Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mpeni Kofi : l’arbre ghanéen qui se ”transforme en humain la nuit pour garder son peuple” (vidéo)
29/07/2020 à 09h56 par La redaction

Oui, c’est un arbre, mais un arbre humain. Il a 300 ans et pourtant ses racines sont intactes et ses feuilles sont toujours aussi fraîches. Ce demi-dieu est situé au cœur d’Akropong et est très important pour le peuple d’Akuapem.

Recouvert sur sa face inférieure d’un tissu blanc, Mpeni Kofi, comme on l’appelle, aurait guidé et protégé le peuple d’Akuapem pendant des siècles. Selon les autorités de la localité, cet arbre a un côté humain.

En retraçant l’histoire du groupe ethnique, les autorités ont expliqué que l’arbre a été trouvé à son emplacement actuel par leurs ancêtres. Selon eux, l’arbre les aurait guidés chez eux après la guerre.

« Mpeni Kofi, c’est son nom. Il est recouvert d’un tissu blanc. Nous ne le voyons pas comme un arbre, mais comme une entité spéciale qui nous protège et nous guide. C’est un signal pour nous. Lorsque nous sommes partis à la guerre, nous nous sommes servis de cet arbre comme repère pour retourner à la maison. Il y a 300 ans, quand nos ancêtres sont venus, ils l’ont vu et il était important pour eux et c’est un culte générationnel. Nous continuons à le vénérer jusqu’à aujourd’hui », a déclaré Nana Addo Kwataa lors d’une interview accordée à GhanaWeb.

Selon Ahenenanhene Osae Adade, cet arbre a, au fil du temps, servi de gardien pour les Akuapems, en particulier ceux du canton d’Akropong.

« On pense que c’est aussi un agent de sécurité. Chaque fois que nous dormons, il fait le tour de la ville. Il devient un homme très grand, qui nous protège. »

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Crédit photo : pulseng

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Oui, c’est un arbre, mais un arbre humain. Il a 300 ans et pourtant ses racines sont intactes et ses feuilles sont toujours aussi fraîches. Ce demi-dieu est situé au cœur d’Akropong et est très important pour le peuple d’Akuapem.

Recouvert sur sa face inférieure d’un tissu blanc, Mpeni Kofi, comme on l’appelle, aurait guidé et protégé le peuple d’Akuapem pendant des siècles. Selon les autorités de la localité, cet arbre a un côté humain.

En retraçant l’histoire du groupe ethnique, les autorités ont expliqué que l’arbre a été trouvé à son emplacement actuel par leurs ancêtres. Selon eux, l’arbre les aurait guidés chez eux après la guerre.

« Mpeni Kofi, c’est son nom. Il est recouvert d’un tissu blanc. Nous ne le voyons pas comme un arbre, mais comme une entité spéciale qui nous protège et nous guide. C’est un signal pour nous. Lorsque nous sommes partis à la guerre, nous nous sommes servis de cet arbre comme repère pour retourner à la maison. Il y a 300 ans, quand nos ancêtres sont venus, ils l’ont vu et il était important pour eux et c’est un culte générationnel. Nous continuons à le vénérer jusqu’à aujourd’hui », a déclaré Nana Addo Kwataa lors d’une interview accordée à GhanaWeb.

Selon Ahenenanhene Osae Adade, cet arbre a, au fil du temps, servi de gardien pour les Akuapems, en particulier ceux du canton d’Akropong.

« On pense que c’est aussi un agent de sécurité. Chaque fois que nous dormons, il fait le tour de la ville. Il devient un homme très grand, qui nous protège. »

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Crédit photo : pulseng

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire