Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le nouveau président français Emmanuel Macron est arrivé à Gao dans le nord du Mali
19/05/2017 à 11h14 par La redaction

Le président français, Emmanuel Macron, se rend au Mali vendredi. Une visite d’une journée à Gao, dans le nord du pays, où le président étrennera en Afrique son costume de "chef de guerre" et s'entretiendra à deux reprises avec le président Ibrahim Boubacar Keïta.

« C’est le moment de prendre la mesure de son soutien affiché aux forces armées pendant la campagne », confie un diplomate proche de l’Élysée. Dix jours après son élection à la tête de la République française, Emmanuel Macron se rend vendredi 19 mai à Gao, dans le nord du Mali, pour une visite aux militaires français.

« Le choix de cette ville martyr s’est imposé logiquement », explique l’entourage du chef de l’État qui « a souhaité envoyer un message fort aux forces armées présentes au Mali ». Emmanuel Macron passera ainsi près de 7 heures à Gao, où il doit atterrir à 10 heures, heure locale, et passera en revue les troupes de la force Barkhane.

Soutien aux accords d’Alger

Au-delà de l’aspect militaire, le nouveau chef de l’État, qui sera accompagné du nouveau ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et de la ministre des Armées, Sylvie Goulard, abordera également la situation politique au nord du Mali, avec son homologue Ibrahim Boubacar Keïta. Deux entretiens, en début et fin de journée, sont prévus entre Emmanuel Macron et IBK, qui fera le déplacement à Gao pour accueillir le président français.

L’occasion pour Paris de réaffirmer son attachement à la mise en place des accords d’Alger. « Les accords d’Alger sont le cadre politique de la résolution du conflit et nous devons soutenir leur application, qui est pour le moment trop lente », glisse un conseiller du président français, qui salue toutefois la mise en place des patrouilles mixtes dans le nord du Mali.

G5 Sahel et développement

Les deux hommes aborderont également la dimension sous-régionale du conflit malien, alors que la France s’est engagée à soutenir la mise en place des forces africaines du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie), dont le Mali occupe aujourd’hui la présidence. « Il faut absolument que nous aidions les armées de la région à contrôler leur territoire, et notamment leurs frontières communes », confie un proche du chef de l’État, dans une allusion à la frontière nigéro-malienne.

Emmanuel Macron ne devrait pas vraiment quitter ses habits de chef de guerre. Son entourage évoque toutefois sa volonté de « mettre en avant la synergie entre la politique militaire et la stratégie de développement ». Le directeur de l’Agence française de développement, Rémy Rioux, fera d’ailleurs partie du voyage. Une manière de rassurer les acteurs du secteur, alors que le nouveau gouvernement ne comporte aucun ministère dédié au développement.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Wilfried Zaha a une bonne nouvelle.

28/11/2020

Wilfried Zaha...

Angleterre/ Wilfried Zaha a une bonne nouvelle....
"Bientôt, le Bénin vendra de l'électricité" à ses voisins selon Patrice Talon

28/11/2020

« Bientôt, le...

Le président de la République du Bénin...
Vatican : Wilton Gregory devient le premier cardinal afro-américain

28/11/2020

Vatican :...

Wilton Gregory va devenir ce samedi 28 novembre...
Covid 19 : Madagascar dit non aux vaccins

28/11/2020

Covid 19 :...

Alors que le monde attend impatiemment les...
Quand parle t-on faute de main en football?

28/11/2020

Quand parle...

Arbitrage/ Quand parle t- on de faute...
Pakistan: les violeurs seront désormais chimiquement castrés

28/11/2020

Pakistan: les...

Si en France, l'intimité des violeurs est...
Togo : Le PDG d'Ebomaf vu comme le prochain acquéreur de l'UTB et la BTC

28/11/2020

Togo : Le PDG...

Le PDG d’Ebomaf Mahamadou Bonkongou aurait jeté son dévolu sur...
Décès de Maradona : le gardien de but anglais refuse de le pardonner pour sa célèbre « Main de Dieu » en 1986

28/11/2020

Décès de...

L’ancien gardien de but anglais Peter Shilton...
Brésil: Bolsonaro refuse de se faire vacciner

28/11/2020

Brésil: Bolsonaro...

Le covid-19 a fait son apparition depuis...
« L’ambulance a mis plus d’une demi-heure à arriver : l’avocat de Diego Maradona demande une enquête sur sa mort

28/11/2020

« L’ambulance...

Les ambulances ont mis plus d’une demi-heure...
Côte d’Ivoire/ Pour Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro, traite Macron, la Cedeao et l’UA de ” conglomérat d’êtres diaboliques “

28/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Dans ce qu’il nomme quotidiennement “la distribution...
Covid-19 à Madagascar : le gouvernement s’oppose au vaccin et préfère les remèdes locaux

28/11/2020

Covid-19 à...

A l’initiative mondial, un vaccin contre le...
Côte d’Ivoire/ Les vœux déroutants d’un Conseiller de Soro: “Que Ouattara soit bien soigné en prison, jusqu’ à sa mort”

28/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Président du RHDP doit savoir ce...
Côte d’Ivoire / Sans raison, Alassane Ouattara a quitté Abidjan pour la France

28/11/2020

Côte d’Ivoire...

Le Chef de l’Etat ivoirien s’est envolé...
AIBS (Atlantique International Business School) : l’université s’engage pour une meilleure insertion professionnelle de ses étudiants

28/11/2020

AIBS (Atlantique...

“S’investir Ensemble” voici le thème autour duquel...
La Guinée détrône la Chine et devient le deuxième plus grand producteur de bauxite dans le monde

28/11/2020

La Guinée...

La Guinée est l’un des pays les...
Coup de tonnerre: Tentative d’assassinat sur Bédié

28/11/2020

Coup de...

Pour le Président du PDCI, en assiégeant...
Révélation fracassante: Vladimir Poutine est père d’une fille cachée de 17 ans-Photos

28/11/2020

Révélation fracassante:...

Selon des informations provenant de la Russie,...
Alassane Ouattara quitte Abidjan pour la France sans raison

28/11/2020

Alassane Ouattara...

Alassane Ouattara quitte Abidjan pour la France...
Voici les vœux déroutants d’un Conseiller de Soro

28/11/2020

Voici les...

Voici les vœux déroutants d’un Conseiller de...

Le président français, Emmanuel Macron, se rend au Mali vendredi. Une visite d’une journée à Gao, dans le nord du pays, où le président étrennera en Afrique son costume de "chef de guerre" et s'entretiendra à deux reprises avec le président Ibrahim Boubacar Keïta.

« C’est le moment de prendre la mesure de son soutien affiché aux forces armées pendant la campagne », confie un diplomate proche de l’Élysée. Dix jours après son élection à la tête de la République française, Emmanuel Macron se rend vendredi 19 mai à Gao, dans le nord du Mali, pour une visite aux militaires français.

« Le choix de cette ville martyr s’est imposé logiquement », explique l’entourage du chef de l’État qui « a souhaité envoyer un message fort aux forces armées présentes au Mali ». Emmanuel Macron passera ainsi près de 7 heures à Gao, où il doit atterrir à 10 heures, heure locale, et passera en revue les troupes de la force Barkhane.

Soutien aux accords d’Alger

Au-delà de l’aspect militaire, le nouveau chef de l’État, qui sera accompagné du nouveau ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et de la ministre des Armées, Sylvie Goulard, abordera également la situation politique au nord du Mali, avec son homologue Ibrahim Boubacar Keïta. Deux entretiens, en début et fin de journée, sont prévus entre Emmanuel Macron et IBK, qui fera le déplacement à Gao pour accueillir le président français.

L’occasion pour Paris de réaffirmer son attachement à la mise en place des accords d’Alger. « Les accords d’Alger sont le cadre politique de la résolution du conflit et nous devons soutenir leur application, qui est pour le moment trop lente », glisse un conseiller du président français, qui salue toutefois la mise en place des patrouilles mixtes dans le nord du Mali.

G5 Sahel et développement

Les deux hommes aborderont également la dimension sous-régionale du conflit malien, alors que la France s’est engagée à soutenir la mise en place des forces africaines du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie), dont le Mali occupe aujourd’hui la présidence. « Il faut absolument que nous aidions les armées de la région à contrôler leur territoire, et notamment leurs frontières communes », confie un proche du chef de l’État, dans une allusion à la frontière nigéro-malienne.

Emmanuel Macron ne devrait pas vraiment quitter ses habits de chef de guerre. Son entourage évoque toutefois sa volonté de « mettre en avant la synergie entre la politique militaire et la stratégie de développement ». Le directeur de l’Agence française de développement, Rémy Rioux, fera d’ailleurs partie du voyage. Une manière de rassurer les acteurs du secteur, alors que le nouveau gouvernement ne comporte aucun ministère dédié au développement.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire