Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire Libyenne : Nicolas Sarkozy mis en examen « pour association de malfaiteurs »
17/10/2020 à 09h39 par Tritech Raheem

 

Une quatrième mise en examen pour Nicolas Sarkozy dans le dossier du financement libyen de sa campagne 2007. Selon le parquet national financier confirmant une information de Mediapart ce vendredi 16 octobre, l'ancien chef de l’Etat est mis en examen « pour association de malfaiteurs ».

 

Du nouveau dans l’enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007. Après son collaborateur Thierry Gaubert, Nicolas Sarkozy est aussi mis en cause pour « association de malfaiteurs ». Une décision qui intervient après quatre jours d’audition et plus de quarante heures d’interrogatoire.

 

Il s'agit de la quatrième mise en examen pour l'ancien président français. Dans le même dossier, il avait été mis en cause et pour «corruption passive », «recel de détournement de fonds publics » et «financement illégal de campagne ». Nicolas Sarkozy ne s'est pas prononcé sur cette affaire parce que ses requêtes en nullité n’avaient pas toutes été purgées. Toutefois, cette nouvelle tournure de l'affaire a poussé l'ex chef de l'Etat à intervenir.

Lire aussi : Mis en examen pour “Association de malfaiteurs “/ Nicolas Sarkozy, la descente aux enfers continue

Le rejet de l’essentiel de ces recours et la reprise des investigations obligent Nicolas Sarkozy à sortir du silence. Il estime avoir appris cette nouvelle avec "stupéfaction". « Mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d’un quelconque financement illicite», s’est-il indigné sur sa page Facebook et Twitter.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

« Les Français doivent savoir que je suis innocent de ce dont on m'accuse en apportant un crédit invraisemblable aux déclarations d'assassins, d'escrocs notoires et de faux témoins. Je sais que la vérité finira par triompher », écrit Nicolas Sarkozy. Ce dernier est contredit par Me Vincent Brengarth, l'avocat de l'association anti-corruption Sherpa qui voit une suite logique dans cette affaire. « Chacun voit bien qu'il s'agit d'une décision sans précédent en cohérence avec les investigation réalisées. La procédure suit son cours » a réagi l'avocat de la partie civile dans ce dossier.

Lire aussi : TRAITÉ DE RACISTE, NICOLAS SARKOZY REÇOIT LE SOUTIEN DE L’ANIMATRICE KARINE LE MARCHAND

La mauvaise passe de Sarkozy ne s'arrête pas là. Deux procès historiques l'attendent dans les prochains mois. Le premier qui aura lieu en novembre concerne l'affaire de «corruption» avec son avocat Thierry Herzog. Nicolas Sarkozy aurait promis un poste à Monaco à un haut magistrat de la Cour de cassation en échange d’informations sur un dossier judiciaire en cours. Le deuxième procès qui aura lieu en avril 2021 mettra la lumière sur une affaire de «financement illégal de campagne » en raison du dépassement du plafond de ses dépenses lors de la présidentielle de 2012.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara : "Il est temps que Laurent Gbagbo revienne en Côte d'Ivoire"

28/10/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé...
Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...

 

Une quatrième mise en examen pour Nicolas Sarkozy dans le dossier du financement libyen de sa campagne 2007. Selon le parquet national financier confirmant une information de Mediapart ce vendredi 16 octobre, l'ancien chef de l’Etat est mis en examen « pour association de malfaiteurs ».

 

Du nouveau dans l’enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007. Après son collaborateur Thierry Gaubert, Nicolas Sarkozy est aussi mis en cause pour « association de malfaiteurs ». Une décision qui intervient après quatre jours d’audition et plus de quarante heures d’interrogatoire.

 

Il s'agit de la quatrième mise en examen pour l'ancien président français. Dans le même dossier, il avait été mis en cause et pour «corruption passive », «recel de détournement de fonds publics » et «financement illégal de campagne ». Nicolas Sarkozy ne s'est pas prononcé sur cette affaire parce que ses requêtes en nullité n’avaient pas toutes été purgées. Toutefois, cette nouvelle tournure de l'affaire a poussé l'ex chef de l'Etat à intervenir.

Lire aussi : Mis en examen pour “Association de malfaiteurs “/ Nicolas Sarkozy, la descente aux enfers continue

Le rejet de l’essentiel de ces recours et la reprise des investigations obligent Nicolas Sarkozy à sortir du silence. Il estime avoir appris cette nouvelle avec "stupéfaction". « Mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d’un quelconque financement illicite», s’est-il indigné sur sa page Facebook et Twitter.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

« Les Français doivent savoir que je suis innocent de ce dont on m'accuse en apportant un crédit invraisemblable aux déclarations d'assassins, d'escrocs notoires et de faux témoins. Je sais que la vérité finira par triompher », écrit Nicolas Sarkozy. Ce dernier est contredit par Me Vincent Brengarth, l'avocat de l'association anti-corruption Sherpa qui voit une suite logique dans cette affaire. « Chacun voit bien qu'il s'agit d'une décision sans précédent en cohérence avec les investigation réalisées. La procédure suit son cours » a réagi l'avocat de la partie civile dans ce dossier.

Lire aussi : TRAITÉ DE RACISTE, NICOLAS SARKOZY REÇOIT LE SOUTIEN DE L’ANIMATRICE KARINE LE MARCHAND

La mauvaise passe de Sarkozy ne s'arrête pas là. Deux procès historiques l'attendent dans les prochains mois. Le premier qui aura lieu en novembre concerne l'affaire de «corruption» avec son avocat Thierry Herzog. Nicolas Sarkozy aurait promis un poste à Monaco à un haut magistrat de la Cour de cassation en échange d’informations sur un dossier judiciaire en cours. Le deuxième procès qui aura lieu en avril 2021 mettra la lumière sur une affaire de «financement illégal de campagne » en raison du dépassement du plafond de ses dépenses lors de la présidentielle de 2012.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire