ONU : Antonio Guterres tire la sonnette d’alarme


Video player

Le secrétaire général de l’ONU (Organisation des Nations-Unies), a averti que l’invasion de l’Ukraine par la Russie brandit une épée de Damoclès sur l’économie mondiale, en particulier sur les pays en développement qui font face à une flambée des prix des aliments, du carburant et des engrais.

Antonio Guterres a déclaré que la Russie et l’Ukraine représentent plus de la moitié de l’approvisionnement mondial en huile de tournesol et environ 30% du blé mondial.

« Les prix des céréales ont déjà dépassé ceux du début du printemps arabe et des émeutes de la faim de 2007-2008 », a-t-il ajouté.

Guterres a déclaré que 45 pays les moins avancés importaient au moins un tiers de leur blé d’Ukraine et de Russie, et 18 en importaient au moins 50 %.

« Ce sont l’Égypte, la République démocratique du Congo, le Burkina Faso, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et le Yémen », a-t-il précisé.

« Tout cela frappe le plus durement les plus pauvres et sème les graines de l’instabilité politique et des troubles dans le monde entier », a averti Guterres, affirmant que les nations les plus vulnérables ont déjà tenté de se remettre de la pandémie de COVID-19 et de faire face à une inflation record, hausse des taux d’intérêt et dette imminente avant la guerre d’Ukraine.

Guterres a annoncé quarante millions de dollars supplémentaires du fonds d’urgence de l’ONU pour acheminer des fournitures essentielles de nourriture, d’eau et de médicaments vers l’Ukraine, où au moins un million neuf cent mille de personnes sont déplacées.

Dans la ville portuaire assiégée de Marioupol, les civils piégés sont confrontés à des pénuries de nourriture, d’eau, de médicaments et d’autres produits de première nécessité selon le porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq.

L’ONU a atteint six cent mille personnes en Ukraine avec une forme d’aide humanitaire, mais l’appel éclair de l’ONU pour un milliard cent millions de dollars pour aider six millions de personnes à l’intérieur de l’Ukraine pendant les trois premiers mois n’a reçu que deux cent dix-neuf millions de dollars jusqu’à présent. Haq a exhorté les pays qui ont fait des promesses de les transformer en espèces.

Trois agences des Nations Unies ont appelé à l’arrêt immédiat des attaques contre les établissements de santé, affirmant que depuis le début de la guerre, 24 établissements médicaux et cinq ambulances ont été endommagés ou détruits et au moins 12 personnes ont été tuées et 34 blessées.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - ONU : Antonio Guterres tire la sonnette d’alarme Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire