Actualités Nigéria

Nigéria: Muhammadu Buhari lèvera la suspension de Twitter dans « quelques jours »

Nigéria: Muhamadu Buhari Lèvera La Suspension De Twitter Dans « Quelques Jours »

La tension entre Twitter et le gouvernement nigérian est apparemment sur le point d’être décantée. Plusieurs mois après que le Nigéria ait interdit la plateforme de médias sociaux, le ministre de l’Information Lai Mohammed affirme que la fin de cette suspension pourrait être très proche.

“L’interdiction de Twitter sera bientôt levée car nous sommes sur le point de parvenir à un accord complet”, a déclaré Mohammed aux journalistes locaux après une réunion du cabinet. “Nous nous sommes mis d’accord sur certains domaines. Avec un peu de chance, dans les prochains jours ou semaines, nous conclurons”, a-t-il poursuivi.

À lire aussi :   Nigeria : Il reçoit de l’argent pour nourrir ses 7 enfants et l’utilise pour épouser une 2e femme

Le gouvernement nigérian avait décidé d’interdire la plateforme de médias sociaux dans le pays deux jours après que Twitter ait supprimé le tweet “injurieux” du président nigérian sur la guerre civile. Le président Muhammadu Buhari avait tweeté à propos de la guerre civile de 1967-70.

“Ceux d’entre nous qui sont restés 30 mois dans les champs, qui ont traversé la guerre, les traiteront dans la langue qu’ils comprennent”, avait-il tweeté. Son post a été immédiatement supprimé par Twitter.  La plateforme estimait qu’il violait sa politique de “comportement abusif”, ce qui a finalement conduit à la suspension de son compte pendant 12 heures.

À lire aussi :   Nigeria : "le gouvernement connaît les sponsors de Boko Haram"

La majorité des personnes interrogées pensaient que l’action du gouvernement contre la plateforme était un “règlement de comptes”. Mais le gouvernement affirme que Twitter a été interdit parce qu’il était utilisé à mauvais escient pour des activités qui étaient “capables de saper l’existence des entreprises du Nigeria”.

 

Une poursuite judiciaire pour toute personne qui utilisera Twitter

Le procureur général du Nigeria avait initialement déclaré que les personnes qui enfreignaient l’interdiction du réseau social, devaient être poursuivies, mais cette décision n’a pas été appliquée.

Le 22 juin, un tribunal d’Afrique de l’Ouest a décidé que les autorités nigérianes ne pouvaient pas engager de poursuites contre des personnes ayant utilisé Twitter pendant qu’elles examinaient un recours visant à annuler l’interdiction.

À lire aussi :   Nigeria/ Reno Omokri aux hommes: « si votre femme n’est plus belle, c’est votre faute »

Dans la pratique, de nombreux utilisateurs nigérians ont continué à publier sur Twitter, mais les ministères et autres organismes publics ont cessé de l’utiliser.

Avec ndtv

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire