Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
OOAS recrute 01 Consultant expert en genre
25/09/2020 à 17h25 par La redaction
OOAS recrute 01 Consultant expert en genre
Référence
Salairexxx/ mois
LocalisationDAKAR / Sénégal
Expiration30 Septembre 2020
Offre visitée
Description de l’offreEmplacement : Affectations à domicile, SÉNÉGAL
Date limite d’inscription : 30 sept.20 (Midnight New York, États-Unis)
Temps restant : 6j 9h 43m
Catégorie supplémentaire: Égalité des sexes
Type de contrat : Contrat individuel
Niveau de poste: Consultant international
Langues requises:
Anglais français
Durée prévue de l’affectation: TBC

Contexte:

La pandémie COVID-19 est une crise mondiale qui exacerbe la violence contre les femmes et les enfants; surtout les filles. Comme lors des pandémies passées, les femmes et les enfants sont les plus touchés par les risques émergents pour la santé publique, la sécurité, les droits de l’homme et leur vie. Selon les statistiques du tableau de bord COVID-19 de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS); au 27 août 2020, il y avait un total de cas confirmés de 156 517, un total de cas récupérés de 128 504, un total de cas actifs de 25 658 et un total de décès de 2 355 dans la région de la CEDEAO. Bien que statistiquement, il semble y avoir moins de femmes et d’enfants touchés et mourant du COVID-19, mais ils sont les plus touchés par le retrait des réponses du gouvernement pour gérer la pandémie.

L’augmentation des infections dans le monde a conduit les gouvernements à imposer des mesures strictes pour contenir la pandémie. Ces mesures comprenaient la fermeture des frontières, l’interdiction des voyages internationaux, les verrouillages partiels / totaux, la restriction des mouvements, la fermeture ou l’interdiction des rassemblements publics, entre autres. Cela signifie que les personnes vulnérables sont piégées aux mêmes endroits que les agresseurs et isolées de leurs réseaux de soutien et peuvent être incapables d’accéder aux services essentiels. Une étude récente d’ONU Femmes a révélé que les signalements de violence contre les femmes et les enfants, et en particulier la violence domestique, ont augmenté dans plusieurs pays, car les problèmes de sécurité, de santé et financiers créent des tensions et des tensions accentuées par les conditions de vie exiguës et confinées du confinement.

Étant donné que l’ONU reconnaît la responsabilité de l’État de traiter les droits humains des femmes et des filles, considère la violence à l’égard des femmes et des filles comme fondée sur le sexe, cela va au-delà des problèmes privés des victimes individuelles. Un travail soutenu de prévention de la violence contre les femmes et de la violence contre les enfants (VAC) demeure

tout comme la lutte contre les risques immédiats pour les personnes vulnérables que pose la pandémie. Il est essentiel de le faire de manière sûre, éthique et en conformité avec les directives nationales et les stratégies de confinement du COVID-19. Les organisations de la société civile et les acteurs non étatiques ont un rôle essentiel à jouer pendant cette période et en effet, ils ont été très bruyants face aux reportages sans précédent sur les viols et la souillure de filles en particulier dans le monde et dans ce cas dans la CEDEAO. Région.

Il est évident que le COVID-19 restera une menace et une réalité dangereuse pendant un certain temps. Par conséquent, en reconnaissant le besoin de créativité et de flexibilité pendant la pandémie et en accordant la priorité à la violence sexiste en tant que composante des programmes de protection d’urgence, le Département des affaires sociales et du genre de la Commission de la CEDEAO, avec le soutien technique et financier d’ONU Femmes, a l’intention d’embaucher un Consultant pour mener un examen et une analyse des textes et programmes de la CEDEAO sur la violence basée sur le genre (y compris la violence contre les enfants-VAC) ainsi que pour développer des lignes directrices consultatives / techniques conjointes sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris VAC) dans les plans de redressement et de développement national COVID-19 .

Devoirs et responsabilités

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS:

Relevant du Conseiller Politique Régionale d’EVAW et du Chef de la Division Sécurité Humaine et Société Civile de la CEDEAO, le consultant doit:

Rassembler, examiner et analyser les programmes et instruments de la CEDEAO relatifs à la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants),
Concevoir et administrer des questionnaires aux principaux répondants de la CEDEAO et aux autres parties prenantes en ce qui concerne l’intégration de la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) dans les secteurs critiques.
Préparer un rapport analytique sur la programmation et les textes de la CEDEAO concernant la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris les abus sexuels sur les enfants) et identifier les lacunes critiques et fournir des recommandations stratégiques.
Développer un projet de lignes directrices consultatives / techniques sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris la lutte contre les VAC) dans les plans de rétablissement et de développement national du COVID-19 pour les États membres.
Participer à au moins deux réunions virtuelles avec le personnel et les partenaires de la CEDEAO

Résultats clés:

Rapport initial comprenant un rapport de revue documentaire sur la programmation et les instruments de la CEDEAO en relation avec la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants).
Rapport de synthèse avec les résultats de l’administration des questionnaires et la conduite d’entretiens téléphoniques avec les principaux répondants de la CEDEAO et d’autres parties prenantes sur l’intégration de la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) dans les secteurs critiques.
Projet de rapport analytique sur la programmation et les textes de la CEDEAO concernant la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) identifiant les lacunes critiques et fournissant des recommandations stratégiques.
Projet de lignes directrices consultatives / techniques sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris VAC) dans les plans de rétablissement et de développement national du COVID-19 pour les États membres.

Compétences

Valeurs fondamentales:

Respect de la diversité
Intégrité
Professionnalisme

Les compétences de base:

Sensibilisation et sensibilité aux questions de genre
Responsabilité
Réflexion stratégique
Communication efficace
Collaboration inclusive
Engagement des parties prenantes

Compétences fonctionnelles

Solides capacités d’analyse sur le genre, la violence sexuelle et sexiste,
Solides compétences en communication en anglais et en français
Solides compétences en rédaction et capacité à produire une variété de produits de connaissances pour différents publics et objectifs
Capacité à produire du matériel de communication et des produits de connaissance percutants à l’aide de divers progiciels
Un engagement fort pour le partage des connaissances dans un environnement multiculturel

Compétences et expérience requises

Minimum de maîtrise ou diplôme équivalent en études de genre, dans l’une des sciences sociales, criminologie, droit, administration publique ou dans un domaine connexe.
Au moins 5 ans d’expérience internationale et des réalisations dans le domaine du développement international travaillant sur l’élimination de la violence contre les femmes, la violence contre les enfants et la violence sexuelle et sexiste
Expérience avérée de l’utilisation de l’analyse de genre de l’économie, quantitative et / ou qualitative et en particulier dans l’un des domaines thématiques identifiés dans ces TdR
Un minimum de 10 ans d’expérience dans la recherche et la programmation sur la SGBV ou des sujets connexes.
Connaissances et compétences de fond en analyse juridique, politique et opérationnelle au niveau régional ou international.
Solides compétences en analyse, rédaction, communication et rapports.
Maîtrise verbale et écrite de l’une des 3 langues de la CEDEAO (anglais, français ou portugais), la maîtrise d’une deuxième langue est un avantage indéniable.
Connaissances informatiques et compétence dans l’utilisation de logiciels de présentation.
Expérience de travail dans le système des Nations Unies ou de la CEDEAO est un atout
La maîtrise de l’anglais ou du français est requise
La connaissance de l’autre langue de travail officielle de l’ONU ou de la CEDEAO est un atout;

COMMENT POSTULER ?

https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=94044 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Gamou : Les graves accusations de Serigne Moustapha Sy contre le Khalife des Tidianes

30/10/2020

Gamou :...

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour,...
Barcelone : Le message de Josep Bartomeu avant sa démission

30/10/2020

Barcelone : Le...

Le Fc Barcelone a connu des mois ...
Koulibaly reste fidèle à Naples: "Les équipes me cherchent mais je suis toujours là"

30/10/2020

Koulibaly reste...

Le défenseur central sénégalais Kalidou Koulibaly a...
Congo : Sindika Dokolo, le mari d'Isabelle Dos Santos, est mort

30/10/2020

Congo :...

Sindika Dokolo, le gendre de l'ancien président...
Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020 : le GPPaix appelle au vote dans la paix

30/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Groupement des partenaires politiques pour la...
Laurent Gbagbo prévient Ouattara : ” Après le 31 octobre, ce sera la catastrophe…

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Après 9 ans de silence, le Président...
Responsabilité de la crise ivoirienne/ Pour Gbagbo : “C’est Ouattara qui n’a pas respecté la Constitution, il faut le dire très clairement”

30/10/2020

Responsabilité de...

Laurent Gbagbo ne veut pas qu’on mette...
A propos de son passeport, Gbagbo défie Ouattara: ” Si je veux rentrer, je rentre “

30/10/2020

A propos...

Récemment humilié à l’ambassade de Côte d’Ivoire...
Malaisie : après les propos d’Emmanuel Macron sur l’islam, un ex-Premier ministre charge les français

30/10/2020

Malaisie :...

L’ancien premier ministre de Malaisie a déclaré...
Laurent Gbagbo : ” Quelqu’un qui vient de prison, on ne lui interdit pas de rentrer dans son village”

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Laurent Gbagbo n’a pu revenir jusqu’à ce...
Gamou 2020: Ousmane Sonko présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident

30/10/2020

Gamou 2020:...

Ce jeudi en 4h et 5h du...
Can 2022: Guinée Bissau dévoile sa liste pour sa double confrontation contre le Sénégal

29/10/2020

Can 2022:...

Le sélectionneur bissau-guinéen, Baciro Cande, a dévoilé...
Gamou Médina Baye: Niang Kharagne arrose Aïda Faye de billets de banque

29/10/2020

Gamou Médina...

Alors qu’il vient de quitter fraîchement les...
Gamou 2020 au Sénégal : Le Khalife des Tidianes s'en prend aux homosexuels

29/10/2020

Gamou 2020...

Même si Tivaouane n'a pas célébré le...
Oustaz Hady Niass à Emmanuel Macron : “Ce qui te fait mal” (Vidéo)

29/10/2020

Oustaz Hady...

Le président de la France, Emmanuel Macron,...
Côte d'Ivoire : 16 morts à la veille de la présidentielle

29/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les jours sont comptés pour la présidentielle...
Emigration clandestine: Au moins 140 sénégalais ont péri dans la mer selon l'OIM

29/10/2020

Emigration clandestine:...

Au moins 140 migrants sénégalais à destination...
Le Béninois Frédéric Joël AÏVO en mission au Mali

29/10/2020

Le Béninois...

Sur invitation de Amadou Ousmane Touré, président...
Gohou Michel : « On me prenait pour un sorcier à cause de mon handicap »

29/10/2020

Gohou Michel...

Gohou MichelI est le célèbre comédien ivoirien qui a...
Gamou Tivaouane: L’accueil spectaculaire réservé à Serigne Moustapha Sy

29/10/2020

Gamou Tivaouane:...

Même si le Khalife des Tidianes n’a...
OOAS recrute 01 Consultant expert en genre
Référence
Salairexxx/ mois
LocalisationDAKAR / Sénégal
Expiration30 Septembre 2020
Offre visitée
Description de l’offreEmplacement : Affectations à domicile, SÉNÉGAL
Date limite d’inscription : 30 sept.20 (Midnight New York, États-Unis)
Temps restant : 6j 9h 43m
Catégorie supplémentaire: Égalité des sexes
Type de contrat : Contrat individuel
Niveau de poste: Consultant international
Langues requises:
Anglais français
Durée prévue de l’affectation: TBC

Contexte:

La pandémie COVID-19 est une crise mondiale qui exacerbe la violence contre les femmes et les enfants; surtout les filles. Comme lors des pandémies passées, les femmes et les enfants sont les plus touchés par les risques émergents pour la santé publique, la sécurité, les droits de l’homme et leur vie. Selon les statistiques du tableau de bord COVID-19 de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS); au 27 août 2020, il y avait un total de cas confirmés de 156 517, un total de cas récupérés de 128 504, un total de cas actifs de 25 658 et un total de décès de 2 355 dans la région de la CEDEAO. Bien que statistiquement, il semble y avoir moins de femmes et d’enfants touchés et mourant du COVID-19, mais ils sont les plus touchés par le retrait des réponses du gouvernement pour gérer la pandémie.

L’augmentation des infections dans le monde a conduit les gouvernements à imposer des mesures strictes pour contenir la pandémie. Ces mesures comprenaient la fermeture des frontières, l’interdiction des voyages internationaux, les verrouillages partiels / totaux, la restriction des mouvements, la fermeture ou l’interdiction des rassemblements publics, entre autres. Cela signifie que les personnes vulnérables sont piégées aux mêmes endroits que les agresseurs et isolées de leurs réseaux de soutien et peuvent être incapables d’accéder aux services essentiels. Une étude récente d’ONU Femmes a révélé que les signalements de violence contre les femmes et les enfants, et en particulier la violence domestique, ont augmenté dans plusieurs pays, car les problèmes de sécurité, de santé et financiers créent des tensions et des tensions accentuées par les conditions de vie exiguës et confinées du confinement.

Étant donné que l’ONU reconnaît la responsabilité de l’État de traiter les droits humains des femmes et des filles, considère la violence à l’égard des femmes et des filles comme fondée sur le sexe, cela va au-delà des problèmes privés des victimes individuelles. Un travail soutenu de prévention de la violence contre les femmes et de la violence contre les enfants (VAC) demeure

tout comme la lutte contre les risques immédiats pour les personnes vulnérables que pose la pandémie. Il est essentiel de le faire de manière sûre, éthique et en conformité avec les directives nationales et les stratégies de confinement du COVID-19. Les organisations de la société civile et les acteurs non étatiques ont un rôle essentiel à jouer pendant cette période et en effet, ils ont été très bruyants face aux reportages sans précédent sur les viols et la souillure de filles en particulier dans le monde et dans ce cas dans la CEDEAO. Région.

Il est évident que le COVID-19 restera une menace et une réalité dangereuse pendant un certain temps. Par conséquent, en reconnaissant le besoin de créativité et de flexibilité pendant la pandémie et en accordant la priorité à la violence sexiste en tant que composante des programmes de protection d’urgence, le Département des affaires sociales et du genre de la Commission de la CEDEAO, avec le soutien technique et financier d’ONU Femmes, a l’intention d’embaucher un Consultant pour mener un examen et une analyse des textes et programmes de la CEDEAO sur la violence basée sur le genre (y compris la violence contre les enfants-VAC) ainsi que pour développer des lignes directrices consultatives / techniques conjointes sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris VAC) dans les plans de redressement et de développement national COVID-19 .

Devoirs et responsabilités

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS:

Relevant du Conseiller Politique Régionale d’EVAW et du Chef de la Division Sécurité Humaine et Société Civile de la CEDEAO, le consultant doit:

Rassembler, examiner et analyser les programmes et instruments de la CEDEAO relatifs à la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants),
Concevoir et administrer des questionnaires aux principaux répondants de la CEDEAO et aux autres parties prenantes en ce qui concerne l’intégration de la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) dans les secteurs critiques.
Préparer un rapport analytique sur la programmation et les textes de la CEDEAO concernant la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris les abus sexuels sur les enfants) et identifier les lacunes critiques et fournir des recommandations stratégiques.
Développer un projet de lignes directrices consultatives / techniques sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris la lutte contre les VAC) dans les plans de rétablissement et de développement national du COVID-19 pour les États membres.
Participer à au moins deux réunions virtuelles avec le personnel et les partenaires de la CEDEAO

Résultats clés:

Rapport initial comprenant un rapport de revue documentaire sur la programmation et les instruments de la CEDEAO en relation avec la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants).
Rapport de synthèse avec les résultats de l’administration des questionnaires et la conduite d’entretiens téléphoniques avec les principaux répondants de la CEDEAO et d’autres parties prenantes sur l’intégration de la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) dans les secteurs critiques.
Projet de rapport analytique sur la programmation et les textes de la CEDEAO concernant la lutte contre la violence sexuelle et sexiste (y compris l’abus sexuel des enfants) identifiant les lacunes critiques et fournissant des recommandations stratégiques.
Projet de lignes directrices consultatives / techniques sur l’intégration de la lutte contre la VBG (y compris VAC) dans les plans de rétablissement et de développement national du COVID-19 pour les États membres.

Compétences

Valeurs fondamentales:

Respect de la diversité
Intégrité
Professionnalisme

Les compétences de base:

Sensibilisation et sensibilité aux questions de genre
Responsabilité
Réflexion stratégique
Communication efficace
Collaboration inclusive
Engagement des parties prenantes

Compétences fonctionnelles

Solides capacités d’analyse sur le genre, la violence sexuelle et sexiste,
Solides compétences en communication en anglais et en français
Solides compétences en rédaction et capacité à produire une variété de produits de connaissances pour différents publics et objectifs
Capacité à produire du matériel de communication et des produits de connaissance percutants à l’aide de divers progiciels
Un engagement fort pour le partage des connaissances dans un environnement multiculturel

Compétences et expérience requises

Minimum de maîtrise ou diplôme équivalent en études de genre, dans l’une des sciences sociales, criminologie, droit, administration publique ou dans un domaine connexe.
Au moins 5 ans d’expérience internationale et des réalisations dans le domaine du développement international travaillant sur l’élimination de la violence contre les femmes, la violence contre les enfants et la violence sexuelle et sexiste
Expérience avérée de l’utilisation de l’analyse de genre de l’économie, quantitative et / ou qualitative et en particulier dans l’un des domaines thématiques identifiés dans ces TdR
Un minimum de 10 ans d’expérience dans la recherche et la programmation sur la SGBV ou des sujets connexes.
Connaissances et compétences de fond en analyse juridique, politique et opérationnelle au niveau régional ou international.
Solides compétences en analyse, rédaction, communication et rapports.
Maîtrise verbale et écrite de l’une des 3 langues de la CEDEAO (anglais, français ou portugais), la maîtrise d’une deuxième langue est un avantage indéniable.
Connaissances informatiques et compétence dans l’utilisation de logiciels de présentation.
Expérience de travail dans le système des Nations Unies ou de la CEDEAO est un atout
La maîtrise de l’anglais ou du français est requise
La connaissance de l’autre langue de travail officielle de l’ONU ou de la CEDEAO est un atout;

COMMENT POSTULER ?

https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=94044 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire