“Noël est en danger, c’est le moment d’agir” : l’Institut Pasteur lance une alerte sur la cinquième vague du nouveau coronavirus


Video player

Peut-on s’attendre à passer un Noël “comme avant” ? Les professionnels de la santé sont loin d’être optimistes concernant les semaines de fêtes qui nous attendent.

Va-t-on enfin inaugurer un Noël normal, ou devons-nous être prudents et satisfaits des vacances comme nous l’avons fait en décembre 2020 ? Si l’on en croit les prédictions de l’Institut Pasteur et de nombreux professionnels de santé, il n’y a rien de moins certain. À l’échelle mondiale, la cinquième vague de Covid et l’arrivée d’une nouvelle variante du virus appelée “omicron” sont préoccupantes. C’est cette situation qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures plus contraignantes la semaine dernière, en annonçant que le Pass Santé envisagera une dose de rappel à partir du 15 janvier. À la même époque l’année dernière, la question de savoir si nous pouvions vraiment passer Noël en famille s’est posée. Le médecin proposa même une solution qui paraissait extrême aux Français. BFMTV a commencé à débattre de ce sujet le 1er décembre et a livré quelques messages inquiétants sous le témoignage de deux experts.

« Il est maintenant temps d’agir »

Le premier est Vincent Enouf, directeur adjoint de l’Institut Pasteur spécialisé dans les virus respiratoires. Dans une interview, il a déclaré : “Oui, Noël est en danger. De toute façon, il y aura des virus respiratoires chaque hiver. Par conséquent, nous finirons par former une structure complexe avec le sras-cov 2 et d’autres virus respiratoires. Noël est en danger, je pense que vous pensez au confinement, au verrouillage des commerces, etc. Je ne peux pas vous dire, mais de toute façon, nous avons des armes, nous avons de la surveillance, et nous avons les moyens de limiter temporairement la propagation du virus. C’est le moment de passer à l’action. Maintenant, c’est pour un Noël plus ou moins normal.”

 

« Serrons un peu le boulon »

A l’Assemblée nationale, Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique, s’était inquiété des semaines autour de Noël. Il a estimé : « On va progressivement s’orienter vers cette variante omicron. L’arrivée de la maladie apparaît. Mais pas tout de suite. c’est-à-dire que la réponse à la cinquième vague est la même que la réponse à cette mutation. Premièrement, elle peut être diagnostiquée, deuxièmement, elle peut être vaccinée avec des injections de rappel, et troisièmement, j’insiste, c’est Il est important de se rappeler que les mesures de protection individuelles et globales peuvent avoir un impact sur le système de soins et l’occupation des lits. Il y a peu de verrous car les barrières aux déplacements et gestes personnels et les protections collectives pour éviter de revenir à des conditions restreintes sont beaucoup plus fortes.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - "Noël est en danger, c'est le moment d'agir" : l'Institut Pasteur lance une alerte sur la cinquième vague du nouveau coronavirus Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire