Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le New York Times fait une grosse révélation sur Donald Trump
21/10/2020 à 14h13 par Le Boy

Une enquête du "New York Times" révèle que le président américain Donald Trump, détient un compte en banque en Chine.

Les dossiers fiscaux du président Donald Trump montrent qu’il a mené des projets commerciaux de grande envergure en Chine pendant des années et qu’il tient même un compte bancaire chinois, a rapporté mardi le New York Times.

Le géant de l’immobilier a maintenu le bureau, qu’il avait ouvert en Chine avant d’être élu, pendant toute la durée de son mandat présidentiel et a tenté un partenariat avec une importante société chinoise contrôlée par l’Etat, assure le journal.

Le président américain a également conservé un compte bancaire en Chine, jusque-là inconnu et contrôlé par l’une de ses sociétés : la Trump International Hotels Management, selon une analyse de ses déclarations fiscales, consultées par le « New York Times ».

Lire aussi : USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

Selon l’une de ces déclarations, la société a payé en Chine 188 561 dollars d’impôts lorsqu’elle s’efforçait entre 2013 et 2015 de conclure des accords de licence commerciale.

Alan Garten, l ’avocat de l’organisation Trump, qui a refusé de nommer la banque chinoise qui détient le compte, a déclaré au Times dans un communiqué que le groupe Trump « avait ouvert un compte auprès d’une banque chinoise ayant des bureaux aux États-Unis afin de payer les impôts locaux » lié à sa volonté de faire des affaires dans le pays.

Garten a spécifiquement déclaré que la société avait ouvert le compte une fois qu’un bureau a été ouvert en Chine « pour explorer le potentiel des offres d’hôtels en Asie ». « Aucun accord, transaction ou autre activité commerciale ne s’est jamais concrétisé et, depuis 2015, le bureau est resté inactif », a-t-il déclaré au journal. « Bien que le compte bancaire reste ouvert, il n’a jamais été utilisé à d’autres fins », toujours selon Alan Garten.

Lire aussi : USA : 50 Cent explique pourquoi il votera Donald Trump

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une enquête du "New York Times" révèle que le président américain Donald Trump, détient un compte en banque en Chine.

Les dossiers fiscaux du président Donald Trump montrent qu’il a mené des projets commerciaux de grande envergure en Chine pendant des années et qu’il tient même un compte bancaire chinois, a rapporté mardi le New York Times.

Le géant de l’immobilier a maintenu le bureau, qu’il avait ouvert en Chine avant d’être élu, pendant toute la durée de son mandat présidentiel et a tenté un partenariat avec une importante société chinoise contrôlée par l’Etat, assure le journal.

Le président américain a également conservé un compte bancaire en Chine, jusque-là inconnu et contrôlé par l’une de ses sociétés : la Trump International Hotels Management, selon une analyse de ses déclarations fiscales, consultées par le « New York Times ».

Lire aussi : USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

Selon l’une de ces déclarations, la société a payé en Chine 188 561 dollars d’impôts lorsqu’elle s’efforçait entre 2013 et 2015 de conclure des accords de licence commerciale.

Alan Garten, l ’avocat de l’organisation Trump, qui a refusé de nommer la banque chinoise qui détient le compte, a déclaré au Times dans un communiqué que le groupe Trump « avait ouvert un compte auprès d’une banque chinoise ayant des bureaux aux États-Unis afin de payer les impôts locaux » lié à sa volonté de faire des affaires dans le pays.

Garten a spécifiquement déclaré que la société avait ouvert le compte une fois qu’un bureau a été ouvert en Chine « pour explorer le potentiel des offres d’hôtels en Asie ». « Aucun accord, transaction ou autre activité commerciale ne s’est jamais concrétisé et, depuis 2015, le bureau est resté inactif », a-t-il déclaré au journal. « Bien que le compte bancaire reste ouvert, il n’a jamais été utilisé à d’autres fins », toujours selon Alan Garten.

Lire aussi : USA : 50 Cent explique pourquoi il votera Donald Trump

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire