Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le chanteur togolais O’Noré répond aux questions de Fleur
26/07/2019 à 18h50 par La redaction

Bien connu du grand public depuis sa prestation pleine d'émotions au concours de musique Castel Live Opéra, O'Noré poursuit sa carrière comme sur une pente montante.
A l'occasion de la sortie de son dernier single intitulé "Fallait pas", il a accepté nous accorder une interview aucours de laquelle il revient sur sa carrière et certains détails croustillants de sa vie intime.

Fleur: Bonjour O'Noré comment vous allez ?
On pourrait dire que tout le Togo vous connaît parce que n'ayant pas gagner la compétition "Castel Live Opéra" vous avez impacté beaucoup de gens. Racontez nous un peu cette expérience !

O'Noré: Bonjour je vais bien Dieu fait Grâce.

Castel Live Opéra est tout simplement une expérience que je n'oublierai jamais cette phrase prononcée au début mon interprétation me donne une sensation comme si s'était hier bref ,j'ai beaucoup appris a cette édition ce fut une rencontre avec le haut niveau,les coachs, l'équipe,les artistes,les grands hommes du showbiz et les hommes de médias, tous étaient simplement professionnel, grâce à ce concours l'Afrique et le Togo aussi m'ont connu.

Fleur: Depuis vous avez disparu ? Nous avons appris que vous étiez dans une école de musique en côte d'ivoire. Comment cela se passe ?

O'Noré: Je suis au Courant Nationale de Musique (CNM) en Côte d'Ivoire, je suis une formation en en solfège classique et aussi une formation en l'art de scène comme quoi la musique est comme tout autre métier il faut apprendre et avoir un certificat d'attestation donc suis dans ma 3ieme année tout se passe bien.

Fleur: Récemment vous avez lancé une nouvelle chanson "Fallait Pas"; comment elle se porte sur le marché ?

O'Noré: Grâce à Dieu et Aux fans le Fallait pas se porte bien.

Fleur: Vous passez un message fort dans cette chanson; d'où vous êtes venue l'inspiration? Ou est-ce une histoire vécue ?

O'Noré: Hahah, Fallait pas est une histoire réelle que je raconte voilà pourquoi tout est naturel, sensible, fort et profond. Mais j'ai juste voulu aussi passer un message à cette nouvelle génération qui fait de l'amour un jeu de PES, de faire attention car il ya des personnes sérieuses et sensibles qui ne méritent pas ça.

Fleur: Vous êtes en pleine promotion de la chanson où vous avez même dépassé la barre des 100.000 vues. Des projets pour la suite?

O'Noré: Cette fois si ma maison de production Myzik Africa et Jane Salvi production à qui je dis un merci au passage et moi on ne lâche plus l'affaire; rien que de gros projets.
Deux featurings en route; un au Togo, l'autre au Cameroun et un autre grand featuring Ivoirien en cours de négociation. Donc vous voyez.

Fleur: Pour vous qui êtes entre Abidjan et Lomé, Que reprochez vous au showbiz chez nous ici au pays?

O'Noré: Je préfère d'abord dire un merci à tous les hommes du showbiz togolais. C'est un travail difficile que nous faisons sur un terrain peu fructueux. Mais comme on le dit, qui aime bien châtie bien. Il faut aussi des critiques pour un changement de mentalité. Mettons nos différents de côté et travaillons, pour se faire entendre. C'est ça le combat qui nous unit.

Fleur: Dans votre playlist vous écoutez quoi comme musique? Un Top 5.

O'Noré: Locko, Bomayé Music, Richard Bona, Soumbil, Lokua Kanza.

Fleur: Sur quel album d'un artiste aimeriez vous poser si l'occasion se présentait?

O'Noré: Henri Dikongué et DJ Mix

Fleur: Selon vous, pourquoi les artistes togolais n'arrivent pas à être présents à l'internationnal ?

O'Noré: Un problème de lobbying c'est tout. La concurrence est rude et il faut de l'investissement dans ce domaine, faire confiance aux artistes. Voilà un peu.

Fleur: Si vous étiez Ministre de la Culture, qu'auriez-vous fait pour le secteur musical.

O'Noré: Pour le moment, je me contente de mon statut et je travaille à mon niveau.

Fleur: Mot de fin et remerciements.

O'Noré: Merci, à mon Dieu de me conduire sur le chemin qui m'emmène vers mon destin; merci à Myzik africa et Jane Salvi, et merci à tous les fans d'ici et d'ailleurs. À vous aussi je dis merci pour cette interview.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Bien connu du grand public depuis sa prestation pleine d'émotions au concours de musique Castel Live Opéra, O'Noré poursuit sa carrière comme sur une pente montante.
A l'occasion de la sortie de son dernier single intitulé "Fallait pas", il a accepté nous accorder une interview aucours de laquelle il revient sur sa carrière et certains détails croustillants de sa vie intime.

Fleur: Bonjour O'Noré comment vous allez ?
On pourrait dire que tout le Togo vous connaît parce que n'ayant pas gagner la compétition "Castel Live Opéra" vous avez impacté beaucoup de gens. Racontez nous un peu cette expérience !

O'Noré: Bonjour je vais bien Dieu fait Grâce.

Castel Live Opéra est tout simplement une expérience que je n'oublierai jamais cette phrase prononcée au début mon interprétation me donne une sensation comme si s'était hier bref ,j'ai beaucoup appris a cette édition ce fut une rencontre avec le haut niveau,les coachs, l'équipe,les artistes,les grands hommes du showbiz et les hommes de médias, tous étaient simplement professionnel, grâce à ce concours l'Afrique et le Togo aussi m'ont connu.

Fleur: Depuis vous avez disparu ? Nous avons appris que vous étiez dans une école de musique en côte d'ivoire. Comment cela se passe ?

O'Noré: Je suis au Courant Nationale de Musique (CNM) en Côte d'Ivoire, je suis une formation en en solfège classique et aussi une formation en l'art de scène comme quoi la musique est comme tout autre métier il faut apprendre et avoir un certificat d'attestation donc suis dans ma 3ieme année tout se passe bien.

Fleur: Récemment vous avez lancé une nouvelle chanson "Fallait Pas"; comment elle se porte sur le marché ?

O'Noré: Grâce à Dieu et Aux fans le Fallait pas se porte bien.

Fleur: Vous passez un message fort dans cette chanson; d'où vous êtes venue l'inspiration? Ou est-ce une histoire vécue ?

O'Noré: Hahah, Fallait pas est une histoire réelle que je raconte voilà pourquoi tout est naturel, sensible, fort et profond. Mais j'ai juste voulu aussi passer un message à cette nouvelle génération qui fait de l'amour un jeu de PES, de faire attention car il ya des personnes sérieuses et sensibles qui ne méritent pas ça.

Fleur: Vous êtes en pleine promotion de la chanson où vous avez même dépassé la barre des 100.000 vues. Des projets pour la suite?

O'Noré: Cette fois si ma maison de production Myzik Africa et Jane Salvi production à qui je dis un merci au passage et moi on ne lâche plus l'affaire; rien que de gros projets.
Deux featurings en route; un au Togo, l'autre au Cameroun et un autre grand featuring Ivoirien en cours de négociation. Donc vous voyez.

Fleur: Pour vous qui êtes entre Abidjan et Lomé, Que reprochez vous au showbiz chez nous ici au pays?

O'Noré: Je préfère d'abord dire un merci à tous les hommes du showbiz togolais. C'est un travail difficile que nous faisons sur un terrain peu fructueux. Mais comme on le dit, qui aime bien châtie bien. Il faut aussi des critiques pour un changement de mentalité. Mettons nos différents de côté et travaillons, pour se faire entendre. C'est ça le combat qui nous unit.

Fleur: Dans votre playlist vous écoutez quoi comme musique? Un Top 5.

O'Noré: Locko, Bomayé Music, Richard Bona, Soumbil, Lokua Kanza.

Fleur: Sur quel album d'un artiste aimeriez vous poser si l'occasion se présentait?

O'Noré: Henri Dikongué et DJ Mix

Fleur: Selon vous, pourquoi les artistes togolais n'arrivent pas à être présents à l'internationnal ?

O'Noré: Un problème de lobbying c'est tout. La concurrence est rude et il faut de l'investissement dans ce domaine, faire confiance aux artistes. Voilà un peu.

Fleur: Si vous étiez Ministre de la Culture, qu'auriez-vous fait pour le secteur musical.

O'Noré: Pour le moment, je me contente de mon statut et je travaille à mon niveau.

Fleur: Mot de fin et remerciements.

O'Noré: Merci, à mon Dieu de me conduire sur le chemin qui m'emmène vers mon destin; merci à Myzik africa et Jane Salvi, et merci à tous les fans d'ici et d'ailleurs. À vous aussi je dis merci pour cette interview.

Ne partez pas sans partager :

Un commentaire sur "Le chanteur togolais O’Noré répond aux questions de Fleur"

  1. Anonyme dit :

    Médire

Laisser votre commentaire