Nathalie Yamb : « La France tue plus que Covid, Ebola et Sida réunis »


Video player

L’activiste suisso-camerounaise, dans une sortie sur ses comptes réseaux sociaux, n’a pas ménagé ses propos vis-à-vis du pays d’Emmanuel Marcon. Nathalie Yamb, dans une vidéo, s’est opposée une fois de plus à la France ainsi qu’à sa force Barkhane. Selon elle, cette armée française venant en aide à l’Afrique n’est qu’un leurre qui cache une ambition malsaine pour l’Afrique.

Lire aussi : Nathalie Yamb sévèrement recadre les Africains

Cette femme, n’est plus à présenter. Elle est connue pour ses critiques aiguisées qui condamnent la gouvernance des Chefs d’États africains. Nathalie Yamb n’épargne pas la France dans sa lutte pour la démocratie en Afrique. L’activiste suisso-camerounaise s’est prononcée sur la présence de l’armée française en Afrique, notamment au Sahel. Cette force destinée à sauver l’Afrique des griffes du terrorisme, n’est qu’une duperie, selon elle.


« En Afrique, la France tue plus que Covid, Ebola et Sida réunis », a indiqué la Dame de Sochi. Elle confie qu’« il n’y a pas de mission militaire sans objectif politique », abordant ainsi la présence de l’armée française sur le sol africain. « C’est une armée d’occupation qui n’a qu’une seule mission, elle est le moyen que met en place la France pour assouvir son objectif politique qui est de consolider la colonisation française en Afrique dite francophone », a poursuivi Nathalie Yamb.


L’activiste révèle que la force Barkhane qu’elle traite de « cancer qui se métastase à une vitesse extraordinaire » coûte plus de 2M€ par jour à la France. « Ça fait 1 milliards 311 millions de FCFA par jour. Vous croyez que la France dépense 900 M€ soit près de 600 milliards de FCFA par an pour les beaux yeux des Africains parce qu’elle nous aime ? », fait-elle remarquer. Et de marteler : « S’ils sont-là depuis toutes ces années, c’est parce qu’ils gagnent plus qu’ils n’en dépensent ».

Lire aussi : Nathalie Yamb sévèrement recadre les Africains

Nathalie Yamb conseille à l’Afrique de se passer de l’aide sécuritaire de la France pour vivre dans la paix et la prospérité. « La France et les présidents qu’elle met et maintient à la tête de nos Etats, ne sont pas nos amis. Allons de façon transitoire chercher les instructeurs de nos soldats ailleurs outre que la France », a-t-elle conclu.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire