Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Ouganda : un archevêque sanctionné pour avoir couché avec une femme
21/01/2021 à 18h37 par Aimé AMSON

Ouganda : un archevêque sanctionné pour avoir couché avec une femme

Ouganda : un archevêque sanctionné pour avoir couché avec une femme

En Ouganda, l'archevêque Stanley Ntagali a mangé le fruit que lui-même a défendu pendant des années.

L'archevêque à la retraite de l'église anglicane en Ouganda, Stanley Ntagali  a été suspendu pour avoir prétendument eu un rapport sexuel avec une femme mariée.

Dans une note datée du mercredi 13 janvier, signée par l’archevêque de l’Église d’Ouganda, le révérend Stephen Kaziimba Mugalu, le clerc est accusé d’avoir mangé le fruit défendu avec la femme d’un autre homme. Des accusations que le prélat a reconnues.

Âgé de 65 ans, Stanley Ntagali était le 8ème archevêque de l’Église anglicane d’Ouganda avant de passer le relais à Stephen Kaziimba Mugalu le 1er mars 2020, après avoir atteint l’âge de la retraite. « Cet adultère est une trahison grave à plusieurs niveaux. L’archevêque à la retraite, Ntagali a trahi son Seigneur et Sauveur, sa femme et leurs vœux de mariage, ainsi que la foi de nombreux Ougandais et chrétiens du monde entier qui l’ont admiré pour vivre la foi qu’il a proclamée », indique la lettre envoyée aux évêques anglicans sous le La Global Anglican Future Conference (GAFCON), a rapporté Afrik.com.

Lire aussi : Togo : Un prête catholique enceinte une fille de 16 ans

Stephen Kaziimba Mugalu a ajouté dans la foulée que l’Église d’Ouganda compte environ 13 millions de membres, qui ont tous « péché et manqué de la gloire de Dieu, comme le lit la Bible dans Romains 3:23, mais l’Église doit tenir ses dirigeants plus responsables envers les normes qu’ils sont appelés à respecter ». Il a précisé, dans la lettre, qu’il avait informé Stanley Ntagali de la suspension et qu’il ne serait pas autorisé à exercer des fonctions sacerdotales telles que la prédication, la fonction sacramentelle ou la représentation de l’Église d’Ouganda, de quelque manière que ce soit, jusqu’à nouvel ordre.

Selon Afrik.com, le révérend Stephen Kaziimba Mugalu a également exhorté l’Église d’Ouganda à faire des prières aux adultérins, pour les repentir et les purifier de l’acte commis, afin que la justice et le pardon émergent. « Ce n’est pas le moment pour nous de bavarder. C’est le moment de la repentance; un temps de prière; un temps pour examiner notre propre péché et nos échecs dans l’humilité; et un temps pour rendre toutes nos relations justes devant Dieu », a dit Kazimba.

« Personne n’est au-dessus de la loi de Dieu. Nous appelons tous ceux qui sont tombés dans le délit à aller devant le Seigneur dans la prière et à confesser votre péché, à vous repentir de vos voies et à rendre réparation à ceux que vous avez blessés », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Le pasteur Marcelo Tunasi et le prêtre catholique Blaise Kanda se clashent

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 57 989 autres abonnés

Ouganda : Un Archevêque Sanctionné Pour Avoir Couché Avec Une Femme
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE Offre d'emploi et concours  ABONNEZ à Google news

En Ouganda, l'archevêque Stanley Ntagali a mangé le fruit que lui-même a défendu pendant des années.

L'archevêque à la retraite de l'église anglicane en Ouganda, Stanley Ntagali  a été suspendu pour avoir prétendument eu un rapport sexuel avec une femme mariée.

Dans une note datée du mercredi 13 janvier, signée par l’archevêque de l’Église d’Ouganda, le révérend Stephen Kaziimba Mugalu, le clerc est accusé d’avoir mangé le fruit défendu avec la femme d’un autre homme. Des accusations que le prélat a reconnues.

Âgé de 65 ans, Stanley Ntagali était le 8ème archevêque de l’Église anglicane d’Ouganda avant de passer le relais à Stephen Kaziimba Mugalu le 1er mars 2020, après avoir atteint l’âge de la retraite. « Cet adultère est une trahison grave à plusieurs niveaux. L’archevêque à la retraite, Ntagali a trahi son Seigneur et Sauveur, sa femme et leurs vœux de mariage, ainsi que la foi de nombreux Ougandais et chrétiens du monde entier qui l’ont admiré pour vivre la foi qu’il a proclamée », indique la lettre envoyée aux évêques anglicans sous le La Global Anglican Future Conference (GAFCON), a rapporté Afrik.com.

Lire aussi : Togo : Un prête catholique enceinte une fille de 16 ans

Stephen Kaziimba Mugalu a ajouté dans la foulée que l’Église d’Ouganda compte environ 13 millions de membres, qui ont tous « péché et manqué de la gloire de Dieu, comme le lit la Bible dans Romains 3:23, mais l’Église doit tenir ses dirigeants plus responsables envers les normes qu’ils sont appelés à respecter ». Il a précisé, dans la lettre, qu’il avait informé Stanley Ntagali de la suspension et qu’il ne serait pas autorisé à exercer des fonctions sacerdotales telles que la prédication, la fonction sacramentelle ou la représentation de l’Église d’Ouganda, de quelque manière que ce soit, jusqu’à nouvel ordre.

Selon Afrik.com, le révérend Stephen Kaziimba Mugalu a également exhorté l’Église d’Ouganda à faire des prières aux adultérins, pour les repentir et les purifier de l’acte commis, afin que la justice et le pardon émergent. « Ce n’est pas le moment pour nous de bavarder. C’est le moment de la repentance; un temps de prière; un temps pour examiner notre propre péché et nos échecs dans l’humilité; et un temps pour rendre toutes nos relations justes devant Dieu », a dit Kazimba.

« Personne n’est au-dessus de la loi de Dieu. Nous appelons tous ceux qui sont tombés dans le délit à aller devant le Seigneur dans la prière et à confesser votre péché, à vous repentir de vos voies et à rendre réparation à ceux que vous avez blessés », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Le pasteur Marcelo Tunasi et le prêtre catholique Blaise Kanda se clashent

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 57 989 autres abonnés

Ouganda : Un Archevêque Sanctionné Pour Avoir Couché Avec Une Femme
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire