Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mutinerie dans une prison à Madagascar : des morts signalées
25/08/2020 à 13h39 par Julien Kouevidjin

20 détenus ont perdu la vie aux cotés de 88 évadés lors d’une mutinerie ce dimanche 23 août 2020 dans la prison de Farafangana, ville située au sud-est du Madagascar.


Lire aussi : Côte d’Ivoire : la mairie de Fresco incendiée en partie par des individus non identifiés- (Photos)


Selon les sources, des prisonniers ont dû se rebeller en plein jour contre les gardes de la prison de Farafangana qui compte au total 357 prisonniers. A cet effet, 88 détenus sont parvenus à s’évader dont 20 ont été tués par les forces de l’ordre et 39 ont été repêchés et neutralisés quelques heures après l’évasion. Une vingtaine de prisonniers sont donc toujours recherchés dont certains mêmes sont déclarés disparus.



Selon le ministère de la justice malgache, plusieurs dizaines de prisonniers se sont portés à la révolte et ont attaqué les gardes en s’emparant d’un fusil d’où un blessé aux côtés des agents de garde. « Les détenus étaient en surnombres et certains sont parvenus à prendre l’arme de l’un des agents » a laissé savoir le général Richard Ravalomanana, secrétaire d’Etat à la gendarmerie.



D’après les informations rapportées par RFI, les détenus se sont attaqués aux agents pénitentiaires aux environs de 12heures alors qu’ils venaient de terminer le déjeuner. « La mutinerie était très bien organisée. Les détenus se sont divisés en deux groupes. Ceux du côté Ouest se sont attaqués aux gardes pénitentiaires en les jetant des pierres, tandis que ceux du côté Est ont forcé un passage via les toilettes pour s’évader » a indiqué Nadège Patricia Razafindrakala, la directrice de l’administration pénitentiaire de la région.



Cette évasion a engendré une très forte intervention des renforts au niveau des forces de l’ordre entrainant les 20 morts cités plus haut et 8 prisonniers gravement blessés. « Ils ont succombé sous les feux des forces de sécurité venues en renfort parce qu’ils ont fait de la résistance lors de la poursuite avec l’arme qu’ils avaient volée et des jets de pierres » a expliqué le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie en ajoutant que l’arme dérobée a été récupérée.

Lire aussi : Le fils de IBK réfugié à l'ambassade de Côte d'Ivoire au Mali


Sans donner suite aux réelles causes de cette mutinerie, le renforcement de la sécurité dans tous les établissements pénitentiaires a été annoncé par le ministère de la justice malgache sans oublier le respect des mesures barrières face au coronavirus dans les maisons d’arrêt.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

20 détenus ont perdu la vie aux cotés de 88 évadés lors d’une mutinerie ce dimanche 23 août 2020 dans la prison de Farafangana, ville située au sud-est du Madagascar.


Lire aussi : Côte d’Ivoire : la mairie de Fresco incendiée en partie par des individus non identifiés- (Photos)


Selon les sources, des prisonniers ont dû se rebeller en plein jour contre les gardes de la prison de Farafangana qui compte au total 357 prisonniers. A cet effet, 88 détenus sont parvenus à s’évader dont 20 ont été tués par les forces de l’ordre et 39 ont été repêchés et neutralisés quelques heures après l’évasion. Une vingtaine de prisonniers sont donc toujours recherchés dont certains mêmes sont déclarés disparus.



Selon le ministère de la justice malgache, plusieurs dizaines de prisonniers se sont portés à la révolte et ont attaqué les gardes en s’emparant d’un fusil d’où un blessé aux côtés des agents de garde. « Les détenus étaient en surnombres et certains sont parvenus à prendre l’arme de l’un des agents » a laissé savoir le général Richard Ravalomanana, secrétaire d’Etat à la gendarmerie.



D’après les informations rapportées par RFI, les détenus se sont attaqués aux agents pénitentiaires aux environs de 12heures alors qu’ils venaient de terminer le déjeuner. « La mutinerie était très bien organisée. Les détenus se sont divisés en deux groupes. Ceux du côté Ouest se sont attaqués aux gardes pénitentiaires en les jetant des pierres, tandis que ceux du côté Est ont forcé un passage via les toilettes pour s’évader » a indiqué Nadège Patricia Razafindrakala, la directrice de l’administration pénitentiaire de la région.



Cette évasion a engendré une très forte intervention des renforts au niveau des forces de l’ordre entrainant les 20 morts cités plus haut et 8 prisonniers gravement blessés. « Ils ont succombé sous les feux des forces de sécurité venues en renfort parce qu’ils ont fait de la résistance lors de la poursuite avec l’arme qu’ils avaient volée et des jets de pierres » a expliqué le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie en ajoutant que l’arme dérobée a été récupérée.

Lire aussi : Le fils de IBK réfugié à l'ambassade de Côte d'Ivoire au Mali


Sans donner suite aux réelles causes de cette mutinerie, le renforcement de la sécurité dans tous les établissements pénitentiaires a été annoncé par le ministère de la justice malgache sans oublier le respect des mesures barrières face au coronavirus dans les maisons d’arrêt.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire