Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ouattara vers la suppression de la limitation des mandats présidentiels en Côte d’Ivoire
14/02/2020 à 10h44 par La redaction

Rétrospective pour mieux comprendre la situation. S’appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n’écarte pas la possibilité d’un 3ème mandat en 2020.

Après avoir longtemps entretenu le suspense sur un éventuel 3ème mandat, Alassane Ouattara, le président ivoirien a évoqué son avenir politique à la tête de la Côte d’Ivoire.

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Alassane Ouattara dont le deuxième mandat s’achève en 2020 n’écarte pas la possibilité de rempiler.

“La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes”, a déclaré le président ivoirien, interrogé sur la possibilité de se représenter.

C’est la première fois depuis l’adoption par referendum le 30 Octobre 2016 de la nouvelle Constitution ivoirienne, que M. Ouattara se prononce sur sa volonté ou non de rester à la tête de la Côte d’Ivoire.

Bien avant cette déclaration, deux de ses proches ont ouvertement écarté la possibilité pour le chef de l’Etat de se maintenir au pouvoir.

La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020
Alassane Ouattara, Président ivoirien
Cissé Bacongo, ex-ministre et membre du comité d’expert chargé de l’élaboration de la nouvelle constitution avait indiqué le 20 août 2016 au siège du RDR que “le Président Ouattara n’est pas intéressé par un 3ème mandat”.

Une semaine plus tard, Mamadou Touré, alors conseiller en charge de la Jeunesse et des sports du président ivoirien a affirmé que “le président Alassane Ouattara n’est pas Laurent Gbagbo qui dit quelque chose et pense autre chose. Sa conception de la politique n’est pas l’art de la roublardise (…) Il a dit qu’il ne fera pas un 3ème mandat et il ne fera pas un 3ème mandat”.

Le 5 janvier 2017, Alassane Ouattara lui-même a affirmé qu’il entendait quitter le pouvoir à la fin de ces deux mandats.

“A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020”.

La sortie du président ivoirien est largement commentée sur les médias sociaux, certains ivoiriens craignant un retour à l’instabilité au cas où Alassane Ouattara se déclarerait candidat en 2020 pour un 3ème quinquennat.

Pour le leader de l’opposition Pascal Affi N’guessan – président du Front Populaire Ivoirien – “c’est une position qui n’est pas intellectuellement et politiquement correcte, acceptable” puisque la Constitution ivoirienne consacre la limitation des mandats présidentiels à deux.

A cela vient s’ajouter la récente arrestation et levée de l’immunité parlementaire des députés du groupe Rassemblement proche de Guillaume SORO, qui ne sont plus en fonction, la recherche de la majorité des 2/3 pour l’adoption d’un projet de révision se trouve sans doute facilité. En dehors du Juge constitutionnel ivoirien, à saisir dans le cadre du contentieux de l’éligibilité, le Juge africain de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) pourrait être sollicité pour un avis sur l’éligibilité du Président de la République pour un troisième mandat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 842 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Urgent : Sidiki Diabaté serait remis en liberté provisoire

30/09/2020

Urgent :...

Bonne nouvelle pour la famille Diabaté. Sidiki...
Tottenham : Un joueur quitte le terrain en plein match pour aller aux toilettes

30/09/2020

Tottenham :...

  Scène incroyable pendant le match Tottenham-Chelsea....
Violences féminines : la star ivoirienne Josey apporte son soutien à Daphné

30/09/2020

Violences féminines...

Si depuis quelques jours, la star camerounaise,...
Vie après le pouvoir : Joseph kabila se balade avec sa femme (photo)

30/09/2020

Vie après...

S’il est vrai qu’on mène une vie...
France: une violente explosion fait paniquer la population parisienne

30/09/2020

France: une...

Une violente explosion a secoué la population...
Nécrologie: Hommage à Tonton AGOUDA Abalika Inspecteur et Commandant des douanes au Togo

30/09/2020

Nécrologie: Hommage...

Les meilleurs partent toujours en premier dit-on...
La Côte d’Ivoire doit  100 milliards FCFA au Congo

30/09/2020

La Côte...

En octobre 2013 (il y a 7...
Toofan : Un featuring avec Fally Ipupa pour confirmer le retour

30/09/2020

Toofan :...

  Le groupe Toofan vient d'annoncer son...
Total prédit la date de la fin de l'ère pétrolière

30/09/2020

Total prédit...

La grande entreprise française Total prédit que...
Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko rend hommage à l’émir du Koweït

30/09/2020

Côte d’Ivoire :...

Le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko rend...
L'accusatrice de Sidiki Diabaté répond violemment à ses détracteurs

30/09/2020

Sidiki Diabaté...

Après un message depuis la prison où...
Jackie Appiah dément les rumeurs sur sa grossesse

30/09/2020

Jackie Appiah...

Des rumeurs circulent depuis très peu sur...
Etats-Unis: une fusillade éclate en pleine négociation

30/09/2020

Etats-Unis: une...

Dans une prise d’otage qui a mal...
"La communauté internationale ne peut pas s'opposer à la décision du conseil constitutionnel", Adama Bictogo

30/09/2020

« La communauté...

Lors de son passage sur la Nouvelles...
Coronavirus : le nombre de morts dépasse le million

30/09/2020

Coronavirus :...

Le nombre de décès liés au coronavirus...
Côte d’Ivoire / PDCI-RDA : KKB vers la radiation ?

30/09/2020

Côte d’Ivoire...

Kouadio Konan Bertin, militant du Parti Démocratique...
Côte d’Ivoire: International Crisis Group demande le report de la présidentielle.

30/09/2020

Côte d’Ivoire:...

L’organisation internationale ICG qui milite pour la...
Présidentielle 2020 : la CEI publie les chiffres du recensement électoral.

30/09/2020

Présidentielle 2020...

La Commission Electorale Indépendante (CEI) a livré...
La corruption et l’évasion fiscale coûtent à l’Afrique 89 milliards de dollars par an

30/09/2020

La corruption...

D’énormes sommes d’argent quittant l’Afrique par des...
Nigeria : une mariée gifle sa belle-mère devant les invités

30/09/2020

Nigeria :...

Incroyable ! Au Nigeria, une scène très...

Rétrospective pour mieux comprendre la situation. S’appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n’écarte pas la possibilité d’un 3ème mandat en 2020.

Après avoir longtemps entretenu le suspense sur un éventuel 3ème mandat, Alassane Ouattara, le président ivoirien a évoqué son avenir politique à la tête de la Côte d’Ivoire.

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Alassane Ouattara dont le deuxième mandat s’achève en 2020 n’écarte pas la possibilité de rempiler.

“La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes”, a déclaré le président ivoirien, interrogé sur la possibilité de se représenter.

C’est la première fois depuis l’adoption par referendum le 30 Octobre 2016 de la nouvelle Constitution ivoirienne, que M. Ouattara se prononce sur sa volonté ou non de rester à la tête de la Côte d’Ivoire.

Bien avant cette déclaration, deux de ses proches ont ouvertement écarté la possibilité pour le chef de l’Etat de se maintenir au pouvoir.

La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020
Alassane Ouattara, Président ivoirien
Cissé Bacongo, ex-ministre et membre du comité d’expert chargé de l’élaboration de la nouvelle constitution avait indiqué le 20 août 2016 au siège du RDR que “le Président Ouattara n’est pas intéressé par un 3ème mandat”.

Une semaine plus tard, Mamadou Touré, alors conseiller en charge de la Jeunesse et des sports du président ivoirien a affirmé que “le président Alassane Ouattara n’est pas Laurent Gbagbo qui dit quelque chose et pense autre chose. Sa conception de la politique n’est pas l’art de la roublardise (…) Il a dit qu’il ne fera pas un 3ème mandat et il ne fera pas un 3ème mandat”.

Le 5 janvier 2017, Alassane Ouattara lui-même a affirmé qu’il entendait quitter le pouvoir à la fin de ces deux mandats.

“A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020”.

La sortie du président ivoirien est largement commentée sur les médias sociaux, certains ivoiriens craignant un retour à l’instabilité au cas où Alassane Ouattara se déclarerait candidat en 2020 pour un 3ème quinquennat.

Pour le leader de l’opposition Pascal Affi N’guessan – président du Front Populaire Ivoirien – “c’est une position qui n’est pas intellectuellement et politiquement correcte, acceptable” puisque la Constitution ivoirienne consacre la limitation des mandats présidentiels à deux.

A cela vient s’ajouter la récente arrestation et levée de l’immunité parlementaire des députés du groupe Rassemblement proche de Guillaume SORO, qui ne sont plus en fonction, la recherche de la majorité des 2/3 pour l’adoption d’un projet de révision se trouve sans doute facilité. En dehors du Juge constitutionnel ivoirien, à saisir dans le cadre du contentieux de l’éligibilité, le Juge africain de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) pourrait être sollicité pour un avis sur l’éligibilité du Président de la République pour un troisième mandat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 842 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire