Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Niger : 71 morts enregistrés lors d’une attaque djihadiste contre l’armée
12/12/2019 à 12h26 par Espérance ATEKESSIM

Les attaques djihadistes au Niger durent depuis plusieurs années déjà. L'on a enregistré depuis 2015 où les djihadistes ont fait leur entrée au Niger des milliers de personnes blessés et décédées. Le Niger connaît en ces jours, l'attaque la plus meurtrière depuis 4 ans déjà. Elle fait un bilan de 71 morts, plusieurs blessés et disparus.

Selon un communiqué du ministère de la défense, annoncé à la télévision nationale du Niger, les djihadistes ont fait irruption dans un camp de défense nigérienne à l'ouest du pays et plus précisément à Inates, proche du Mali.
On note aussi qu'il y a eu un très bon nombre de djihadistes neutralisés ( une centaine ) suite à l'attaque très violente dont était victime le camp militaire nigérien. Cependant, une source d'information fait savoir que c'était l'attaque la plus meurtrière et la plus violente qu'ils aient connus.

L'attaque est survenue au moment où le président de la République, chef suprême des armées, Mahamadou Issoufou était en pleine conférence sur "la paix durable, la sécurité et le développement en Afrique" au pays des Pharaons. Mais Mahamadou Issoufou en tant que chef suprême des armées et pour cette paix durable et le développement de l'Afrique et plus particulièrement de son pays dont il parlait, interromp aussitôt la conférence pour rejoindre Niamey ( Niger ) en vu d'apporter lui aussi sa pierre contre les attaquants.

On rappelle qu'il est formellement interdit aux organisations humanitaires de se rendre dans des milieux comme le nord de la région de Tahoua et la région voisine de Tillabéri sans être escortés par les militaires car elles constituent actuellement la cible d'attaques des djihadistes venus du pays voisin le Mali.
Bref, les djihadistes ne cessent d'accroître leurs actions meurtrières au Sahel. Surtout de façon particulière dans les pays comme et le Mali, le Niger et le Burkina-faso malgré la présence des militaires français de la force antiterroriste dit « Barkhane ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Les attaques djihadistes au Niger durent depuis plusieurs années déjà. L'on a enregistré depuis 2015 où les djihadistes ont fait leur entrée au Niger des milliers de personnes blessés et décédées. Le Niger connaît en ces jours, l'attaque la plus meurtrière depuis 4 ans déjà. Elle fait un bilan de 71 morts, plusieurs blessés et disparus.

Selon un communiqué du ministère de la défense, annoncé à la télévision nationale du Niger, les djihadistes ont fait irruption dans un camp de défense nigérienne à l'ouest du pays et plus précisément à Inates, proche du Mali.
On note aussi qu'il y a eu un très bon nombre de djihadistes neutralisés ( une centaine ) suite à l'attaque très violente dont était victime le camp militaire nigérien. Cependant, une source d'information fait savoir que c'était l'attaque la plus meurtrière et la plus violente qu'ils aient connus.

L'attaque est survenue au moment où le président de la République, chef suprême des armées, Mahamadou Issoufou était en pleine conférence sur "la paix durable, la sécurité et le développement en Afrique" au pays des Pharaons. Mais Mahamadou Issoufou en tant que chef suprême des armées et pour cette paix durable et le développement de l'Afrique et plus particulièrement de son pays dont il parlait, interromp aussitôt la conférence pour rejoindre Niamey ( Niger ) en vu d'apporter lui aussi sa pierre contre les attaquants.

On rappelle qu'il est formellement interdit aux organisations humanitaires de se rendre dans des milieux comme le nord de la région de Tahoua et la région voisine de Tillabéri sans être escortés par les militaires car elles constituent actuellement la cible d'attaques des djihadistes venus du pays voisin le Mali.
Bref, les djihadistes ne cessent d'accroître leurs actions meurtrières au Sahel. Surtout de façon particulière dans les pays comme et le Mali, le Niger et le Burkina-faso malgré la présence des militaires français de la force antiterroriste dit « Barkhane ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire