Nouvelle-Zélande/ COVID-19: Le ministre de la Santé rétrogradé pour avoir enfreint les règles de confinement


Video player

Le ministre néo-zélandais de la Santé, David Clark, a été rétrogradé pour avoir enfreint les règles de confinement du coronavirus.

L’homme de 47 ans et sa famille ont parcouru environ 20 km de son domicile à Dunedin à Doctor’s Point Beach pour une promenade, qui admet-il, a violé les restrictions.

Clark s’est décrit comme un “idiot” et a proposé sa démission à Ardern, qui l’a rejetée et l’a rétrogradé plutôt.

Dans une déclaration, le Dr Clark a déclaré: “en tant que ministre de la Santé, il est de ma responsabilité non seulement de suivre les règles, mais de donner l’exemple aux autres Néo-Zélandais.

“À un moment où nous demandons aux Néo-Zélandais de faire des sacrifices historiques, j’ai laissé tomber l’équipe. Je suis un idiot et je comprends pourquoi les gens seront en colère contre moi.”

La Première ministre Jacinda Ardern a indiqué que “dans des circonstances normales” elle aurait limogé M. Clark, mais a décidé de le garder dans son rôle de ministre de la Santé au milieu de la pandémie mondiale et de le rétrograder au bas du classement du cabinet.
Il a également été déchu de son rôle de ministre associé des Finances.

“Nous ne pouvons pas nous permettre des perturbations massives dans le secteur de la santé”, a déclaré Mme Ardern dans un communiqué.

“Pour cette raison, et pour cette seule raison, le Dr Clark maintiendra son rôle. Mais il doit payer un prix – il a enfreint les règles.
“Pendant qu’il maintient son portefeuille de la santé, je le dépouille de son rôle de ministre des Finances et le rétrograde au bas de notre classement ministériel. Je m’attends à mieux, tout comme la Nouvelle-Zélande.”

En Nouvelle-Zélande, il y a plus de 1100 cas de coronavirus avec un décès.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire