresse du bureau : Yantala Recasement, 1er Pavé,Derrière Clinique Martaba ;
Les manifestations d’intérêt, sous pli fermé (en précisant le poste), doivent être déposées au plus tard le 10 décembre
2019 à 10h 30mn à l’adresse sus mentionnée à l’Attention de Monsieur le Coordonnateur National du Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés d’Accueil (PARCA).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire