Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
NOKIA VA SUPPRIMER PLUS DE 1200 EMPLOIS EN FRANCE
23/06/2020 à 11h02 par La redaction

Le géant finlandais Nokia a officialisé récemment la suppression de 1233 emplois dans sa filiale française Alcatel-Lucent. Cela représente un tiers de ses effectifs en France, avec la volonté de mettre en place un plan de départs volontaires lorsque cela sera possible.

Nokia supprime un tiers de ses effectifs en France

Evidemment, outre ce plan de départs volontaires, Nokia va également se charger d’offrir des solutions de reclassement adaptées à la situation personnelle de chacun des employés concernés. A noter que les suppressions de postes concernent la section R&D et certains fonctions des sites de Paris-Saclay (831 postes concernés) et Lannion (402 postes concernés). Les filiales Radio Frequency Systems, Nokia Bell Labs France et Alcatel Submarine Networks ne sont pas concernées.

Un énième coup dur pour la division française de Nokia, qui connait son quatrième plan social depuis le rachat d’Alacatel-Lucent en 2016. Selon le président de Nokia France, Thierry Boisnon : « La France restera un pôle de R&D déterminant au sein de Nokia, principalement autour du développement des technologies 5G et de la transmission par faisceaux hertziens, ainsi que dans la recherche avancée avec Bell Labs, dont l’Internet des Objets et la nouvelle génération de solutions de transport.

Rappelons qu’en 2016, le groupe Nokia avait signé un accord avec l’état Français, s’engageant alors à maintenir et faire grandir son service R&D pendant au moins quatre ans. Un accord signé à l’époque avec un certain… Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie. De leur côté, les syndicats dénoncent le non-respect des engagements pris lors du rachat d’Alcatel-Lucent… A voir maintenant si le gouvernement parviendra à proposer des solutions aux salariés du groupe.

Rappelons au passage que Nokia est le partenaire officiel d’un certain James Bond, avec notamment le Nokia 8.3, premier smartphone 5G du groupe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le géant finlandais Nokia a officialisé récemment la suppression de 1233 emplois dans sa filiale française Alcatel-Lucent. Cela représente un tiers de ses effectifs en France, avec la volonté de mettre en place un plan de départs volontaires lorsque cela sera possible.

Nokia supprime un tiers de ses effectifs en France

Evidemment, outre ce plan de départs volontaires, Nokia va également se charger d’offrir des solutions de reclassement adaptées à la situation personnelle de chacun des employés concernés. A noter que les suppressions de postes concernent la section R&D et certains fonctions des sites de Paris-Saclay (831 postes concernés) et Lannion (402 postes concernés). Les filiales Radio Frequency Systems, Nokia Bell Labs France et Alcatel Submarine Networks ne sont pas concernées.

Un énième coup dur pour la division française de Nokia, qui connait son quatrième plan social depuis le rachat d’Alacatel-Lucent en 2016. Selon le président de Nokia France, Thierry Boisnon : « La France restera un pôle de R&D déterminant au sein de Nokia, principalement autour du développement des technologies 5G et de la transmission par faisceaux hertziens, ainsi que dans la recherche avancée avec Bell Labs, dont l’Internet des Objets et la nouvelle génération de solutions de transport.

Rappelons qu’en 2016, le groupe Nokia avait signé un accord avec l’état Français, s’engageant alors à maintenir et faire grandir son service R&D pendant au moins quatre ans. Un accord signé à l’époque avec un certain… Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie. De leur côté, les syndicats dénoncent le non-respect des engagements pris lors du rachat d’Alcatel-Lucent… A voir maintenant si le gouvernement parviendra à proposer des solutions aux salariés du groupe.

Rappelons au passage que Nokia est le partenaire officiel d’un certain James Bond, avec notamment le Nokia 8.3, premier smartphone 5G du groupe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire