Où en sommes-nous avec la mort du FCFA ?


Video player

Depuis un moment, le CFA est décrié en Afrique de l’ouest par les anti-FCFA. En effet une monnaie alternative est annoncée. Il s’agit de l’Eco. Ayant toujours l’idée de contrôler la nouvelle monnaie, France a acté la fin du FCFA.

L’Assemblée nationale française a validé le projet de loi ce jeudi 10 décembre, après son adoption en conseil des ministres le 20 mai dernier.

L’adoption de ce projet de loi mettant fin au FCFA a confirmé les mesures phares qui ont été annoncées. Il s’agit du remplacement du CFA par la monnaie Eco, du maintien de la parité fixe avec l’Euro, très décriée par une frange importante de la population ouest africaine.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : un citoyen reçoit une facture d’électricité de 74 millions FCFA

La fin du FCFA met à terme également à la centralisation des réserves de change au Trésor public français.

Malgré cette loi dont les médias en parlent, il serait difficile aux anti-FCFA ainsi que certains pays comme le Nigéria et le Ghana  de se calmer. Mettre fin à la monnaie coloniale française n’est pas le problème. La question, c’est comment chaque pays de la CEDEAO doit faire pour que le projet communautaire soit réalisé comme prévu.

La mort de cette monnaie annoncée par le  Paris ouvre ainsi d’autres débats. Le pays de Emmanuel Macron doit laisser l’Afrique francophone surtout de la sous-région ouest africaine à jouir d’une indépendance financière et économique, estiment certains observateurs. Mais en analysant cette démarche, la France a juste changé le nom du CFA en Éco. Alors que la réalité est quasiment différente.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : un élève reçoit une balle lors des manifestations liées aux congés anticipés

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire