Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d’escroquerie

 

Chanteur et auteur-compositeur nigérian, Burna Boy et sa mère qui est également son manager, Bose Ogulu, ont été accusés d’extorsion par Emmanuel Chinyere Uzoh, un promoteur de spectacles basé aux États-Unis. Ce dernier s’est plaint ce mardi sur le compte Instagram officiel de sa société.

Emmanuel Chinyere Uzoh affirme que, bien qu’il ait été payé en totalité, le chanteur a refusé de se produire lors d’un spectacle prévu, et que la mère de Burna Boy lui a extorqué 10 000 dollars. Pour le moment, l’artiste et son manager sont tous deux restés silencieux à la suite de ces allégations.

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

“Bose Ogulu a tenté de m’extorquer 10 000 dollars. Après avoir payé la totalité de la somme convenue, elle a continué à demander 10 000 dollars supplémentaires”, a écrit Uzoh sur Instagram. Et d’ajouter : “Après avoir payé la totalité de la somme, il a affiché et confirmé sa présence. C’est alors que Bose m’a dit que je devais payer 10 000 dollars de plus avant qu’il ne descende.

“J’ai compris que j’étais victime d’une extorsion. À ce moment-là, je ne voulais plus aller de l’avant avec l’affaire. C’était vers 1 h 10 du matin.

“Il devait arriver au club à 0 h 45. Lorsque j’ai demandé le remboursement des 15 000 dollars versés cette nuit-là (l’acompte avait été versé le 7 octobre à Los Angeles), il a affiché ce prospectus annulé.

“Quand j’ai réalisé ce qui se passait, j’ai décidé de me retirer complètement du spectacle. J’ai demandé le solde de 15 000 dollars qui avait été payé le soir même et ils ont refusé de me rendre l’argent.

“Après des heures de négociations dans le hall de l’hôtel, toute l’équipe s’est faufilée hors de l’hôtel par la sortie arrière pour nous éviter”, a poursuivi le promoteur qui accuse Burna Boy et son équipe.

 

Uzoh a également déclaré que la story Instagram ne reprenait pas tous les détails de l’incident entre lui et la direction du chanteur, mais que la loi suivrait son cours.

“Ce ne sont que les détails primaires de ce qui s’est passé le 31 octobre à Houston, au Texas.

“Parce que je n’ai pas cédé aux exigences de l’extorsion, on m’a volé plus de 50 000 dollars et mon nom a été calomnié dans la ville que j’aime.

“Nous allons permettre à la loi de finir ce qu’elle a commencé. Je suis fier d’être un homme droit, surtout dans l’industrie du divertissement.

“Ma seule demande à ce stade est un remboursement. Vous avez été payé pour un service que vous n’avez pas terminé. Soyez un homme droit et rendez-moi gentiment mon argent”, a écrit Emmanuel Chinyere Uzoh taguant Burna Boy.

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

Nigéria : Burna Boy et sa mère accusés d'escroquerie

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire