Omar El-Béchir recherché par la justice Ougandaise


Video player

Omar El-Béchir est né le 1er janvier 1944 à Hosh Bonnaga. Âgé de 75 actuellement, Omar est tout d’abord un militaire et ensuite homme d’État soudanais. Auteur du coup d’État de 1989, il est resté au pouvoir durant trente ans.

Un mandat d’arrêt à été délivré à l’encontre de l’ancien président soudanais Omar El-Béchir, par la Haute Cour de l’Ouganda. Néanmoins, les juges accusent le gouvernement d’avoir traîné trop avec cette histoire car pour eux ceci devrait être fait depuis les années 2016 et 2017 quand il était accusé de génocide et de crimes de guerre et crime contre l’humanité par la Cour pénale internationale.

Lire aussi : Soudan: L’ancien président Omar El-Béchir condamné à deux ans de détention dans un centre spécialisé

Un an jour pour jour que El-Béchir a été renversé du pouvoir après trente années de dictature. Et depuis lors, Omar avait eu le libre champ de faire ses entrées et sorties en Ouganda comme bon lui semblait sans inquiétude. Des lors, l’avocat Nicholas Opiyo a trouvé satisfaction car pour lui, c’était mal de voir l’ex président soudanais se réfugier en Ouganda. Il a estimé en 2017 au nom de la Fondation ougandaise des victimes que « L’Ouganda ne peut pas être un refuge pour les fugitifs ou visés par un mandat d’arrêt. Que la personne soit un chef d’État ou pas ».
Pour certains, la décision actuelle est vu comme une revanche. Bien que l’ancien dictateur soit déjà derrière les barreaux de Khartoum, Omar el-Béchir devrait répondre des charges qui pèsent contre lui et devra faire face aux juges à sa sortie.

Pour rappel, Omar el-Béchir est mis en accusation par la Cour pénale internationale pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre dans le cadre de la guerre du Darfour. Il a été renversé par un coup d’État de l’armée le 11 avril 2019, à la suite de quatre mois de manifestations populaires, puis est emprisonné.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire