Actualités Nigéria

Nigeria : « le gouvernement connaît les sponsors de Boko Haram »

Nigeria : "le gouvernement connaît les sponsors de Boko Haram"

Et si le gouvernement nigérian avait une idée sur ceux qui se cachaient derrière les agissements du groupe terroriste Boko Haram ? Ce sont, en tout cas, les révélations de Kunle Olawunmi, ancien commodore de la marine. Il a affirmé mercredi que le gouvernement fédéral connaît les personnes qui se cachent derrière l’insurrection des terroristes dans le pays.

Kunle Olawunmi était l’invité de la chaîne de télévision Channels. Il a déclaré que le gouvernement nigérian n’était pas sincère dans sa lutte contre Boko Haram. L’ancien commodore de la marine a rappelé qu’après l’arrestation de certains parrains du groupe terroriste, la présidence avait déclaré qu’elle publierait les noms des personnes à l’origine des attaques, mais qu’elle ne l’avait pas fait.

À lire aussi :   Madagascar : le président Andry Rajoelina présente son nouveau gouvernement

« Ils (les membres du gouvernement, ndlr) savent. Bien sûr, c’est dans les journaux. En avril de cette année, le gouvernement a déclaré avoir arrêté 400 personnes liées à des bureaux de change (BDC) qui parrainaient Boko Haram. Ils nous l’ont dit. Mais des mois plus tard, la liste tant attendue n’a toujours pas été rendue publique », a-t-il déclaré.

Nigeria : "le gouvernement connaît les sponsors de Boko Haram"
Le gouvernement Buhari, partisan de Boko Haram ?

Kunle Omawumi se demande pourquoi le gouvernement dirigé par Buhari a refusé de publier leurs noms. « Pourquoi ce gouvernement, si ce n’est parce qu’il est partisan, n’arrive-t-il pas à faire comparaître ces personnes pour les juger ? », se demande l’ancien chef de la marine.

À lire aussi :   Nigeria/ Un prêtre construit une maison à une femme de 90 ans

Ce dernier affirme que certains des parrains sont aujourd’hui gouverneurs et sénateurs. Selon lui, le gouvernement s’est montré frileux dans la lutte contre l’insurrection parce que certains de ceux qui soutiennent Boko Haram sont maintenant des fonctionnaires de haut rang.

« « Je ne peux pas venir à l’antenne et commencer à citer des noms de personnes qui sont actuellement au gouvernement et que les garçons que nous avons arrêtés ont mentionnés. Certains d’entre eux sont gouverneurs aujourd’hui. Certains d’entre eux sont au Sénat. Certains d’entre eux sont à Aso Rock », a-t-il ajouté.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire