Panama Papers : Ce mensonge qui risque de clouer Lionel Messi


Video player

Plusieurs documents issus du cabinet Mossack Fonseca, récupérés par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) montrent que Lionel Messi a bel et bien menti ou du moins ses avocats. Contrairement donc aux déclarations du barcelonais, sa société offshore Mega Star Entreprises serait toujours active.

Difficile pour Lionel Messi de se concentrer au mondial russe avec cette affaire des panamas papers qui lui colle à la peau. Avec cette nouvelle révélation, l’affaire ne semble pas encore terminée.

Un courriel datant de mai 2016, récupéré par l’ICIJ en 2018,  explique à ses destinataires que « le client utilise bien la société ». Par mesure de prudence, le cabinet spécialisé en fraude fiscale fait démissionner tous les directeurs  attachés à Mega Star Entreprises.

D’après le journal le Monde, la société du quintuple ballon d’or est, en juin 2018, toujours active. Elle est désormais administrée par le cabinet Orillac, Carles & Guardia, un concurrent de Mossack Fonseca. Or ce genre de transfert ne peut se faire qu’avec l’accord des actionnaires, en d’autres termes par Messi et son père, qui avait déjà endossé la responsabilité des fuites de capitaux de son fils. Ce nouveau scandale risque d’éclabousser une fois encore la star argentine.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire