Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Norvège : Incroyable bilan des accidents mortels sur les routes d’Oslo
06/01/2020 à 11h13 par Fabrice Agblemagnon

En parlant de sécurité routière , la ville de Norvège Oslo est un exemple palpable. L'année dernière on a retenu qu'une seule mort sur ces routes d'Oslo.

 

L'année 2019, aucun cycliste, aucun piéton n'a perdu la vie sur les routes d'Oslo. On a seulement enregistré q'un seul décès tout au long de l'année. Un journal norvégien, l'Aftenposten raconte que la seule victime est décédée au mois de juin, lorsque sa voiture a percuté une clôture, dans le quartier de Skillebekk.

En 1975, les accidents de la route causaient encore 41 décès à Oslo. Depuis, le gouvernement norvégien a investi dans la sécurité routière et lancé le programme «Vision Zero», dont l'objectif est d'abaisser le nombre de morts sur les routes jusqu'à zéro.

De ce fait , nombre de voies dans la capitale norvégienne ont été fermées à la circulation automobile, notamment dans le centre-ville.
Ce dernier a également été repensé pour accueillir davantage de vélos, grâce à plusieurs kilomètres de pistes cyclables. Interrogé par l'Aftenposten, Christoffer Solstad Steen, du Conseil norvégien pour la sécurité routière, assure que «plus vous séparez les différents usagers de la route, plus le risque d'accident sérieux est réduit».

Au niveau national, la mortalité routière norvégienne montre une légère hausse avec 110 décès en 2019 contre 108 en 2018. Mais, selon les chiffres officiels, la tendance est malgré tout à la baisse sur le long terme.

 

Pour rappel, en 1970, on enregistrait encore 560 décès sur les routes du pays, dont 101 enfants. Près de cinquante ans plus tard, en 2019, pas un seul mineur de moins de 16 ans n'a trouvé la mort à la suite d'un accident de la circulation en Norvège.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En parlant de sécurité routière , la ville de Norvège Oslo est un exemple palpable. L'année dernière on a retenu qu'une seule mort sur ces routes d'Oslo.

 

L'année 2019, aucun cycliste, aucun piéton n'a perdu la vie sur les routes d'Oslo. On a seulement enregistré q'un seul décès tout au long de l'année. Un journal norvégien, l'Aftenposten raconte que la seule victime est décédée au mois de juin, lorsque sa voiture a percuté une clôture, dans le quartier de Skillebekk.

En 1975, les accidents de la route causaient encore 41 décès à Oslo. Depuis, le gouvernement norvégien a investi dans la sécurité routière et lancé le programme «Vision Zero», dont l'objectif est d'abaisser le nombre de morts sur les routes jusqu'à zéro.

De ce fait , nombre de voies dans la capitale norvégienne ont été fermées à la circulation automobile, notamment dans le centre-ville.
Ce dernier a également été repensé pour accueillir davantage de vélos, grâce à plusieurs kilomètres de pistes cyclables. Interrogé par l'Aftenposten, Christoffer Solstad Steen, du Conseil norvégien pour la sécurité routière, assure que «plus vous séparez les différents usagers de la route, plus le risque d'accident sérieux est réduit».

Au niveau national, la mortalité routière norvégienne montre une légère hausse avec 110 décès en 2019 contre 108 en 2018. Mais, selon les chiffres officiels, la tendance est malgré tout à la baisse sur le long terme.

 

Pour rappel, en 1970, on enregistrait encore 560 décès sur les routes du pays, dont 101 enfants. Près de cinquante ans plus tard, en 2019, pas un seul mineur de moins de 16 ans n'a trouvé la mort à la suite d'un accident de la circulation en Norvège.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Motsclés

accident mort Oslo

Laisser votre commentaire