Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ouattara vers la suppression de la limitation des mandats présidentiels en Côte d’Ivoire
14/02/2020 à 10h44 par La redaction

Rétrospective pour mieux comprendre la situation. S’appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n’écarte pas la possibilité d’un 3ème mandat en 2020.

Après avoir longtemps entretenu le suspense sur un éventuel 3ème mandat, Alassane Ouattara, le président ivoirien a évoqué son avenir politique à la tête de la Côte d’Ivoire.

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Alassane Ouattara dont le deuxième mandat s’achève en 2020 n’écarte pas la possibilité de rempiler.

“La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes”, a déclaré le président ivoirien, interrogé sur la possibilité de se représenter.

C’est la première fois depuis l’adoption par referendum le 30 Octobre 2016 de la nouvelle Constitution ivoirienne, que M. Ouattara se prononce sur sa volonté ou non de rester à la tête de la Côte d’Ivoire.

Bien avant cette déclaration, deux de ses proches ont ouvertement écarté la possibilité pour le chef de l’Etat de se maintenir au pouvoir.

La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020
Alassane Ouattara, Président ivoirien
Cissé Bacongo, ex-ministre et membre du comité d’expert chargé de l’élaboration de la nouvelle constitution avait indiqué le 20 août 2016 au siège du RDR que “le Président Ouattara n’est pas intéressé par un 3ème mandat”.

Une semaine plus tard, Mamadou Touré, alors conseiller en charge de la Jeunesse et des sports du président ivoirien a affirmé que “le président Alassane Ouattara n’est pas Laurent Gbagbo qui dit quelque chose et pense autre chose. Sa conception de la politique n’est pas l’art de la roublardise (…) Il a dit qu’il ne fera pas un 3ème mandat et il ne fera pas un 3ème mandat”.

Le 5 janvier 2017, Alassane Ouattara lui-même a affirmé qu’il entendait quitter le pouvoir à la fin de ces deux mandats.

“A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020”.

La sortie du président ivoirien est largement commentée sur les médias sociaux, certains ivoiriens craignant un retour à l’instabilité au cas où Alassane Ouattara se déclarerait candidat en 2020 pour un 3ème quinquennat.

Pour le leader de l’opposition Pascal Affi N’guessan – président du Front Populaire Ivoirien – “c’est une position qui n’est pas intellectuellement et politiquement correcte, acceptable” puisque la Constitution ivoirienne consacre la limitation des mandats présidentiels à deux.

A cela vient s’ajouter la récente arrestation et levée de l’immunité parlementaire des députés du groupe Rassemblement proche de Guillaume SORO, qui ne sont plus en fonction, la recherche de la majorité des 2/3 pour l’adoption d’un projet de révision se trouve sans doute facilité. En dehors du Juge constitutionnel ivoirien, à saisir dans le cadre du contentieux de l’éligibilité, le Juge africain de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) pourrait être sollicité pour un avis sur l’éligibilité du Président de la République pour un troisième mandat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 447 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

fiancé,fille

23/01/2021

« Je jalouse...

 Il y a des histoires comme celle...
Que sait-on des variants du Covid-19 ?

23/01/2021

Que sait-on...

Apparemment, les variants du Covid-19 font craindre...
Entreprise lettonie

23/01/2021

Lettonie :...

Kantora est une entreprise en lettonie dont...
Paris : Une rue porte désormais le nom de Thomas Sankara

23/01/2021

Paris :...

Un hommage à Thomas Sankara ? Dans une...
Côte d’Ivoire : le parti de Guillaume Soro boycotte les législatives

23/01/2021

Côte d’Ivoire...

Après avoir offert un immense spectacle durant...
Football : Bonne nouvelle pour kolo Touré

23/01/2021

Football :...

Bonne nouvelle pour kolo Touré. Le Champion...
CHAN 2021: Ouganda vs Togo: Ouro Agoro Ismaël élu homme du match

23/01/2021

CHAN 2021:...

Les éperviers locaux du Togo ont battu...
Jeux Olympiques de Tokyo: Le premier ministre japonais confirme la tenue des JO

23/01/2021

Jeux Olympiques...

  le gouvernement japonais dément toute intention...
donald trump

23/01/2021

Donald Trump...

Donald Trump a été accusé le 13...
CHAN 2021: Les éperviers locaux se relancent dans le groupe C

23/01/2021

CHAN 2021:...

Le Togo a enregistré sa première victoire...
Extraterrestres : 2700 documents déclassifiés pour prouver leur existence

23/01/2021

Extraterrestres :...

2700 documents déclassifiés pour prouver l'existence  des...
Singuila, un homme à la voix d'or, au timbre envoûtant, et aux mots ensorcelant.

23/01/2021

Singuila, un...

  Quand on parle de Singuila, la...
Tonto Dikeh , un modèle pour les femmes africaines.

23/01/2021

Tonto Dikeh...

Aujourd'hui tu es connu grâce à ton...
Jude littler, une femme qui doit sa renommée à son ex-mari.

23/01/2021

Jude littler,...

  Jude littler est surtout connu comme...
Garder le sourire, l'un des remèdes les plus efficaces pour guérir certains maux

23/01/2021

Garder le...

  Le sourire est l'un des remèdes...
Belle Fille, un film aussi drôle que interressant.

23/01/2021

Belle Fille,...

  D'après le dictionnaire universel, une Belle...
Ashish Kumar Pandey, un homme froid qui assasina sa femme sans arrière pensée.

23/01/2021

Ashish Kumar...

  On rencontre parfois et cela paraît...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Vendredi le 22 Janvier 2021

23/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles du...
Togo : vers un nouveau couvre-feu dans le grand Lomé

22/01/2021

Togo : vers...

La lutte contre la Covid-19 est loin de prendre...
Sciences : un journaliste togolais décroche un prix mondial

22/01/2021

Sciences : un journaliste...

Le département scientifique de la sphère journalistique togolaise est...

Rétrospective pour mieux comprendre la situation. S’appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n’écarte pas la possibilité d’un 3ème mandat en 2020.

Après avoir longtemps entretenu le suspense sur un éventuel 3ème mandat, Alassane Ouattara, le président ivoirien a évoqué son avenir politique à la tête de la Côte d’Ivoire.

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Alassane Ouattara dont le deuxième mandat s’achève en 2020 n’écarte pas la possibilité de rempiler.

“La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes”, a déclaré le président ivoirien, interrogé sur la possibilité de se représenter.

C’est la première fois depuis l’adoption par referendum le 30 Octobre 2016 de la nouvelle Constitution ivoirienne, que M. Ouattara se prononce sur sa volonté ou non de rester à la tête de la Côte d’Ivoire.

Bien avant cette déclaration, deux de ses proches ont ouvertement écarté la possibilité pour le chef de l’Etat de se maintenir au pouvoir.

La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020
Alassane Ouattara, Président ivoirien
Cissé Bacongo, ex-ministre et membre du comité d’expert chargé de l’élaboration de la nouvelle constitution avait indiqué le 20 août 2016 au siège du RDR que “le Président Ouattara n’est pas intéressé par un 3ème mandat”.

Une semaine plus tard, Mamadou Touré, alors conseiller en charge de la Jeunesse et des sports du président ivoirien a affirmé que “le président Alassane Ouattara n’est pas Laurent Gbagbo qui dit quelque chose et pense autre chose. Sa conception de la politique n’est pas l’art de la roublardise (…) Il a dit qu’il ne fera pas un 3ème mandat et il ne fera pas un 3ème mandat”.

Le 5 janvier 2017, Alassane Ouattara lui-même a affirmé qu’il entendait quitter le pouvoir à la fin de ces deux mandats.

“A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020”.

La sortie du président ivoirien est largement commentée sur les médias sociaux, certains ivoiriens craignant un retour à l’instabilité au cas où Alassane Ouattara se déclarerait candidat en 2020 pour un 3ème quinquennat.

Pour le leader de l’opposition Pascal Affi N’guessan – président du Front Populaire Ivoirien – “c’est une position qui n’est pas intellectuellement et politiquement correcte, acceptable” puisque la Constitution ivoirienne consacre la limitation des mandats présidentiels à deux.

A cela vient s’ajouter la récente arrestation et levée de l’immunité parlementaire des députés du groupe Rassemblement proche de Guillaume SORO, qui ne sont plus en fonction, la recherche de la majorité des 2/3 pour l’adoption d’un projet de révision se trouve sans doute facilité. En dehors du Juge constitutionnel ivoirien, à saisir dans le cadre du contentieux de l’éligibilité, le Juge africain de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) pourrait être sollicité pour un avis sur l’éligibilité du Président de la République pour un troisième mandat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 447 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire