Actualités

Pape François : “L’avortement est un meurtre, ceux qui pratiquent des avortements tuent”

Pape François : &Quot;L'Avortement Est Un Meurtre, Ceux Qui Pratiquent Des Avortements Tuent&Quot;
Pope Francis speaks with journalists on board an Alitalia aircraft enroute from Bratislava's Milan Rastislav Stefanik International airport in Bratislava, Slovakia, back to Rome on September 15, 2021. (Photo by Tiziana FABI / POOL / AFP)

Le Pape François a déclaré mercredi que l’avortement était un “meurtre”. Au même moment, il a semblé critiquer certains évêques catholiques américains pour avoir traité la position pro-choix du président américain Joe Biden dans un contexte politique plutôt que pastoral.

“Un pasteur sait quoi faire à tout moment, mais s’il quitte le processus pastoral de l’Église, il devient immédiatement un politicien”, a déclaré François

Sur le vol de retour de Slovaquie, François a été interrogé sur le débat au sein de la Conférence épiscopale américaine, sur la question de savoir si Biden, qui est catholique, devrait se voir refuser la communion en raison de son soutien au droit de choisir d’une femme même s’il est personnellement contre l’avortement.

À lire aussi :   Gambie: un ex-membre de la junte condamné à mort pour meurtre

En juin dernier, une conférence divisée des évêques catholiques des États-Unis a voté pour rédiger une déclaration sur la communion qui pourrait réprimander les politiciens catholiques, y compris Biden.

“La communion n’est pas un prix pour le parfait… la communion est un don, la présence de Jésus et de son église”, a déclaré le pape. Donc pas question de vouloir en priver certains de façon brutale.

“L’avortement est un meurtre. Ceux qui pratiquent des avortements tuent”, a-t-il déclaré. « À la troisième semaine après la conception, souvent avant même que la mère ne soit consciente (d’être enceinte), tous les organes sont déjà (commençant à se développer). C’est une vie humaine. Et cette vie humaine doit être respectée. Elle est très clair”, a-t-il déclaré.

À lire aussi :   Cote d’Ivoire/ 34 officiers de l’armée et des médecins jugés pour un meurtre: ce qu’ils risquent

“Scientifiquement, c’est une vie humaine”, Le pape François a-t-il déclaré .

Mardi, l’administration Biden a officiellement demandé à un juge fédéral de bloquer l’application d’une nouvelle loi texane qui interdit effectivement presque tous les avortements dans l’État en vertu d’une nouvelle conception juridique.

La loi soutenue par les républicains interdit les avortements pratiqués une fois que l’activité cardiaque a été détectée dans l’embryon, généralement à partir de six semaines de gestation.

La loi de l’Église dit qu’un catholique qui se fait avorter s’excommunie automatiquement de l’Église. Mais il n’y a pas de politique claire sur les politiciens catholiques qui disent qu’ils n’ont pas le choix en tant qu’élus de soutenir les droits à l’avortement même s’ils y sont personnellement opposés.

À lire aussi :   Togo : Baguida à nouveau secoué par un meurtre et un suicide
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire