Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ouganda : une fille de 7 ans battue à mort par son père pour n’avoir pas fait ses devoirs
06/03/2020 à 09h44 par La redaction

En Ouganda, un père a battu à mort sa fille de 7 ans parce qu’elle n’a pas fait ses devoirs.

Selon les médias locaux, le père de la petite est actuellement en garde à vue. La défunte vivait avec son père et sa belle-mère.

Daily Monitor rapporte que le suspect est rentré du travail vers 19 heures et a demandé à sa fille Irene Nambalirwa si elle avait fait ses devoirs.

Celui-ci est devenu furieux lorsqu’il a reçu une réponse négative. Il s’est mis à la frapper. Selon Patrick Onyango, le porte-parole de la police métropolitaine de Kampala, la belle-mère de la fille a essayé en vain d’empêcher son mari de la battre.

Ouganda : une fille de 7 ans battue à mort par son père pour n’avoir pas fait ses devoirs

« La belle-mère a appelé les habitants pour qu’ils l’aident à empêcher son mari de battre la petite, mais il a refusé. Ce sont les habitants qui ont appelé les policiers de l’unité de protection de l’enfance et de la famille de Kawempe pour arrêter le suspect », a déclaré M. Onyango.

Le suspect a été arrêté lundi et emmené au poste de police de Kawempe, tandis que la jeune fille a été transportée dans une clinique à Kanyanya. Malheureusement, elle n’a pas survécu.

« Nous avons interrogé le père et il a dit que son intention n’était pas de tuer sa fille mais de la punir », a noté M. Onyango.

Nambalirwa était une élève en classe de cours préparatoire à l’école primaire Eria Memorial de Lugoba, Kawempe.

Crédit photo : womenafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En Ouganda, un père a battu à mort sa fille de 7 ans parce qu’elle n’a pas fait ses devoirs.

Selon les médias locaux, le père de la petite est actuellement en garde à vue. La défunte vivait avec son père et sa belle-mère.

Daily Monitor rapporte que le suspect est rentré du travail vers 19 heures et a demandé à sa fille Irene Nambalirwa si elle avait fait ses devoirs.

Celui-ci est devenu furieux lorsqu’il a reçu une réponse négative. Il s’est mis à la frapper. Selon Patrick Onyango, le porte-parole de la police métropolitaine de Kampala, la belle-mère de la fille a essayé en vain d’empêcher son mari de la battre.

Ouganda : une fille de 7 ans battue à mort par son père pour n’avoir pas fait ses devoirs

« La belle-mère a appelé les habitants pour qu’ils l’aident à empêcher son mari de battre la petite, mais il a refusé. Ce sont les habitants qui ont appelé les policiers de l’unité de protection de l’enfance et de la famille de Kawempe pour arrêter le suspect », a déclaré M. Onyango.

Le suspect a été arrêté lundi et emmené au poste de police de Kawempe, tandis que la jeune fille a été transportée dans une clinique à Kanyanya. Malheureusement, elle n’a pas survécu.

« Nous avons interrogé le père et il a dit que son intention n’était pas de tuer sa fille mais de la punir », a noté M. Onyango.

Nambalirwa était une élève en classe de cours préparatoire à l’école primaire Eria Memorial de Lugoba, Kawempe.

Crédit photo : womenafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire